Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Spécial Laetitia Casta (6)

19 Novembre 2007 , Rédigé par momo Publié dans #H2S

 

Spécial Laetitia Casta (6)

 

 

 

 

 

Et voici la scène du dialogue qui tue.

Des dialogues qui nous laissent à penser que la lecture du site du MIEL/MP1PM (rappelons que PàG est issu de cette dernière organisation) à fortement inspiré Pascal Thomas, tellement certaines répliques de Laetitia Casta riment avec ce que nous écrivons.

Certes, il se peut fort bien que d’autres ayant les mêmes opinions que nous soient arrivés à des formulations similaires, mais la coïncidence est vraiment frappante.

Comme on l’avait déjà écrit lors de la sortie du film (http://poilagratter.over-blog.net/article-5292289.html), nulle envie chez nous de crier au plagia, bien au contraire ; nous sommes beaucoup trop heureux de voir nos idées reprises et répandues au plus haut niveau avec des moyens qui dépassent de loin nos modestes possibilités.

 

 

 

 

 

 

Voici donc, approximativement (car les filles parlent très vite entre elles), ce fameux dialogue entre Laetitia et sa sœur dans le film :

L : (s’adressant à ses aisselles) Bonjour, Croquette ; Bonjour Cracotte

 

 

 

 

S : Tu peux pas te raser comme tout le monde ?

L : Se raser ? C’est quoi cette phobie du poil ? C’est comme une mutilation, une excision !

S : Y’a personne qui a du poil sous les bras ! c’est moche !

L : Dis-moi pourquoi c’est moche ?

S : Ch’est pas moi ! Parce que c’est pas lisse !

L : Ah voilà ! C’est pas lisse ! Parce que les femmes, ça doit être lisse ?

S : Se raser ou s’épiler, c’est mieux pour la plage !

L : Non, c’est pas mieux pour la plage ! Tu sais ce que ça veut dire ?

S : Non, mais tu vas me le dire.

L : Ben, c’est simplement la haine du corps féminin. Y’a plein de femmes nues avec des poils dans les tableaux des peintres du XIXème siècle, parce que les femmes sans poils, c’est des femmes enfants.

S : D’accord, mais les statues, elles ont pas de poils ?

L : Tu veux être une statue ? Et puis les poils, ça retient la transpiration. Je vois pas pourquoi y’aurait que les mecs qui auraient le droit de puer !

S : C’est pas pareil !

L : Comment ça c’est pas pareil ? Sent ! Sent ! Tu vois, toi (mettant son nez sur l’aisselle épilée de sa soeur) ; c’est pareil ! (puis Laetitia écrase son aisselle non épilée sur le nez de sa sœur)

Rires

 

 

 

 

 

 

Si Pascal Thomas, Laetitia ou quelqu’un d’autre de l’équipe du film lis ces lignes, on serait fort heureux de pouvoir prolonger avec eux ce dialogue et rajouter un ou plusieurs numéros supplémentaires à notre édition spéciale.

 

 

 

Notre e-mail :   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article