Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

La conquête de l’Espace (4)

27 Août 2012 , Rédigé par momo Publié dans #Conquête de l'Espace

La conquête de l’Espace (4)

 

 

Les pionniers : 1ères fusées (2)

 

 

Les soviétiques

 

http://www.mentallandscape.com/s_gird.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sergue%C3%AF_Korolev

 

 

Fridrikh Tsander (http://fr.wikipedia.org/wiki/Friedrich_Tsander) propose au début des années 1920 une formule hybride : avion pour atteindre une haute altitude puis fusée pour atteindre l’espace où les parties faites en combustibles de l’avion devenues inutiles servent à atteindre l’espace. Le concept sera utilisé sous une forme différente dans le projet de guerre des étoiles de Ronald Reagan sous la forme de l’ASAT ; un missile anti-satellite largué d’un F-15. L’ASAT (http://en.wikipedia.org/wiki/Anti-satellite_weapon) servira une fois à la mise en orbite d’un petit satellite scientifique.

Tsander est surtout le fondateur du GIRD (http://fr.wikipedia.org/wiki/Grouppa_Izoutcheni%C3%AFa_Reaktivnovo_Dvijeni%C3%AFa). Décédé en 1933, il est remplacé par Serguei Korolev (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sergue%C3%AF_Korolev), secondé par Tikhonravov (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikha%C3%AFl_Tikhonravov). Les 1ers travaux sont marqués par la collaboration qu’il y eu avec les allemands dans le cadre du traité de Rapallo.

 

G 06

Missile de croisière RP-1. Etonnante ressemblance avec le V 1 allemand de la 2ème guerre mondiale, non ?

 

Mais très vite Korolev donne une autre direction aux travaux qui voit ses fusées dotées des excellents moteurs de Glouchko (http://fr.wikipedia.org/wiki/Valentin_Glouchko) suite à la fusion avec le GDL (http://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_de_dynamique_des_gaz) d’où il vient. La fusion GIRD-GDL a été facilitée par l’Armée, où comme en Allemagne, l’on voit là un emploi militaire possible. C’est le chef de STAVKA (http://fr.wikipedia.org/wiki/Stavka) lui-même, le Maréchal Toukhatchevski (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikha%C3%AFl_Toukhatchevski), qui en est l’auteur.

 

Et les essais se poursuivent :

 

 

G R06

Le GIRD 6

 

G 09a

G 09b

G 09d

Le GIRD 9

 

G X

Le GIRD X

 

Chose remarquable, les mêmes solutions sont retenues et les mêmes résultats sont obtenus que ceux qu’obtiennent Goddard et les allemands. Avec un plus cependant en faveur des russes qui disposent de moyens supérieurs à ceux des américains et même des allemands.

Et paf, dès le début des purges de 1938, Mickhail Toukhatchevski est éliminé par Staline, ce dernier ne lui ayant jamais pardonné de lui avoir reproché d’avoir saboté la campagne de Pologne en 1920 où Staline, commandant de l’aile sud de l’Armée rouge, ne fit rien pour le soutenir devant Varsovie. Le GIRD-GDL, création du Maréchal, en subit immédiatement le contrecoup. Tous ses ingénieurs sont déportés et Korolev manque de peu d’y laisser la vie. C’est ainsi que les grands espoirs des soviétiques d’être les 1ers s’évaporent… provisoirement.

 

 

150px-Ussrtsander10kop1964scott2887

11786486-urss--circa-1986-un-timbre-imprime-en-urss-avion-m

russia 2008 glushko kv

Timbres soviétiques émis en l’honneur de Tsander, Korolev et Glouchko respectivement.

 

11987748-cuba--circa-1981-timbre-oblitere-imprime-en-cuba-m

Timbre cubain représentant Tsiolkovski, Tsander et Korolev

 

 

 

 

Les français

 

 

Comme aux USA, seule l’initiative privée s’est manifestée et c’est Robert Esnault-Pelterie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Esnault-Pelterie) qui s’y colle. Il est déjà connu pour avoir fait voler l’un des 1ers avions avant la 1ère guerre mondiale. Une formule étonnante : le train monotrace avec des roues de stabilisation en bout d’ailes.

 

11286

Le REP de 1907 qui est aussi le 1er monoplan à voler, le 1er avion en métal (pour partie). C’est aussi lui qui invente le fameux et célèbre « manche à balai », commande unique de pilotage.

 

Le train monotrace, une formule qui sera reprise plus tard sur les avions espions à large envergure d’ailes pour le vol à très haute altitude comme le Lockheed U2 (USA) ou le Yak 25 (URSS).

avyak25 07

 

 

Comme toujours en France des cons (et des jaloux) vont le faire chier (qqs chose que je connais bien avec le discours « poil »), il devra faire face à des procès, ne sera pas soutenu par le Pouvoir et tombera finalement malade.

 

france00085

Ce n’est que 10 ans après sa mort et le vol du 1er Spoutnik que la France émet, bien tardivement (1967), un timbre en son honneur.

 

 

Article très intéressant :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-course-a-la-lune-1-58539

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article