Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Anti Développement Durable

29 Janvier 2007 , Rédigé par maurice Publié dans #Surpopulation & décroissance

 

                        

                                L'indispensable décroissance

 

Sans aller jusqu'à prôner l'homo-frugalis nous sommes absolument convaincus de la nécessité de la décroissance. Il s'agit purement et simplement de la survie de l'humanité.

 

 

L'"homo-frugalis"

 

Cette doctrine (émise par François Brune - voir son texte sur le site de "Casseurs de Pub") nous paraît excessive. Elle part du postulat que l'on pourrait nourrir 25 milliards d'habitants sur Terre si les ressources étaient correctement distribuées. Faudra qu’on nous explique comment sans recourir aux OGM ?

 

 

La bonne question est combien de terre exploitable (agriculture et élevage) pour combien d'habitants du secteur primaire une fois retirée la population maximale et incompressible que l'on peut affecter aux secteurs secondaires (industrie) et tertiaire (services).

 

 


Un exemple récent et bien connu est celui des USA. C'est en 1893 que s'achève la "colonisation intérieure" avec l'ouverture du Territoire Indien qui devient l'Oklahoma.
A peine 5 ans plus tard, se déclenche la guerre hispano-américaine et l'ouverture de la "colonisation extérieure" (Hawaï, Guam, Puerto Rico, Cuba, Philippines), bientôt suivie de l'arrêt de l'immigration, jaune d'abord, blanche ensuite, et même de tentative de renvoi des noirs en Afrique (Libéria).
On voit bien que la question est bien la quantité de terres disponibles qui détermine les possibilités d'accroissement ou non de la population.
 
Enfin, 25 milliards d'habitants exigeraient le recours à la pêche et à l'agriculture industrielle avec ses corollaires de pesticides, engrais polluant, etc... et le recours obligatoire et massif aux OGM. François Brune n'a pas du voir le film "Soleil Vert" ("Soylent green" de Richard Fleischer, 1973 avec Charlton Heston), car son "homo-frugalis" devrait fort ressembler à la population de ce film de science-fiction pas si fiction que cela.

 

 

Il est vrai que tous ces mouvements (Parti de la décroissance soutenable, Stop-pub, Casseurs de pubs, etc…) sont tous des émanations des communistes dont le principal but est de nous masquer à la vue du public. Malgré les énormes moyens (journaux, revues, BD, Internet) dont ils disposent grâce aux subventions accordées par les apparachiks qui les ont enfantés, ils croulent sous les contradictions. Le marxisme comme le capitalisme repose sur le travail, l’exploitation, le gâchis, l’esclavage, la pollution et le saccage de la planète.

 

 

 
Nous préférons 1 à 2 milliards d’habitant maximum vivant décemment et proprement ! C'est d'ailleurs notre objectif comme nous allons l'exposer :

 

 

Le "développement durable"

 

Désormais, il faut bien se mettre dans la tête que la notion de "développement durable" est une arnaque pure et simple. C'est aller contre le mur plus lentement, mais aller contre le mur quand même. C'est même un véritable crime contre l'Humanité.

 

 


         Non, ce n'est pas de l'alarmisme excessif ou le discours "millénariste" d'une quelconque secte ; c'est l'effarante réalité qui guette nos enfants, voir peut-être notre propre génération, et que le pouvoir capitaliste et la plupart des médias "lèche-bottes" nous cachent.

 

 

1.                       L'année passée, le trou dans la couche d'ozone a atteint la côte hollandaise. La réduction de la production de CFC ne produira ses effets que vers 2050... à un moment où elle n'existera peut-être plus. Les UV détruisant l'ADN, ne seront plus filtrés et supprimerons toute forme de vie sur la terre ferme : retour à la situation qui était celle qui régnait sur Terre au Dévonien, il y a 395 millions d'années, avant que cette couche se forme à une époque où la vie n'existait, et pour cause, que dans les océans.

 

 

2.L'été passé, un navire de touristes russes a atteint les 90° de latitude nord dans un océan arctique libre de glace. La polémique sur l'effet de serre et le réchauffement climatique est assez médiatisée (pour une fois) sans qu'il soit nécessaire de s'y attarder.

 

 

3.On viens d'apprendre que les sacs plastiques ne se dégradent pas, mais se parcellisent jusqu'à la taille micrométrique en 1 ou 2 siècles, ce qui va les amener à rentrer dans la chaîne alimentaire avec un impact qu'on commence à entrevoir comme cataclysmique.

 

 

4.Ne parlons pas du risque nucléaire (civil ou militaire), de la pollution agricole, industrielle, chimique, etc... bref de la pollution dite classique.

 

 

5.Cette année, un rapport britannique estime que le poisson disparaît des océans, principalement du fait de la surpêche. Si ce n’est pas la preuve qu’il y a trop de monde à nourrir sur la planète…

 

 

Il est donc clair que la seule et unique solution de survie pour l'Humanité est la décroissance. Et le plus tôt sera le mieux.

 

 

La décroissance démographique

 

La première chose à faire, et c'est même un préalable autant qu'un facteur incontournable est la décroissance démographique. En effet, il ne saurait y avoir de décroissance économique sans décroissance démographique. 
Pour cela, il n'y a pas 36 solutions : c'est l'application du Planning Familial et le conditionnement des allocations et de l'aide au Tiers-monde à son application.
Une voie à la "chinoise", soit 1 enfant par famille et l'amende pour tout dépassement n'est pas à exclure, bien que nous proposons une voie plus douce en attendant d'en savoir plus, à condition de la choisir immédiatement.

 

 

Ce que nous proposons dans un 1er temps au niveau du gouvernement :

 

 

-         Allocations familiales :

Suppression pure et simple.

 

 

On est loin du "modèle chinois" et cela permet un certain remplacement des générations qui est quand même nécessaire.

 

 

- Aide au Tiers-monde :

 

 

Suppression pure et simple de toutes les aides pour tous les pays qui ont une démographie positive (sauf l'aide alimentaire d'urgence, on n’est pas des monstres).

 

 

Même une croissance de 8 % l'an (ce qui est pratiquement impossible et n'est arrivé que très rarement dans l'Histoire) donne un PNB/hab négatif lorsqu'il y a 10 gosses ou plus par famille. Par contre, même une croissance négative entre 0 et - 0,5 % donne un PNB/hab positif à la condition impérative de ne pas dépasser 1 enfant par famille. C'est mathématique.

 

 

L'aide est remplacée par de la propagande en faveur du planning familial, de l'éducation à la sexualité (car le sexe sert à autre chose qu'à la reproduction. En outre, nous constatons depuis bien des années dans nos pays l'équation suivante : peu ou pas d'enfants = vie sexuelle épanouie ; beaucoup d'enfants = vie sexuelle malheureuse), des préservatifs (cela permettra de lutter aussi contre le SIDA), des pilules, stérilets et tous autres moyens contraceptifs.

 

 

N'oublions pas que dans cette lutte, nos principaux ennemis seront les tenants de la peste émotionnelle religieuse et notamment de l'Islam radical et du Pape totalement hostiles à la contraception et à l'avortement.
Il ne faut pas crier famine comme le font leurs organismes charitabilistes lorsqu'on les incite à faire 15 gosses par famille et que les ressources nutritives sont limitées

Que l'on songe que même dans nos pays riches, une famille de 10 gosses dont seul le mari travaille ne pourrait nourrir toute cette troupe sans les allocations familiales. Alors imaginez dans le Tiers-Monde où les allocs n'existent pas et où les salaires sont 10 fois moindres !
De deux choses l'une, soit le Pape et les mollahs multiplient par 100 le montant de leur "charité" (faite avec nos sous qui plus est) de façon à ce que cela corresponde à nos allocs et qu'ils aient le courage d'assumer l'explosion démographique qu'ils entretiennent et encouragent, soit... le planning familial.
De toute façon, même en admettant qu'ils aient ce courage (ce qui n'est pas le cas), cela ne résoudra pas au moins 8 problèmes :

 

 

1.     L'accumulation des pauvres génère aussi de la pollution. Par exemple, le Bangladesh (musulman), géographiquement le delta du Gange, est devenu un gigantesque égout qui est en train d'éliminer le phytoplancton du Golfe du Bengale. (Rappelons que le phytoplancton fourni à lui seul 75% de l'oxygène de l'atmosphère, soit bien plus que les 5% de la forêt amazonienne.)

 

 

2.     L'excédent de population vient s'agglutiner dans les bidonvilles et autres favelas et y accroît la misère.

 

 

3.     Le chômage qui y règne entraîne l'émigration massive vers les pays plus riches.

 

 

4.     Cette immigration clandestine enrichie les mafias qui contrôlent ces masses.

 

 

5.     Elle génère des réactions xénophobes dans les pays riches et particulièrement chez les pauvres de ces pays riches qui voient d'un mauvais oeil l'arrivée de cette concurrence pour un travail devenu rare, précaire et de plus en plus mal payé de ce fait. Par contre, la droite et le patronat se frottent les mains et encouragent cette politique. (Regroupement familial en 1975-76 effectué par Giscard-Barre-Chirac qui provoqua l'adoption par le FN d'un discours anti-immigration jusque-là monopole du seul PCF.)

 

 

6.     Si l'aide alimentaire est fournie gratuitement, par contre les organisations charitabilistes achètent cette nourriture aux multinationales alimentaires et aux gros producteurs capitalistes et les enrichissent (avec l’argent de vos dons). L’Etat fait de même avec vos impôts (la seule différence est que vous ne donner pas volontairement, sauf pour les jeux, monopole d’Etat).

 

 

7.    L'aide alimentaire gratuite, mais aussi les fournitures alimentaires du commerce mondial normal à prix de gros ruinent le paysan local par cette concurrence déloyale qui l'empêche de vendre à son juste prix de détail sa production et l'oblige à vendre sa terre et venir grossir le flot des miséreux des bidonvilles.

 

 

8.     Et le problème qui nous concerne directement en tant que reichien : la montée des intégrismes religieux consécutifs à la démographie galopante et le développement de la misère. Ces "opiums du peuple" entraînent sexisme, refus de la contraception, de l'avortement et du Planning Familial, et par conséquent à nouveau surnatalité et hausse démographique.


         Ainsi la boucle est bouclée et se trouve engagé un cercle vicieux devenu de plus en plus incontrôlable.

 

 

En Chine, pays le plus peuplé du Monde pourtant, la politique d'un enfant par famille a déjà permis de supprimer la famine sans aucune aide alimentaire.
Il faut absolument bien comprendre que l'entrisme des staliniens (et quelques autres) dans les organisations charitabilistes, en sus de leurs propres organisations, les rends complices et même plus coupables encore car ils ne peuvent invoquer l'aveuglement de la foi. Leur attitude qui vise volontairement à accroître la surpopulation du Tiers-monde dans le cadre de leur lutte anti-USA concourre à jeter la planète vers la catastrophe. Les staliniens sont une véritable calamité. Après avoir détruit écologiquement l'URSS (Mer d'Aral, Tchernobyl, etc...), c'est le reste de la planète qu'ils mettent en danger.
Il faut bien savoir que cette autre peste émotionnelle qu'est la réaction stalinienne (que dès la fin des années 20
Wilhelm Reich fut l'un des premiers à pourfendre) a un caractère néfaste qui dépasse largement les 5 % électoral du PCF du fait de ses nombreuses tentacules officielles et officieuses.

 

 

La politique dite « Tiers-mondiste » des staliniens date de l’ère Khrouchtchev (Ce dernier après le semi-échec de la guerre de Corée initiée par Staline cherchait un terrain où il pourrait mettre en échec les américains). La chute de l’URSS n’a fait que l’accentuée car c’est la seule doctrine qu’il reste aux staliniens du reste du monde (Corée du Nord, Cuba et PC occidentaux). Mais comme pour le reste, ce n’est qu’un leurre. L’augmentation du nombre des pauvres des Tiers et Quart-monde n’a aucune chance de faire tomber la puissance américaine et capitaliste en général. C’est tout le contraire ! Le pouvoir des riches, et le fait qu’ils sont riches, vient du fait qu’il existe des pauvres. Les riches se nourrissent et voient leur fortune s’accroître sur les pauvres et le développement de la misère. Même Marx avait compris cela avec sa théorie de la paupérisation des masses.

La politique de la plupart des marxistes, jointe à celle des chrétiens et bien sur à celle de la bourgeoisie, en accroissant la population des pauvres, a pour conséquence l’augmentation de la puissance des riches, des capitalistes, de la bourgeoisie, des USA et du mondialisme.

 

 

A la carte de la production d’ATTAC (que les communistes ont mis sous tutelle) qui montre un rapport 80-20 entre Nord et Sud, nous substituons la carte de la consommation qui est de 50-50. Car les pauvres aussi consomment, polluent. Individuellement, bien peu certes par rapport au Nord ; mais le nombre fait la différence. Si les USA sont les plus gros pollueurs de la planète, 45 % de leur production est exportée, notamment vers le Tiers-Monde. Et que dire de la Chine, le récent sommet sino-africain de Beijing le prouve, vise principalement ces immenses (et de plus en plus immenses) populations.

A quoi cela servira de produire mieux et propre dans le Nord si cela est annulé dans le Sud ?

 

 

En résumé, la lutte pour la décroissance démographique aura surtout à faire face à ces 3 adversaires :
Le Pape, l'Islam politique et la peste stalinienne qui se retrouvent ainsi dans le même camp que la bourgeoisie mondialiste et capitaliste alors que chacun des 3 prétend s'y opposer.
De Villiers - Marie-George Buffet - Corinne Lepage – Ben Laden : même combat en quelque sorte.

Le parti de la décroissance soutenable, émanation des communistes, conçu pour nous couper l’herbe sous le pied, devrait plutôt s’appeler parti de la paupérisation mondiale. Car c’est inévitablement ce qui se produira si la décroissance économique n’est pas accompagnée de la décroissance démographique. La misère croîtra même beaucoup plus rapidement qu’avec le Développement Durable.

 

 

  

Caricatures parues dans la presse de ce parti, typiques de la propagande stalinienne. (disqualification d’un adversaire par des accusations péremptoires (voir le Larousse pour la définition précise de ce mot) du type : nazi, agent de la CIA, etc… caractéristiques des procès de 1938, 1948, etc…)                                   

                           

Michel Rocard qualifiait ATTAC de monument d’imbécillité politique et économique. Qu’est-ce qu’on devrait dire de la décroissance soutenable néo-communiste ?

La planète n’est pas seulement limitée au niveau de son exploitation et de sa capacité à régénérer nos déchets. Elle est aussi limitée en termes de capacité d’accueil de populations. Lorsque Lula da Silva aura rasé l’Amazonie pour donner des terres aux pauvres et puisqu’il ne veut rien faire pour limiter les naissances du fait de la toute puissante Eglise Catholique ; lorsque l’on voit les familles de 9 à 12 gosses des bidonvilles ; où dans 20 ans lorsqu’ils seront en age de travailler les installera-t-il ? Sur la Lune ?

Le problème se posera aussi pour Chavez au Venezuela, où là-aussi on ne veut pas entendre parler de contrôle des naissances.

En Afrique, la population des éléphants a été divisée par 6 en 20 ans dans le même temps où celle des hommes s’est multipliée par 4. Pour mémoire, l’Europe, grâce à la Révolution sexuelle, n’a vu sa population que doubler en 100 ans. Mais, en France notamment, et surtout dans les citées, le compteur est reparti à la hausse. Dans ces citées où la surnatalité règne depuis 30 ans, chez des populations arrivées après la Révolution sexuelle et qui ne l’on pas connu, le chômage frappe inévitablement maintenant qu’ils sont en age de travailler et les violences, les émeutes y apparaissent. Leur trouver un travail ne va évidemment pas dans le sens de la décroissance.

L'anti-bougisme

 

Parmi les discours "naïfs" nous trouvons aussi cette idée développée par Pierre-André Taguieff qui nous apparaît comme très surprenante.
Que ce soit dans le temps :
         Rappelons que dès le Paléolithique supérieur, des tribus venant d'Asie franchirent le détroit de Béring et atteignirent fort rapidement la Terre de Feu.
Que se soit dans l'espace :
         Car les Français sont l'un des peuples les moins "bougistes" qui soit, si on les compare aux anglo-saxons, chinois, grecs, juifs, arabes, noirs, indiens, russes, etc...
         Les Français n'ont colonisé que le Québec, l'Acadie et l'Algérie et souvent de force (déportation de femmes au Nouveau-Monde et d'Alsaciens-Lorrains germanophiles ou indépendantistes en Algérie en 1919-1920). D'ailleurs le développement d'Internet, des Web-cam, de la visio-conférence, etc... devrait réduire les déplacements comme le montre le retrait de l'avion Concorde pour cause de remplissage devenu insuffisant.
         Il est donc étonnant (ou logique, cela dépend sous quel angle on voit la chose) de voir cette idée apparaître en France.
         A noter que Pierre-André Taguieff est aussi l'auteur d'un étonnant essai, "Le Racisme et ses Doubles", il y a 10 ans déjà, où il dénonçait le "caractère racistoïde du discours de certains anti-racistes". A la lumière de l' "affaire Dieudonné" où l'on a vu des anti-racistes se traiter mutuellement de racistes, ce livre prend rétrospectivement un étonnant aspect prémonitoire et montre les limites de ces discours.
C’est d’ailleurs cette optique qui nous a amener à signer le Manifeste de la Coordination Féministe et Laïque.

 

 

Ce n’est pas en limitant les « déplacements » que l’on peut solutionner les problèmes de pollution.

Avec une population mondiale moins importante, ces « déplacements » le seront aussi. Et pas seulement les voyages touristiques par avion, mais aussi ces « déplacements » de masse que constitue l’immigration rendue obligatoire par la surpopulation mondiale qui provoque la misère et la raréfaction des terres à exploitées.

Parmi les « déplacements » non nécessaires figurent les délocalisations d’entreprises, fruits de la course aux profits des capitalistes et de l’exploitation des masses miséreuses engendrées (encore) par la surnatalité.

Conclusion

 

 

En conséquence, à part la voie classique de l'adhésion, il est impératif et urgent, dans votre intérêt et celui de vos enfants et petits-enfants de convertir en dons à PàG, les sommes qu'habituellement vous versiez aux entreprises de charity-business ! Pour ceux qui ne faisaient pas de dons jusqu'à présent, ou insuffisamment, voilà une bonne raison pour commencer. Même les dons minimes sont les bienvenus. C’est avec les petites rivières que l’on fait les grands fleuves.
Nous acceptons aussi les dons en nature utile pour le Mouvement (rame de papiers, ordinateurs (même anciens) et leurs accessoires et périphériques, photocopieuses, matériels de bureau, mise à disposition de locaux, camionnettes, etc...)

 

 

Si les mesures que nous préconisons pour la décroissance démographique (voir plus haut) ne suffisent pas, on devra recourir au "modèle chinois"...

 

 

Mais nous n'en sommes pas encore là car nous espérons que vous allez réagir dans le bon sens rapidement au lieu de faire l' autruche et de continuer à encourager la politique du pire en versant des dons à des entreprises de charity-business qui proposent de lutter contre les conséquences de ce qu'elles ont elles-mêmes provoqué par ailleurs en soutenant le Pape, l'Islam ou une idée dévoyée par l'anti-américanisme d'un marxisme tiers-mondiste erroné, dépassé et nostalgique ou même parfois en déstructurant les systèmes de production alimentaires locaux par l'inondation d'une aide alimentaire d'urgence pas toujours justifiée (qui sert surtout à écouler les stocks des grands céréaliers États-uniens ou européens. Voir sur le sujet le film documentaire "Les maux de la faim" de Jihan El-Tahri, 2003.)

 

 

Dans cette optique, il n'est plus question de lutte de classe car la bourgeoisie sera elle aussi exterminée par la catastrophe. Et ce sont les riches qui ont le plus à perdre.
Tous les efforts doivent donc porter sur la propagande (et donc de l'argent pour cela) en faveur de la décroissance et la démonstration de la nullité des formules des faux écologistes bourgeois de gauche comme les Verts ou de droite comme CAP 21, Nicolas Hulot liés au Capital et dont les femmes sont épilées sous les bras (ce qui n'est pas très écolo).

 

 


         N'oublions pas que le Capital ne peut exister qu'avec la croissance. Même avec une croissance faible, le Capital est en crise, alors imaginez avec une croissance nulle ou négative...
C'est ce qui explique les mensonges du Système, l’arnaque du « Développement Durable » et c'est précisément pourquoi on doit changer de Système pour survivre.

 

 

Supprimer les dons pour le Secours Catholique ou le Secours Populaire et nous donner cet argent ?
Certains diront qu’il y a de notre part du cynisme. Certes ! Et alors ? Nietzsche a démontré que le cynisme est l’expression supérieure de la logique. On appelle cela aussi pragmatisme.
         Et puis n’est-ce pas encore plus cynique de montrer des squelettes ambulant de petits noirs sur des affiches pour faire pleurer le quidam et lui extorquer de l’argent lorsque, comme on l’a vu, ce sont les idéologies catholique, islamique et stalinienne qui en interdisant (chez les staliniens, l’interdiction est remplacée par la langue de bois maison) contraception, avortement et Planning Familial à ces populations, sont responsables de ce qu’ils montrent sur leurs affiches (à l’exception des islamistes qui n’ont pas besoin d’en faire, l’aumône (zakât) étant obligatoire et l’un des 5 piliers de l’Islam).
         Imaginez si Goebbels avait utilisé les photos des squelettes ambulants des camps pour demander de l’argent et de la nourriture aux pays neutres. Même les nazis n’ont pas osé faire preuve du cynisme du Secours Catholique, les pires manifestement.
         Alors, cynique PàG ?

Dans un 1er temps, commencez par ne pas voter en mai 2007 pour aucuns des candidats qui ont signer le Pacte de Nicolas Hulot (Sarkosy, Royal, Buffet, Voynet, Bayrou)… et faites le savoir.

Si vous nous en donnez les moyens, nous présenterons une candidature « Décroissance » et   « anti-Développement Durable » en 2012.

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article