Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

Poil à Gratter est un Mouvement « poilitique » :

 Poil à Gratter est un Mouvement « poilitique » dont voici le Logo :

 

 

Vous trouverez dans les pages suivantes le récapitulatif des principaux articles et des principaux thèmes que nous défendons.

 

Il est impossible de résumer brièvement en quelques mots notre pensée politique, sociologique et philosophique. C’est à vous de vous faire une idée en lisant nos maintenant plus de 1.000 pages en faisant attention aux idées reçues et aux clichés dont les propagandes communiste, capitaliste et religieuse ont rempli vos cerveaux depuis votre plus jeune âge à propos des pensées non-conformistes.

 

Si il doit y avoir un résumé, ce serait celui-là : « Contre toutes les manipulations (et plus particulièrement celles qui constituent notre cible principale, les manipulations de masses), de l’épilation aux élections (en l’occurrence, le Suffrage Universel) en passant par les religions et les sectes, l’astrologie, les OVNI, la répression sexuelle, le port de sous-vêtements (et de vêtements en été), la chirurgie esthétique, l’idéologie bourgeoise et son équivalente pour les pauvres : le communisme, le développement durable, la surpopulation, l’esclavage du travail 8 heures par jour, 5 jours sur 7, 11 mois sur 12, pendant plus de 40 ans, etc…»

 

 

Il fut un temps, dans les années 68/70, dans les communautés hippies, où ces idées, marginales au niveau de la société, étaient majoritaires dans la jeunesse de l’époque.

Le Système a su discréditer et ridiculiser (drogues, sectes orientalisantes), tout en récupérant en le dénaturant ce qui l’intéressait (écologie) des idées nées à cette époque dans ces milieux. De la Révolution sexuelle, le Système en a fait la pornographie. Résultat : nous sommes passés du naturisme au port du voile islamique, de l’amour libre de communautés matriarcales au retour en force du mariage patriarcal et sa flopée de gosses ; d’une sexualité libérée, riche et enrichissante à une sexualité subie, pauvre, conformiste et chiante ; tout juste hygiénique. D’une démographie contrôlée à la surpopulation mondiale, d’un féminisme mixte où les filles disaient toujours OUI (ou presque) aux NPNS qui disent toujours NON (ou presque), « du faire l’amour » de l’époque hippie aux mecs qui « tirent leur coup » comme dans les films de cul, d’un nationalisme non-violent à la violence soi-disant anti-raciste, de Gandhi aux « stars » du rap, etc...

La sexualité est pour chacun d’entre-nous probablement la chose la plus importante. Hors elle est totalement absente du discours politique. Conséquence de cette incroyable aberration, le tabou sur tout ce qui est la conséquence des crimes sexistes (le mot est à prendre dans son sens le plus large et le plus étymologique, de crime contre le sexe et pas seulement contre la femme) des religions, notamment celles issues de la Bible qui dépasse de loin, de très loin ceux commis par les sectes.

Ce dernier point a pour conséquence l’incroyable silence de la totalité des partis du Système et ceux soi-disant anti-Système (notamment communistes et affiliés) sur la surpopulation qui est la seule et unique cause directe et indirecte de la catastrophe climatique autant que des malheurs d’1/4 de l’Humanité qui ne mange pas à sa faim alors que les océans se dépeuplent de leurs poissons et que les dernières forêts disparaissent pour être mise en culture.

 

Historiquement, nous sommes dans une lignée qui a débutée dans les années 1920 avec l’invention de la SEXPOL par Wilhelm Reich et s’est matérialisée dans les communautés hippies des années 68/70. Le Mouvement n’est pas mort. Nous en sommes la continuation, l’actualisation et la résurrection face aux réactions de tous bords, et notamment à gauche,  actuellement dominantes. Remettre la tête de la gauche à l’endroit est notre credo. Si aujourd’hui la droite est au pouvoir, c’est bien parce que cette gauche là marche la tête à l’envers.

 

Contre les aberrations du discours de la Gôche d'aujourd'hui, revenons aux idées de la Gauche (la vraie) d'hier.

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :