Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 17:41

 

NPNS : le fiasco

 

Sexpol (23)

 

nu

 

 

Pour la journée de lutte contre les violences faites aux femmes, choisie le jour des catherinettes (on se demande bien pourquoi) les NPNS (Ni Putes Ni Soumises) ont décidé de lancer la campagne « Toute en Jupes » pour ce jour-là.

On ne l’apprend qu’aujourd’hui (preuve une fois de plus que VOUS ne faites pas VOTRE travail puisqu’aucun d’entre-vous ne nous en a informé, tas de fils de pute*), c’est dire que la couverture médiatique fut nulle et ce fut évidemment un échec. En outre, bien qu’on leur ait souvent écrit, elles ne nous ont jamais répondu et ne nous ont pas non plus informé de cette campagne qu’on aurait soutenue faute de mieux.

 

Faute de mieux, car il est évident, et on ne saurait que trop le répéter, qu’une campagne de résistance c’est une campagne d’opposition à l’épilation, instrument de soumission millénaire de la femme.

En outre, une campagne « Toute à Poils » sera évidemment autrement plus couverte médiatement, c’est l’évidence.

 

On espère que cet échec leur servira de leçon et qu’elles se décideront enfin à se rapprocher de nous l’année prochaine. Elles ont une année pour se les laisser pousser aux aisselles, ça devrait suffir.

 

soumises

 

D’ailleurs, la raison pour laquelle les NPNS nous snobent est la même pour laquelle elles se sont étrillées avec Marcela Iacub. Ni Soumises : oui, Ni Putes : non ! Putes étant à prendre dans le sens de fille facile. Car tel est justement leur problème que l’on retrouve dans leur campagne pour leur droit de dire NON. Car quel peut bien être le droit de dire NON s’il n’est accompagné, et au même niveau, de celui de dire OUI ?

Leur problème est d’être issues de parents qui n’ont pas connu mai 68 et la Révolution sexuelle puisqu’ils étaient de l’autre côté de la Méditerranée à cette époque.

 

Hors, nous ne cessons de le répéter, et là nous en avons une preuve de plus, il ne peut y avoir de libération de la femme sans libération sexuelle.

 

Tel est bien le problème des NPNS qui devraient pour commencer changer de nom en s’appelant par exemple : « Ni Soumises et (par conséquent) Non Epilées » ; mais par contre « OUI, nous sommes des filles faciles … mais pas avec n’importe qui ».

Pour reprendre l’exemple de ce qu’il s’est passé lors de la Révolution sexuelle aux USA justement, le slogan de l’été de l’amour 1967 pour les filles fut… de baiser avec tous le monde… sauf les militaires. On avait déjà évoqué cela : http://poilagratter.over-blog.net/article-6882629.html et cela avait fait l’objet d’un tract en 2007/2008. Rares avaient été VOS réactions, tas d’abrutis !*

 

Appliqués aux NPNS d’aujourd’hui, si on appliquait les mêmes règles et les mêmes principes que ceux qui ont fait le succès du « Power of Love » plus que largement connu et pourtant plus que largement sous-estimé du fait des communistes et capitalistes alliés, les NPNS devraient prôner d’avoir des relations sexuelles avec tout le monde… sauf les fumiers de barbus. C’est à dire, pour reprendre la signification du mot « pute » employé par ces mêmes barbus, d’être les putes des français et de leurs amis… et seulement avec eux.

 

Le jour où les NPNS feront cela, non seulement elles auront plus qu’une chance d’être écoutées des médias, mais elles auront enfoncées un sacré clou dans la babouche de ceux-là même qui sont leurs seuls vrais ennemis : les islamistes. Mieux qu’un clou… elles auront tous simplement gagné.

 

Un tel combat commence déjà, qui peut le plus peut le moins, par le rejet de l’épilation.

 

 

 

Partager cet article

Published by momo - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog poilagratter
  • le blog poilagratter
  • : politiquement incorrect, non-conformiste, anarcho-nationaliste, naturiste, paien / athée
  • Contact

Recherche

Catégories