Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Une journée de m.

5 Avril 2007 , Rédigé par maurice Publié dans #Sociétal

 

Une journée de m. : 1er avril 2007

 

 

 

Il y a des jours comme ça où on aurait du suivre le programme habituel, c'est-à-dire un bon vieux tractage dans une brocante en Picardie, Normandie ou dans le Nord ; et ce d’autant plus qu’avec le retour du soleil, il y a de bonne chance d’apercevoir quelques aisselles féminines poilues.

Au lieu de cela il a fallu que je passe cette belle journée dans cette ville de m. qu’est Paris, au milieu de cette populace bourgeoise de m., etc…

En effet, le MIEL avait repéré un truc : les « Etats généraux du Poil ». J’étais sur que ce serait un truc à la noix. La date déjà me mettais sur la voie (de même que les titres des conférences : une vaste bouffonnerie).

En fait, je n’y aurais jamais été si Nicolas Hulot n’avait pas fait son rassemblement le même jour, presqu’à la même heure, à 200 m de là ; autre parcours obligé (on y reviendra).

Voici le programme du « truc » :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez bien lu ce qui est écrit à la fin : l’ordre du jour peut être modifié en fonction des circonstances blablabla… ?

D’abord, ça commence par une arnaque, 6 € l’entrée. Ben oui, faut bien que les gens très important qui ont perdu leur temps pour ce poisson d’avril, le récupèrent : Time is Money !

Ensuite, impossible de prendre la parole, d’intervenir, de poser une question ou de passer une annonce. Mieux, alors que je commençais à tracter pendant l’entracte, un énergumène, l’organisateur je suppose, me mis carrément à la porte, affirmant péremptoirement, sans même regarder le tract, que ça n’avait rien à voir avec le colloque. Le tract parlait de notre 3ème été sans épilation avec une photo de femme poilue plus qu’explicite.

Que déduire de ce foutage de gueule ?

Des gens très important, des VIP dont certains biens connus, des gens sérieux, ont voulu faire quelque chose de pas sérieux du tout pour le 1er avril. Et ils ont choisi le poil pour ça.

Mal leur en pris, car nous sommes des gens pas sérieux du tout, pas des VIP, des gens de l’arrière-ban, mais qui faisons quelque chose de très sérieux… et nous aussi avons choisi le poil pour ça. 

La morale de cette histoire c’est que lorsque l’on est un VIP, faut pas jouer les clowns. On nous fait assez souvent comprendre que l’on est pas dans la cour des grands et c’est franchement un comble qu’en plus ils veulent aussi s’approprier « notre » cour des petits.

Malheureusement, un jour viendra où ces fumiers de bourgeois reprendront aussi d’une manière sérieuse notre discours, pour le dénaturer, nous en exclure, et s’arroger le titre d’ « inventeur » du discours pro-poils.

 

 

 

2ème épisode de cette journée de m. : la manif Hulot (croisé Voynet aussi) du Trocadéro.

Contrairement à la Normandie, le Nord, la Picardie ; malgré le soleil et le nombre élevé d’épaules découvertes, pas vu le moindre poil axillaire.

2 explications possibles : nous sommes en territoire bourgeois. Ou l’épilation se pratique désormais aussi l’hiver, même lorsque les aisselles ne sont pas visibles en public.

Cette dernière hypothèse confirme la progression et l’installation de l’épilation comme une norme, confirmant les travaux de Patinel sur cette question (thèse de master I à télécharger sur son site ecologielibidinale.org).

Quand au tractage, comme d’habitude en territoire bourgeois, 9 personnes sur 10 ne prennent pas le tract qu’on leur tend, notamment les bourgeoises normalisées et épilées.

En plus, il a fallu se goinfrer le ramassis de potes millionnaires d’Hulot : Luc Besson, Maud Fontenoy, Beaugrain-Dubourg, etc… et leurs discours du type : « vous les français pauvres, faites des économies pour sauver la planète (pendant ce temps là, nous les riches, on va continuer à claquer), et donner pour les plus pauvres que vous du Tiers-Monde (dont on fait en sorte qu’ils soient toujours plus nombreux et plus pauvres) ». Ecœurant, cette morale de riche ; c’est le discours des pharisiens des Evangiles. 2 000 ans ont passé, mais la mentalité hypocrite et aveugle des riches reste la même. En fait, ils sont trop riches pour comprendre, car en plus ils sont sincères. C’est ça qui est grave !

La Justice, ce serait de leur interdire de parler ; ils ont déjà l’argent ! Mais le pire comme on l’a vu lors du « truc », c’est qu’ils s’arrogent le monopole de la parole, d’une parole fausse, et interdisent aux pauvres de parler et de tenir le bon discours, leurs discours de pauvres. Pire, ces riches, en plus prétendent parler en notre nom.

 

 

 

Bref, une journée de M.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article