Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

Rapprochement russo-turc

23 Janvier 2017 , Rédigé par momo Publié dans #Politique, #Actualités

Rapprochement russo-turc

Rapprochement russo-turc

http://www.rfi.fr/emission/20170106-kurdes-victimes-rapprochement-russo-turc-identite-autonomie

Venant à point nommé pour démonter aux imbéciles de poutinolâtres (dont le Hans Cany-che évoqué dans un précédent article) qu’il faut toujours se méfier des russes, le retournement d’alliance de ces derniers qui soutiennent désormais les turcs contre les kurdes.

En effet, les russes ne pensent qu’à eux et leur principal intérêt est l’évacuation de leur pétrole via les nouvelles conduites qui traversent la Mer Noire et dont on a déjà parlé aussi (sans que ça fasse réagir les bovins que vous êtes, vous ne l’avez même pas lu) et qui traversent ensuite la Turquie pour aboutir au port pétrolier méditerranéens d’Antalaya face à Chypre qui permet au pétrole et au gaz russe d’être exporter dans le reste du monde. C’est aussi l’intérêt de la Turquie qui touche un pourcentage. En outre, ces 2 pays ont aussi en commun d’avoir été rejeté par l’Europe et donc de s’unir face à cette dernière politiquement comme économiquement. La différence entre les 2 régimes, islamiste pour l’un et orthodoxe pour l’autre, n’est que très relative et sont tous les 2 des dérives autoritaires et fascisantes. Bien plus de points communs que de divergences et l’avion de chasse russe abattu par les turcs il y a quelques mois est vite oublié au nom du pragmatisme et du réalisme, et Poutine est très fort pour ça… tout comme Erdogan.

Et ça vaut pour Hafez al-Assad aussi ! Assad voudrait reconquérir toute la Syrie. Mais est-ce l’intérêt des russes ? Et bien non, et là-aussi ça concorde avec l’intérêt des turcs qui n’aiment pas le laïc Assad et n’ont pas envie de voir à leur frontière revenir un pouvoir syrien fort. Pour les russes, le seul intérêt est leur base navale, la seule qu’ils ont en Méditerranée. Et un pouvoir syrien qui reste faible est un pouvoir qui va continuer à avoir besoin des russes et donc demeurer sous leur dépendance. Donc, la base russe et le régime sécurisé par la reprise d’Alep, aucun intérêt à soutenir Assad qui veut aller plus loin. Pour les russes, ça s’arrête-là, point barre !

Dans tout cela, les pauvres kurdes se seront encore fait niqués comme c’est régulièrement le cas depuis 1919. Hier par USA, F et GB et Staline qui avaient choisi Kemal, aujourd’hui par ces mêmes russes qui après les avoir soutenus un temps pour faire pression sur les turcs, et s’être servi d’eux pour obliger ces derniers à traiter, les laissent maintenant tomber comme de la merde et prouvant que Poutine est à cet égard un véritable enculé et pas qu’à moitié ! Les kurdes sont aussi trahis par l’Occident, l’OTAN qui ne veut surtout pas que ce soit eux qui reprennent Mossoul. C’est la raison pour laquelle, l’armée kurde fait actuellement le forcing pour reprendre cette ville car c’est désormais son seul atout dans ce jeu de dupes diplomatique qui se joue là-bas. Sauf que les kurdes doivent maintenir des troupes face à DAESH où les frappes occidentales et russes ont étonnamment cessées. Ce qui permet à ces derniers de récupérer les contingents vaincus et rescapés d’Alep et d’absorber par la même occasion ce qui reste d’Al-Qaïda.

Oui, il est grand temps de voir Donald Trump intervenir dans la région parce que ceux qui croient en Poutine comme le Hans Cany-che ou les islamo-FN et autre quenelliers et nazbol soraliens, sont soit au mieux des naïfs, soit au pire des cons !

 

Lire aussi : http://antiintox.canalblog.com/archives/2014/10/05/30682327.html

http://antiintox.canalblog.com/archives/2016/07/04/34042317.html

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article