Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

De l’épilation aux…prothèses mammaires PIP

18 Janvier 2012 , Rédigé par momo Publié dans #SEXPOL

De l’épilation aux…prothèses mammaires PIP

 

 

Agoravox ne publiant toujours pas cet article pourtant extrêmement important et d’actualité, je le publie donc sur le Blog.

C’est bien dommage car l’on espérait de nouveaux lecteurs susceptibles de rejoindre le Mouvement vu que les actuels…

Je ne saurais d’ailleurs trop vous faire remarquer que c’est votre dernière chance de faire percer le Mouvement. On retrouve là une occasion remarquable avec cette affaire des PIP de faire passer nos idées.

Vous avez déjà laissé passer l’occasion en 2007 en ne faisant RIEN alors que Laetitia Casta avait pris beaucoup de risques pour sa carrière en reprenant nos idées. Personnellement, c’est ce qui me fait penser que vous ne ferez rien non plus aujourd’hui.

Mais sait-on jamais.

Je vous rappelle qu’il vous reste à peine plus de 10 jours pour vous réveiller avant l’arrêt définitif du discours « Poil ».

 

 

 

Ceci est l’affiche dont de rares exemplaires ont été collées en 2008, nos associés de l’époque lui ayant préféré une affiche sur l’épilation masculine… en plein impact médiatico-chabalistique de la coupe du monde de rugby.

 

esthétique

 

On a d’ailleurs rompu avec eux depuis car faire des campagnes manifestement à contre-courant d’une part, et sur un front secondaire d’autre part, n’est pas, et n’a effectivement pas été productif du tout.

Ce n’est pas parce que les marchands de l’épilation ont tenté de développer ce marché qu’il faut obligatoirement y être présent. Nos moyens sont de toutes manières trop faibles pour ce qui n’est qu’une diversion. Nous devons nous concentrer sur le front principal : la défense du poil féminin. 

 

Pour en revenir au discours de l’affiche, l’Histoire et l’actualité nous donne hélas raison et démontre la réalité que ce que nous développons depuis le début.

L’épilation est déjà une non acceptation imbécile de son corps conséquence du matraquage médiatico-publicitaire (pour partie car on ne saurait aussi ignorer que c’est une pratique d’origine moyen-orientale millénaire et même pré-islamique qui est imposée par les jeunes qui en sont issus à nos adolescentes depuis quelques années), mais les poils ont quand même l’avantage de repousser ; alors qu’avec la chirurgie esthétique, il faut réopérer… si c’est réopérable.

 

La question qui se pose est comment la société a-t-elle pu laisser se développer une telle aberration alors que la psychiatrie, la psychanalyse, la psychologie ont fait d’énormes progrès dans le travail d’acceptation de son corps tel qu’il est ?

Quand on voit ce qui est réalisé pour les malades du SIDA, les victimes d’accidents de la route, les handicapés physiques, etc… en la matière ; comment n’a-t-on pas pu (ou voulu) en faire autant pour ô combien moins grave que le fait d’avoir un peu plus de poils que la moyenne ou de petits seins ?

 

On connaît pourtant l’exemple de Frida Kahlo qui mettait en avant sa pilosité et en tirait avantage.

De même pour Jane Birkin et ses petits seins.

 

On peut même dire, notamment pour la dernière, qu’elles ne seraient probablement jamais devenues des stars sans cela.

 

En outre, nombre d’hommes préfères les femmes avec des poils et (ou) des petits seins.

 

Je me rappelle il y a quelques années lorsque j’ai lancé le mouvement français de défense de la pilosité féminine (1988, 1er en France… et dans le monde ; ce n’est qu’en 1996 que l’équivalent apparaît aux USA) ; combien m’ont rit au nez à l’époque. J’ai gardé précieusement leurs lettres de lazzis (il y avait encore peu d’e-mail à l’époque) pour la postérité... et pour preuve que je suis le 1er, ce que mes plagiaires d’anciens partenaires communistes prétendent me contester.

 

En tout cas une chose est sure, si on m’avait plus pris au sérieux à l’époque, si on avait été capable de proposer aux femmes poilues une psychothérapie au lieu de l’épilation ; il aurait été dans la logique et la continuation de la chose d’en faire autant pour les femmes aux petits seins au lieu de leur proposer la très coûteuse, et très rentable (pour les praticiens) opération d’implantation de prothèses mammaires.

 

Il est à noter que TOUS les psychiatres, psychologues, psychanalystes que j’ai contacté à l’époque… ne m’ont même pas répondu. Toutes leur boîtes aux lettres que j’ai croisées au court des 20 dernières années ont TOUTES reçu un tract.

Peut-être que maintenant, à la lecture de cet article, y en a-t-il qui vont ENFIN me rejoindre ?

Car il n’est jamais trop tard pour rejoindre cette mouvance : http://poilagratter.over-blog.net. ; et ce scandale démontrant qu’on était dans le vrai est une bonne raison pour le rejoindre afin que cesse cette dictature de la beauté façon magazine de mode, ce diktat du marchandising du corps de la femme et tous ces margoulins qui se jettent là-dessus pour en faire leurs profits. Quoi que vous fassiez, vous ne ressemblerez JAMAIS à Kate Moss ou à Charlize Theron ou à Angelina Jolie.

Prenez plutôt l’exemple de filles comme Uma Thurman ou Shirley Manson ; des filles au physique assez particulier et considérée comme moches à l’adolescence. Heureusement qu’elles n’ont touché à rien, car elles ne seraient pas là où elles sont aujourd’hui.

D’autres ont même fait de leurs poils comme une marque de fabrique (Catherine Ringer, Amanda Palmer, Patti Smith, Nina Hagen, Peaches, etc…), mais il est vrai qu’elles évoluent dans un milieu marginal où elles ne sont pas seules pour faire face à la pression sociale.

 

Acceptez-vous telles que vous êtes ; et moins cher qu’un psy, l’adhésion au Mouvement.

En effet, on ne fait pas de la Résistance seule dans son coin. Toutes celles qui m’ont dit qu’elles n’avaient pas besoin de prendre leur carte pour faire partie de la Résistance… ont TOUTES fini par se soumettre à la pression sociale. L’individu ne peut SEUL y faire face.

L’adhésion est indispensable et nous sommes le SEUL mouvement à avoir montré, prouvé qu’il est capable de faire triompher la Résistance. Toutes les autres caricatures, plagiaires ; et plus grave, les diversions et culs de sacs communistes, n’ont jusqu’à présent mener nulle part… à part faire passer les pro-poils pour des cons, des illuminés, et même des malades dans les interviews type « dîner de cons » qu’ils ont donné à la télé.

 

Ne laissons pas passer la chance qui s’offre actuellement avec cette malheureuse affaire pour ces victimes qui soit ne nous connaissaient pas, soit ne nous ont pas écouté ; de réaliser la percée que mérite notre Mouvement de Défense de la Pilosité Féminine.

Les retombées de notre percée bénéficieront aussi aux petits seins, gros seins, gros culs, petits culs, aux filles ayant une forte transpiration, etc…

 

Des mouvements de Résistance ont déjà percé un peu partout dans le monde (Grande-Bretagne, USA (côte NW notamment), Australie, Espagne). Etonnamment, la France où est apparue pour la 1ère fois cette idée avec moi est aujourd’hui très en retard. Il est grand temps de me rejoindre.

 

Momo, Président-fondateur du Mouvement Poil à Gratter.

 

 

tract pip 

Tract à copier, imprimer et diffuser massivement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gilles 29/11/2015 17:12

vive les femmes poilues!

momo 29/11/2015 17:47

Merci pour ce commentaire de soutien. Forts rares ces derniers, le dernier remonte au 28/5. C'est dire s'il va droit au coeur ! Encore merci ! Ce Blog est maintenant inactif, le Blog "poil", il y en a en fait 3 sont cependant des Blogs réservés et le Blog généraliste, ouvert lui, est : www.antiintox.canalblog.com. A bientôt.