Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

Non, non et non !

5 Novembre 2012 , Rédigé par momo Publié dans #Sociétal

Non, non et non !

 

Voici un dessin paru sur la page Facebook d’un groupe de Riot Grrrl US :

 

tumblr m4360anm811qmyf2uo1 1280

 

Traduction pour les non anglophones : « Pour moi, le féminisme implique le choix !

Je peux choisir de raser mes jambes… et je peux choisir de ne pas les raser ! Il n’y pas de devoir de réponse ! Une option n’est pas pour moi plus ou moins féministe que l’autre. Je peux me raser ou pas ! Quoique l’enfer veut...  (j’hésite sur la traduction exacte), parce que c’est mon choix ».

 

 

Voilà bien le discours le plus con qui soit et qui est (mais ils ne connaissent pas le problème dans l’Oklahoma où les salafistes sont inexistants) LE MÊME que de dire en France : « le voile ou pas : libre choix ! »

 

On a déjà écrit un article sur ce sujet en réponse à un abruti de naturiste (celui qui a fait le dessin des ESE pour le MIEL) qui ferait bien de venir voir chez les Femen ce qui se dit à propos du naturisme : http://poilagratter.over-blog.net/article-a-cote-de-la-plaque-4-98221441.html

 

Le port du voile n’est pas une Liberté, c’est une imposition par une religion sexiste.

L’épilation n’est pas une Liberté, c’est une imposition autant par les religions que par le capitalisme pour qui c’est un marché des plus juteux.

 

En outre, il n’y a pas de choix. La preuve : combien voit-on de filles rejoindre notre « libre » combat anti-épilation ?

 

Résistance

 

Est-ce que montrer ses aisselles (et ses jambes) non épilées serait devenu un acte militants que bien peu osent, si c’était une liberté égale à celle de s’épiler ?

Est-ce que porter le voile en Afghanistan (ou de plus en plus aussi dans nos cités où on arrache le pain au chocolat du 4 heures des gosses, mêmes non musulmans, pendant le ramadan où même un non musulman n’a pas la Liberté de ne pas faire le ramadan) est une Liberté ?

 

Les 2 questions sont liées et si je ne m’étonne pas trop de ce dessin des Riot Grrrl de l’Oklahoma qui ne savent pas ce qui se passe à la Goutte d’Or, je suis par contre extrêmement déçus (mais pas surpris par ces communistes) par le MIEL que j’ai d’ailleurs quitté pour ces raisons de « tolérance » (pour ne pas dire capitulation) à l’égard de gens intolérants à notre égard.

 

Enfin, pour finir, certains objecteront l’épilation intégrale des Femen…

 

553865 421348554567519 726172488 n

Inna Schevchenko

 

… certains détracteurs allant jusqu’à les comparer à des actrices pornos portant préjudice à la cause qu’elles veulent défendre (vois les liens vers ces articles dans les N° précédents sur les « Femen à Paris »).

 

 

J’ai déjà répondu sur cette question dès le début du discours poil (retrouver vous-mêmes les articles, ça me fatigue déjà lourdement de devoir toujours répéter les mêmes choses à des abrutis qui ne savent pas lire) en évoquant le différentiel entre ex-RDA et ex-RFA sur l’épilation où les filles de l’Est se sont jetées sur tous les produits occidentaux dont elles étaient privées depuis trop longtemps aboutissant à cette anachronisme qu’il y plus aujourd’hui plus de filles non épilées à l’Ouest qu’à l’Est. Dans le reste de l’Europe de l’Est, c’est pareil et elles ont des excuses. On trouve le même phénomène en athlétisme où les athlètes féminines russes se présentent aux compétitions impeccablement maquillées jusqu’au bout des ongles, ce qu’on avait jamais vu avant la chute du Mur aussi bien à l’Est (évidement) qu’à l’Ouest. Et personne ne leur a rien imposé, c’est un choix collectif féminin… et féministe. Là, on peut le dire.

Alors, n’espérez pas m’entendre reprocher à Inna et aux autres d’être épilées, tas de cons !

Par contre, qu’au MIEL, sur le voile, on puisse dire ce que j’entends ; il ne faut donc pas trop s’étonner d’entendre aussi que ce qui se dit sur l’épilation dans l’Oklahoma… se dise en France, et par là même avoir une explication du pourquoi des échecs des ESE du MIEL, pour ne pas parler de sabotage.

 

Enfin, je proposerais aux Femen, pour l’été prochain (en remplacement des ESE définitivement annulés), de faire une tournée des centres naturistes pour y développer nos petits discours en réponse justement aux conneries entendues dans ces milieux sur le voile, et bien évidemment (ce sera ma part plus particulière) aussi sur l’épilation.

 

Ah, j’oubliais ! Comparer les Femen à des actrices pornos montre parfaitement la méconnaissance de la différence entre féminisme de 2ème et de 3ème génération chez l’auteur de cette réflexion (http://poilagratter.over-blog.net/article-le-feminisme-de-3eme-generation-111534143.html). Pour une féminisme de la 3ème vague, il n’y a nulle incompatibilité entre féminisme et… féminité. Et même avec l’érotisme, expression autant de la féminité que d’une Révolution sexuelle issue de mai 68 (que l’on n’a pas connu de l’autre côté du Mur) qui n’a évidemment rien à voir avec la pornographie. Les Femen ont 3 combats. Non à l’exploitation sexuelle est l’un d’eux (ça concerne donc la pornographie et la prostitution par exemple), mais ce n’est évidemment nullement incompatible avec l’expression, l’affirmation de la sexualité féminine qu’est l’érotisme. Il y a de la part de cet auteur une contradiction énorme puisqu’il voudrait… qu’elle porte le voile peut-être ? On voit à lire ces détracteurs à quel point on est retombé dans une société sexuel-répressive puisque l’on retrouve les mêmes critiques débiles, les mêmes discours pudibonds que dans les années 60-70.

Une différence notoire cependant : à l’époque hippie, les communistes nous léchaient le cul (tout en nous détestant). Aujourd’hui, c’est le cul des islamistes qu’ils lèchent et ne semble pas les détester pour autant.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article