Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Actualités (№ 99)

4 Janvier 2010 , Rédigé par momo Publié dans #Actualités

Editorial :

 

Alors que l’explosion des stats d’audience se confirme (toujours pour des raisons que nous ignorons encore ; on les publiera la semaine prochaine), et que nous découvrons que c’est vers le discours « poil » que se dirige cette audience (ou vers les photos, mais comme ils ne savent pas écrire, on n’en sait, là-aussi, rien), voilà que l’on découvre tout le mal que nos anciens partenaires causent à la Cause : voir leur site, chapitre des derniers articles qu’ils ont réussis à faire publier dans la Presse.

La leçon encaissée avec Evelyne Thomas qu’on évoquait dans le N° 97 n’a manifestement pas servie puisque c’est… pire.

Avec leurs conneries sur l’épilation masculine (une mode, donc temporaire, totalement hors-sujet comparée à la norme, donc permanente, épilatoire féminine, notamment axillaire), ils sont encore tombé dans le panneau d’un article fanfaron nous ridiculisant et accompagné de pauvres types frappés de pathologie hirsutiste n’ayant rien à voir avec la pilosité « normale » que nous défendons.

 

monstre1

 

A tel point que les gens ne savent même plus ce qu’est une pilosité normale. Heureusement que la pornographie vient à notre secours. Certes, elle nous a causé beaucoup de mal en contribuant à répandre la mode (car c’est aussi une mode et non une norme) de l’épilation intégrale ; mais elle vient maintenant à notre secours en montrant aux gens, aux jeunes en particulier dont nombre d’entre-eux n’en ont jamais vu en vrai (a fortiori baiser), à quoi ça ressemble.

Dans l’article de Ouest-France, accompagné de ces autres monstruosités qui nous font tellement de mal que sont les tableaux de l’âne Martin, le MIEL résume l’article de son site sur la pornographie qui n’est qu’un procès de type stalinien, uniquement à charge, oubliant totalement sa formation universitaire et Friedrich Hegel et son « thèse, antithèse, synthèse ».

Ne parlons même pas des soi-disants « Etats-Généraux du Poil », farce de 1er Avril de quelques scientifiques de renom… que le MIEL a pris et continue de prendre au sérieux. Risible !

Une mauvaise foi aux conséquences médiatiques que j’estime graves pour l’avenir de la Cause et qui a motivé l’envoi du Communiqué de Presse N° 11 en lieu et place des habituels vœux de fin d’années :

 

   Communiqué de presse N°11 de Poil à Gratter.

 

Blog : http://poilagratter.over-blog.net

 

Lu les articles que le MIEL a obtenu dans 3 journaux récemment (en PJ).

 

Quelques précisions :

 

Historiques :

Le 1er site Internet a été crée par Abby Winters aux USA en 1996. Cependant, elle n’est pas la 1ère. C’est en 1988 que Momo (moi-même, Président de PàG) formule pour la 1ère fois au monde un discours anti-épilation. A l’époque, Internet n’existant pas, je cherche un éditeur et ne trouve que mépris, rires et lazzis.

En 2002, à l’issue du 2ème tour des présidentielles (le choc, c’est le 2ème tour ; pas le 1er), le discours sociologique devient aussi politique.

En 2004, lors du Forum Social Européen de St-Denis, je rencontre ce MIEL qui me fait croire qu’ils sont anarchistes. Leurs stats d’audience s’effondrant, ils acceptent, sans trop y croire, d’y intégrer mon discours « poil ». Par méfiance et précaution (et on verra à quel point j’avais raison), je crée une sous-structure : le MP1PM.

Ce n’est qu’en 2005, et vu l’explosion des stats d’audiences, qui passent de 700 à 10.000 par mois que le MIEL se voit convaincu de l’intérêt de ce discours et lance les ESE.

Mais ce n’est pour eux qu’un produit d’appel (comme l’essence chez Leclerc), leur principale préoccupation étant la réhabilitation de la pédophilie « non criminelle ».

M’apercevant ensuite que ce sont des communistes et face à leur censure, je me sépare d’eux début  2007 et créer le Blog et le Mouvement PàG pour pouvoir poursuivre le développement du discours.

Depuis cette date :

  1.  
    1. Leur seul « apport » a été de faire dévié le discours « poil » vers toutes autres pilosité, même masculine, que la pilosité axillaire.
    2. Hors c’est la SEULE pilosité qui constitue un tabou (même pas la pilosité pubienne).
    3. La pilosité masculine, de même que l’intégrale ne sont qu’une mode qui n’a rien à voir avec la norme de l’épilation axillaire.
    4. Ils ont été jusqu’à faire disparaître la partie MP1PM de leur site tout en nous ignorant et nous boycottant et en évitant soigneusement de parler de l’historique du discours « pro-poil » tout en faisant remonter l’épilation à 1915 ou 1946 (la faute aux USA, un discours bien communiste). En réalité elle remonte à l’Egypte pharaonique et ne pénètre massivement la France qu’avec les immigrés musulmans depuis le milieu des années 90 (ce qu’ils refusent de voir là-aussi en bons communistes).
    5. Ils ont mélangés la partie positive du discours (celle qui est de mon invention) avec des tartufferies comme les « Etats-Généraux du Poil » lancé le… 1er Avril 2007 (voir notre article sur ce sujet : http://poilagratter.over-blog.net/article-6295079.html)
    6. L’article de 20’’ illustre parfaitement cette volonté de ridiculiser la Cause de même que les horribles tableaux de Martin dans Ouest-France a rapproché des hypers-poilus de 20’’, une pathologie qui n’a rien à voir avec une pilosité naturelle.
    7. Le MIEL omet sciemment de signaler qu’aujourd’hui, seul le rayon pornographique « poil » permet aux jeunes de découvrir à quoi ressemble une vraie femme.
    8. Seul l’article de Silence se montre objectif… en citant principalement les témoignages de mes modèles (voir photos de mes copines sur le Blog) que j’ai recruté à l’époque de notre courte collaboration. Vous pourrez constater sur leur site que depuis cette époque, le nombre de témoignages a considérablement chuté pour devenir presque nul en 2009.

 

Par ailleurs, j’en ai profité pour rajouter d’autres discours comme le tabou sur la surpopulation suscitant une scission dans le mouvement des décroissants (http://www.demographie-responsable.org).

 

Hélas, comme en bien des domaines, il y a ceux qui se servent de la Cause au lieu de la servir.

Bien des gens se sont fait du fric avec le discours « poil ». Nous sommes les seuls à en avoir perdu. Le boycott quasi-total dans la presse dont nous sommes l’objet du fait du MIEL n’y est pas pour rien.

C’est pourquoi, nous comptons sur vous comme vous pouvez compter sur nous pour notre collaboration à des articles sérieux sur cette question beaucoup plus importante qu’il n’y parait qu’est la norme épilatoire imposée aux femmes, notamment aux aisselles. De même que des articles sur la surpopulation.

 

Bien à vous et meilleurs vœux pour 2010.

 

PS : vous pouvez transmettre cet article à vos 3 confrères, y compris aux fanfarons du gratuit 20’’, financés par la pub… et bien évidemment par les épilateurs. Ceci expliquant cela.

 

En effet, le cahier central de 20’’ est consacré à l’épilation, les différentes méthodes, comment la réussir, etc… L’ « interview » de nos anciens partenaires n’a d’autres but que de les… discrédités et surtout de discréditer la Cause que nous défendons. Sur leur site, ces « universitaires », « thésards », « doctorants » ne semble pas même sans être aperçus. L’instruction est une chose, l’intelligence en est une autre ! Si on y rajoute la mauvaise foi et l’ingratitude (leur Mouvement n’existerait probablement plus depuis belle lurette s’ils ne m’avaient pas rencontré) qu’ils ont à notre égard déjà à l’époque de notre collaboration et pire encore aujourd’hui.

 

Pour finir, un graphique édifiant et révélateur : les témoignages récoltés par ce site… international :

 

 

graph1 

Comme précisé dans le communiqué de presse, la plupart de ceux de la 1ère année sont de notre fait. Ce site qui nous fait de l’ombre à tous les niveaux (hiérarchie des moteurs de recherche, presse, absorption des adhérents & sympathisants potentiels, etc…) (une tactique communiste bien connue), non seulement nous empêche de faire quelque chose faute de visibilité… mais ne font quasi rien eux-mêmes depuis notre séparation.

Rajouté à des thèmes de campagne à côté de la plaque, du pur sabotage !

 

http://actu.voila.fr/actualites/medias/2009/12/30/liberte-de-la-presse-rsf-denonce-la-censure-des-blogs-et-l-exil-de-journalistes_466967.html

Ne riez pas, ce n’est pas hors-sujet, nous sommes aussi concernés puisque nos anciens partenaires nous ont obligé à retirer des articles en 2008. Y’a que la vérité qui dérange et les fascistes staliniens sont bien implantés chez nous. Pas la peine d’aller à Pékin ou Téhéran. C’est plus soft, plus hypocrite et faux-cul ; mais bien réel.

 

Enfin, on vous annonce que cette année, nous parlerons de ces sites Internet et rayons de sex-shop X « poils », du moins sans abuser des droits d’auteurs sur les photos et en respectant l’étique due à un Blog « grand-public ».

 

Cette année, nous devons percer… impérativement !

 

Et ça ne pourra se faire sans vous, bien évidemment !

 

Signalons aussi le site : http://girlswithhairyarms.net/ consacré aux poils sur les avant-bras des filles.

(Rappelons que dans notre demande de modèles, nous vous avions demandé, vous les filles, de venir poser (ou de nous envoyer des photos) également de ces autres pilosités : avant-bras, jambes, duvet sub-nasal (et pas moustache), duvet sur les tempes, ventre, etc… ; après, y’en a qui diront (suivez mon regard) qu’on n’était pas les 1ers).

 

 

Alidia 1 jpg 595 

Et une vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=xslDO7fGtzs

 

Et nos vœux, plus particuliers, à la presse du 60 :

 

Vœux à la presse du 60.

 

S’il y a bien une presse qui ne mérite pas que nous leurs souhaitions nos vœux, c’est bien la presse de l’Oise.

Alors que vous avez tous relayé les directives de Caroline Cayeux (entre autres) pour sauver ce département absurde qui n’a aucune raison d’exister ; vous avez tous boycotté notre campagne du printemps dernier. Pas un d’entre-vous n’en a parler malgré les nombreux communiqués que nous vous avons envoyé.

Grâce à vous, les impôts locaux vont pouvoir (et ont déjà) augmentés.

 

Nous vous souhaitons donc un max de suppressions d’emploi dans vos journaux qui ne servent à rien.

 

Momo

 

 

Actualités (№ 99) :

 

20 ans après la Place Tien-An-Men

 

 

tien-an-men 

A Téhéran, ras le bol du voile

 

 

Sans titre 

Cette décennie verra-t-elle la fin du communisme et de l’islamisme, ces 2 plaies de l’Humanité… et les alliés de Sarkosy ?

 

 

tracteur 

 Verra-t-elle le retour du protectionnisme ?

 

 

femme 

La fin du machisme et du sexisme ?

 

 

Imagex09 

Le droit de se laisser pousser les poils ? (et sans voir l’obligation de les cacher)

 

 

 

Le retour de la Révolution sexuelle ?

 

 

Polna
indochine
Ces 2 affiches faites, l’une il y a 35 ans, l’autre cette année, montre que non seulement on n’a pas avancé ; mais plutôt régressé.

 

 

 

http://actu.voila.fr/actualites/politique/2009/12/30/la-taxe-carbone-annulee-les-verts-satisfaits-un-camouflet-pour-nicolas-sarkozy_466426.html

 

Et un autre sujet pour l’autre combat principal de notre Mouvement. Copenhague n’a pas mis en veilleuse la question de la surpopulation, bien au contraire :

 

JACQUES HUBERT-RODIER

La nouvelle illusion malthusienne

[ 15/12/09 ] 31 commentaire(s)

JACQUES HUBERT-RODIER EST ÉDITORIALISTE AUX « ECHOS ».

La question ne sera pas posée directement aux chefs d'Etat et de gouvernement réunis à Copenhague pour éviter un désastre climatique et tenter de trouver un complexe compromis sur des objectifs chiffrés de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Car elle demeure généralement encore un tabou. Mais avec plus de 9 milliards d'habitants vers la moitié du XXIe siècle, la planète est-elle ou non trop peuplée et doit-on pratiquer un « nouveau » malthusianisme » ?

Les projections des Nations unies laissent songeur sur les capacités de la Terre à faire face à un tel afflux d'habitants. Non seulement, comme le redoutait il y a un siècle Thomas Malthus, en termes de production agricole, mais aussi en termes d'environnement, comme le craignent nombre de rapports scientifiques et des Nations unies.

Certes, un autre phénomène démographique qui a déjà atteint les vieux pays industrialisés, certains comme la France et le Royaume-Uni, dès le XIXe siècle, et tend à s'y accélérer, va aussi toucher les pays en développement : la baisse du nombre d'enfants par femme en âge de procréer. Ainsi, vers 2050, le taux de fécondité dans le monde, selon les prévisions des Nations unies, devrait chuter de 2,5 actuellement à 2,02 enfants par femme, soit en dessous de 2,1 enfants, considéré comme le seuil minimal de remplacement des générations.

En d'autres termes, la population va vieillir et même plus rapidement dans les pays du Sud que du Nord, comme le soulignait Gilles Pison, démographe à l'Institut national d'études démographiques (« Enjeux-Les Echos », septembre 2009). Une conséquence aussi de la baisse du taux de fécondité est que la population doit se stabiliser après le tournant du XXIe siècle pour, vraisemblablement, décliner ensuite.

Mais la baisse de la fécondité est-elle en soi suffisante pour corriger les maux de la planète ? Peut-on ainsi aujourd'hui espérer que, comme Malthus s'était trompé en prévoyant une insuffisance des ressources agricoles vers la fin du XVIIIe siècle par rapport à la croissance de la population, tous les annonciateurs d'apocalypse planétaire se trompent aujourd'hui ? Certainement pas. Car si l'explosion démographique redoutée ne s'est pas produite, en cinquante ans la population mondiale est néanmoins passée de 2,5 milliards de personnes à près de 7 milliards aujourd'hui. La hausse est encore plus vertigineuse si l'on remonte à l'an mil, où, sur une superficie somme toute similaire, la planète comptait moins de 260 millions d'habitants. Et la démographie reste pour la planète une véritable bombe à retardement. D'autant plus que toute prévision à long terme peut s'avérer loin de la réalité. L'ONU n'écarte ainsi ni l'hypothèse haute de 10 milliards d'habitants d'ici à quarante ans, ni la basse d'ailleurs de 7 milliards.

Sommes-nous ainsi à la veille d'une véritable révolution en matière de pensée démographique ? Après des années où la jeunesse d'une nation était considérée comme l'une de ses ressources principales, le monde est en train de faire machine arrière. Certes, le retour du malthusianisme n'est pas, officiellement, à l'ordre du jour. De plus, l'exemple chinois de contrôle des naissances par la coercition est condamné pour, bien entendu, des raisons morales, mais aussi en termes purement démographiques. La politique de l'enfant unique a eu comme conséquence de contribuer à établir un déséquilibre entre les sexes (106,8 hommes pour 100 femmes en 2005). Ce qui place la Chine à ce titre juste derrière l'Inde (107,5 hommes pour 100 femmes).

Mais les Nations unies s'interrogent néanmoins de plus en plus sur l'adoption d'une forme de malthusianisme. « Qu'est-ce qu'il faudrait faire pour accélérer le déclin de la fécondité dans les pays les moins développés ? », s'interrogeait ainsi la division population du département des affaires économiques et sociales de l'ONU dans une note en mars dernier (1). Et les experts de l'ONU soulignaient que, dans 31 nations les plus pauvres, le taux de fécondité était en 2005 au-delà de 5 enfants par femme. Donc, il fallait le réduire le plus rapidement possible.

Dans un rapport présenté en novembre dernier, à quelques semaines du sommet de Copenhague, le Fonds des Nations unies pour la population fait un lien entre croissance démographique et changements climatiques. Pour l'Unfpa, chaque naissance est responsable de nouvelles émissions de gaz à effet de serre non seulement pour le nouvel être, mais aussi pour tous ses descendants.

Alors que faire ? Les Nations unies plaident ainsi pour un planning familial, mais aussi pour une grande égalité entre les sexes. Mais il y a évidemment l'autre voie, comme d'ailleurs le soulignait, la directrice exécutive de l'Unfpa, Thoraya Ahmed Obaid, celle de trouver une définition nouvelle du progrès et un nouveau paradigme du développement (2). Car il s'agit bien de trouver de nouvelles technologies qui permettent de ne pas détruire l'environnement tout en faisant face aux besoins de 9 milliards d'habitants, voire plus. En tout cas, la baisse de la fécondité à elle seule, si elle permet de stabiliser la population mondiale, ne résoudra pas tous les problèmes de la planète.


http://actu.voila.fr/actualites/economie/2009/12/30/la-dette-publique-en-france-atteint-75-8-du-pib-un-nouveau-record_466883.html

 

http://actu.voila.fr/actualites/economie/2009/12/30/la-construction-de-logements-neufs-au-creux-de-la-vague-en-2009-en-france_466881.html

 

Rajouter au 3.2 du taux de fécondité et l’arrivé de nouveaux émigrés, la non-expulsion de clandestins, de nouveaux SDF en perspectives autant grâce à l’UMP qu’aux communistes et à leurs alliés…

 

A propos de la revue 60 millions que nous évoquions la semaine passée, j’oubliais de signaler l’article principal sur les lampes basse consommation : une arnaque sarkosienne destinée, sous prétexte d’écologie, à faire gagner encore plus de fric à ses potes patrons au détriment du pouvoir d’achat des pauvres. Elles coûtent plus cher que les incandescentes (et rapportent donc plus de fric) et durent moins longtemps (ça, je l’avais vérifié personnellement depuis longtemps). Quand au CO2, c’est zéro vu que l’électricité est nucléaire. Enfin, leurs déchets sont gravement nuisibles à l’environnement. Et si vous compter sur cette immigration qui soi-disant nous enrichirait, allez voir dans les cités ces machines à laver (entre-autres déchets) qui sont carrément jetées par la fenêtre. Si vous croyez que ces gens-là vont rapporter les ampoules usagées, c’est que vous êtes vraiment des cons. 

 

A ne lire quasiment que pour les commentaires :

 

http://actu.voila.fr/actualites/france/2009/12/30/les-deux-francaises-liberees-en-republique-dominicaine-clament-leur-innocence_466856.html

 

 

http://actu.voila.fr/actualites/economie/2009/12/31/la-chine-desormais-numero-trois-mondial-dans-l-energie-eolienne_467481.html

 

Et on veut nous faire croire que c’est la Chine qui est responsable de l’échec de Copenhague. On l’a dit et on persiste : le principal coupable s’appelle bien Obama.

 

http://actu.voila.fr/actualites/sciences/2009/12/23/les-decus-de-copenhague-ont-le-droit-de-l-etre-selon-barack-obama_463268.html

 

Et ce mec là est, à mon avis, en tant que faux-cul, blablateur, etc… encore meilleur que Sarko. C’est dire, quand on sait à quel point Sarko est un maître en la matière.

 

Les vœux du gnome :

 

« Respectons-nous les uns les autres, faisons l’effort de nous comprendre, évitons les mots qui blessent. Soyons capables de débattre sans nous déchirer, sans nous insulter, sans nous désunir. »

 

Rare sont les journalistes à avoir remarqué que c’est quasiment du Ségolène Royal. Personne non plus pour remarquer que c’est « Adieu le débat sur l’identité nationale, bienvenu (Welcome, titre d’un film bien connu) au débat sur le métissage » (C'est-à-dire son contraire). Sauf que la voie est tracée, le métissage est obligatoire… et donc par conséquent ne souffre pas débat. Il n’y a donc pas de débat puisqu’il a déjà répondu aux questions en lieu et place des français. Le seul débat, typiquement stalinien, est l’approbation unanime requise. Vous aurez éventuellement un mot à dire dans le détail de l’application… comme au PCF.

 

Quand au ségolien « Aimez-vous les uns les autres », il y a de quoi rire.

 

2 exemples de la vie quotidienne :

 

·              31/12/2009 : J’arrive au bureau en devisant joyeusement avec des camarades : « C’est dingue, ce soir il y a des cons qui vont faire du bruit, klaxonner comme des malades, etc… Et c’est tous les ans comme ça, vers minuit et tous en même temps. J’ai comme idée qu’ils doivent le faire exprès. » Surprise : quelques personnes ne comprennent pas. Devinez lesquelles. Comment voulez-vous que l’on ne se déchire pas sur des trucs plus graves lorsqu’ils ne sont même pas capables de comprendre l’humour au 2nd degré ? Ce qui frappe aussi, c’est que des jeunes de souche n’ont pas compris non plus. Preuve d’une intégration qui se fait à l’envers. Au lieu de tirer les enfants d’immigrés vers le haut, de les intégrer, de les amener vers nous ; c’est l’inverse qui se produit. Ce sont nos jeunes qui sont tirés vers le bas.

Soyons clair : c’est voulu. Sarko, on peut (et on doit) le détester ; mais il est tout sauf un con. Ce que j’écris, il le sait fort bien… mais c’est justement ce qu’il veut. Tiré vers le bas, formant un nouveau sous-prolétariat esclave, cette France métisse est appelée de ses vœux par ses potes patrons qui pourront ainsi faire plus de profits.

Et ceci avec l’appui et la complicité :

1.      Des communistes, socialistes et Verts qui soutiennent ce métissage.

2.      Du FN qui est de droite, bourgeois, libéral et pro-patrons… et n’a donc rien compris.

 

Ne parlons même pas du Centre et de Bayrou qui plus libéral et pro-patrons que Sarko est par conséquent le plus pire de tous.

 

Une fois de plus, seule la Gauche Nationale…

 

·                    Ce même jour, RER D (vous savez, celui qui schlingue comme pas possible à l’intérieur ; devinez pourquoi ?), 2 femmes voilées discutant assises sur une banquette. Un mendiant passe, musulman lui-aussi vu la barbe. Rappelons que l’aumône est obligatoire chez les musulmans ; c’est l’un des 5 Commandements, un des 5 Piliers de l’Islam… ce que n’est pas le voile. Vous croyez que ces 2 salopes vont donner quelque chose ? Rien, bien sur ! Preuve que le port du voile, ce n’est rien d’autre que pour nous faire chier, du pur racisme ; quand ce n’est pas un bon moyen pour ne pas travailler et vivre de l’aide sociale au détriment des français. Intéressant de signaler qu’à Téhéran, où cette mode est née en 1979, c’est aujourd’hui rejeté. Intéressant aussi de signaler qu’il suffit de l’interdire pour qu’elles ne le portent plus, comme c’est le cas à l’école… sans que ça pose le moindre problème.

On ne voit donc pas pourquoi, on devrait renoncer à la laïcité dans la rue.

 

Mais le plus grave est de toute manière la constatation que c’est toujours à sens unique la tolérance Sarko : ça revient à dire : «  Chez eux, c’est chez eux ; chez nous, c’est chez eux aussi ».

On nous demande pas si l’on veut du poisson le vendredi quand on est dans leur pays.

Un SDF est mort récemment de froid, mais aggravé par des carences nutritives. Il n’avait pas mangé de viande depuis plusieurs semaines. La soupe pop avec des lardons a été interdite par ces fumiers du MRAP (communistes). Hors le porc est :

1.      Ce qu’il y a de moins cher

2.      La seule viande disponible en surplus

 

L’immigration nous enrichi ? Non elle nous tue !

 

Elle nous appauvri aussi. A l’école, on sert du poisson aux musulmans quand les autres ont du porc (en attendant son interdiction définitive et totale). Hors le poisson est plus cher… et c’est tout le monde qui paye.

    Et on m’en raconte tous le jours des comme ça.

 Ségolène est née à Dakar. Est-elle sénégalaise pour autant ? La France est le seul pays au monde à donner sa nationalité à n’importe qui. Il suffit de naître en France, même d’étrangers, même sans papiers. Et c’est bien plus que l’aide sociale ou l’obtention de papiers parfois décriée, la 1ère raison de l’aspirateur d’immigrés clandestins qui ne s’arrêtera jamais tant que le droit du Sol existera puisque c’est le meilleur moyen d’en avoir, des papiers. De faire des gosses ici qui seront français et rendent les parents inexpulsables et régularisables.

Comment voulez-vous être respecté par des gens qui nous marchent dessus avec l’aide des communistes et des catholiques ? Et faudrait pas se rebiffer ? Il faudrait tendre l’autre joue ?

Qu’est-ce qu’on doit faire quand on entend les fadaises de Sarko et de Ségo. Le français, il se dote des pièces et de l’espace nécessaire d’abord, ils les remplit avec des gosses ensuite. L’immigré, il fait les gosses d’abord et va ensuite pleurnicher (aidé par les communistes et les catholiques) pour avoir les pièces et l’espace après… au détriment du français.

C’est une différence culturelle incomblable. La réponse n’est pas dans les fadaises de Sarko et de Ségo, elle est dans la guerre civile !

Elle ne peut l’être dans la guerre civile tant que nous serons dirigés par ces traîtres à l’identité nationale.

La seule façon d’éviter la guerre civile :

  1. Est de continuer à encourager la lâcheté naturelle des français… en leur disant le contraire ; ce qu’il a fort bien fait dans ses vœux, le malin. Question : ça marchera encore combien de temps ? Nos Anciens sont-ils morts pour rien ?
  2. Rétablir l’identité nationale, la VRAIE, la seule ; celle pour laquelle nos Anciens sont morts à Verdun ou dans le Vercors.

Les immigrés et leurs enfants :

a.       Soit l’accepterons comme il l’ont fait en retirant le voile à l’école ; preuve qu’ils peuvent accepter tout le reste qu’implique l’identité nationale. Il suffit simplement de l’imposer au lieu de baisser notre froc.

b.      Soit partirons d’eux-mêmes sans même qu’on ait besoin de les y forcer ou de les y aider.

 

Et bon voyage mon pote !

 

 http://actu.voila.fr/actualites/politique/2010/01/01/delinquance-sarkozy-promet-qu-il-va-s-occuper-des-bandes-en-2010_468209.html

 

Pendant ce temps-là, on a droit aux mêmes promesses depuis 2002, lorsqu’il a pris le portefeuille de l’Intérieur.

 

http://actu.voila.fr/actualites/medias/2010/01/02/danemark-l-agresseur-du-caricaturiste-inculpe-de-tentatives-de-meurtre_468768.html

 

Et rappelons que cette année commence alors que nous sommes en guerre en Afghanistan… et chez nous.

 

http://people.voila.fr/people/actu-stars/plus-de-people/legion-d-honneur-du-nouvel-an-maurice-allais-louis-gallois-paco-rabanne-people_468154.html

 

Et comme d’habitude, ces pourris m’ont oublié alors que certains se sont nourris de mes idées.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ce qui est écrit dans cet article toujours amplement visité est toujours vrai concernant les traîtres à la Cause que sont le MIEL auquel se sont rajouté les gourous PG et JW !
Répondre
M
5ème article le + lu depuis le 1er mai. Vous pouvez donc apprécier son caractère plus que prophétique !
Répondre