Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

Femen France : c’est fini ! Définitivement !

10 Janvier 2013 , Rédigé par momo Publié dans #SEXPOL

Femen France : c’est fini ! Définitivement !

 

 

http://poilagratter.over-blog.net/article-les-femen-enlevent-le-bas-113752373.html

 

On pensait que Femen France avait enfin décidé de revenir aux fondamentaux du Mouvement originel ukrainien. Malheureusement, il n’en est rien :

 

545226 148408918643684 647615358 n

 

Marguerite, que l’on voit à l’extrême-droite, est allée rechercher Eloïse Bouton (extrême-gauche).

Quoi d’étonnant à vrai dire puisque lorsque je lui communiquais l’article cité plus haut, sa réponse fut : « Ta gueule, Momo ! ».

Il n’y a donc vraiment rien à faire avec ces connes et nous répondrons à leur dernière demande publiée sur leur page Facebook :

 

207811 148440341973875 1194691110 n

 

par le même « Ta Gueule ! »

 

Il suffit d’ailleurs de voir la tronche des ukrainiennes sur la photo plus haut pour se rendre compte que ce n’est pas la joie.

 

http://poilagratter.over-blog.net/article-femen-l-aventure-continue-sauf-en-france-113380504.html

http://poilagratter.over-blog.net/article-femen-france-les-femen-les-plus-cons-du-monde-113141982.html

 

Des articles qui se révèlent donc au final entièrement justifiés. Si l’année 2012 fut l’année Femen, 2013 les verront disparaître aussi vite qu’elles sont apparues. A cela plusieurs raisons :

1.            L’incapacité à écrire quoi que ce soit, même un simple fascicule exposant leur programme. Il serait d’ailleurs bourré de contradictions comme ce soutien au mariage patriarcal alors que le mouvement est né en Ukraine… contre le dit patriarcat.

2.            L’imbécillité de la plupart d’entres-elles, comme les françaises notamment ; incapables d’argumenter, capables seulement d’insulter.

3.            Leurs seins nus permettent de cacher leur absence de cerveau aux yeux de la masse ; mais ça ne marchera pas éternellement. Les gens commencent d’ailleurs à se rendre compte qu’elles n’ont rien à dire. Sauf des contradictions flagrantes, comme les péripéties péripatéticiennes de la leader française (de retour) d’un Mouvement dont l’autre fondamental originel ukrainien est la lutte contre la… prostitution.

4.            L’effet de mode qui les a mis au pinacle, les mènera aussi vite à la tombe si, comme on le constate ; elles ne sont pas capables de créer quelque chose de nouveau.

5.            L’absence totale de nouvelles adhésions depuis Civitas, qui, cercle vicieux, les obligent à reprendre celles-là même qui les ont fait plonger*.

6.            Inna, la seule capable de parler en public et aux journalistes, obligée de rester avec ces abruties vu qu’elle ne peut revenir au pays.

7.            Et vu qu’elle ne parle pas français et vu la nullité des françaises, oblige les éventuelles et peu probables candidates à l’adhésion à être obligatoirement anglophones. D’où la rédaction des très rares slogans de Femen France, même pas des textes (on va même finir par croire qu’à part « Ta gueule ! », elles ne savent même pas écrire)… en anglais.

 

 

Après tout, bon débarras, on a d’autres chats à fouetter. Femen a fait monter notre audience à un point jamais atteint depuis la création de ce Blog, mais il est de toute façon certain que ce ne sera qu’un effet de mode là-aussi. En outre, ça n’a, comme le reste, suscité aucun commentaire de ce public idiot que vous êtes et qui n’êtes venu que pour voir du sang sur leur visage ou du cul, justifiant leur choix en la matière. Dommage, qu’elles n’aient pas su s’en servir pour tenir un VRAI discours féministe, en France notamment.

 

Et c’est particulièrement grave pour la cause féministe lorsque l’on pense à ce qui se passe en Egypte ou en Inde, pour ne citer que 2 exemple récents (http://poilagratter.over-blog.net/article-viol-en-inde-113928270.html, http://poilagratter.over-blog.net/article-femen-egypte-aliaa-elmahdy-113568729.html), 2 pays où le moins que l’on puisse dire est que le mariage homo est loin, très loin, des préoccupations de Femen Egypt et de Femen India.

 

Bande de connes !

 

 

  

 

*On notera justement le slogan « Vous pouvez nous taper dessus, mais vous ne nous arrêterez pas »… qui est l’exact aveu du contraire. Un basique pour tout étudiant de 1ère année en psy.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article