Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

La pire des bourgeoisies : la bourgeoisie française (3)

16 Septembre 2010 , Rédigé par momo Publié dans #Sociétal

 

La pire des bourgeoisies : la bourgeoisie française (3).

 

La bourgeoisie catho :

 

2 personnes sont emblématiques de cette pourriture :

 

  1. Ingrid Bétancourt : on a découvert progressivement l’odieux du personnage à travers le témoignage de ses anciens co-détenus. Américains d’abord, puis sa meilleure amie, enfin ses geôliers. Une vraie salope ! On l’a vu remercier Sarko et le Pape pour sa libération… mais pas un seul de ceux qui se sont VRAIMENT impliqués dans sa libération (un agent français privé, son ex-mari, le Président colombien et les milliers d’anonymes). Certains de ces derniers s’insurgeaient de ce que l’on avait écrit à l’époque du MP1PM : « elle ne s'épile plus depuis 5 ans, les FARK refusant de lui prêter un rasoir. On attend avec impatience sa libération pour voir çà. ». Blasphème ! Et maintenant ? Vous dites quoi, tas de cons ?*

Car elle vient de franchir un nouveau cran dans l’odieux en exigeant pas moins de 6.000.000 de $ à l’Etat colombien en compensation de sa détention. Quand on sait qu’elle ne refera jamais de politique en Colombie démontrant ainsi qu’elle n’en a jamais eu rien à faire de la misère du Peuple, on aimerait bien que le procès ait lieu… et que la Justice la condamne à rembourser à l’Etat colombien les frais énormes engagés pour sa libération.  

 

  1.  Cécile Duflot : en tête des sondages, sa côte de popularité au plus haut ; celle qui a fait remonter les Verts où les Mamers et Voynet les avaient fait tomber (moins de 3 % comme leurs similaires communistes), est devenue la coqueluche des français depuis qu’elle a eu l’intelligence de s’associer avec Cohn-Bendit et Eva Joly.

Car contrairement à la précédente, ce n’est pas une conne ; ce qui la rend d’autant plus dangereuse.

Soumise au patriarcat avec 3 enfants (comme Ségo), ce n’est certainement pas elle qui ralliera les opinions qu’Yves Cochet a lui-même très partiellement repris des nôtres.

Bien que catholique pratiquante et fervente, ancienne cheftaine scout, elle s’est imposée en acceptant et défendant les mêmes idées cosmopolite et mondialiste sur l’immigration que ces prédécesseurs cités plus haut qui sont aussi les idées de l’ensemble de la Gôche (sauf nous), du Centre et de la Droite. C’est d’ailleurs obligatoire pour réussir comme l’illustre le refus de Libération de parler de nos campagnes « Poils » alors qu’ils ne parlent que de celles de nos anciens partenaires… même quand ces derniers fourvoient la pauvre journaliste dans le « dîner de cons » de France 4.   

 

*Le discours « tas de cons ! » ne s’adresse évidemment qu’aux anciens (depuis 2007 pour PàG) qui viennent ici et ne font rien, n’ont jamais rien fait pour cette Cause. Il ne concernera évidemment les nouveaux que s’ils sont aussi cons(nnes) que ces anciens. Le discours « tas de cons » est apparu à la fin de l’été 2008 en constatant que la masse était devenue complètement bovine. Ce qui était le rêve du Système dans les années 70 vient, hélas, de devenir une réalité quasi presque complète. Au printemps 2009, la campagne « Oise » l’a encore reconfirmé et on dépasse maintenant, avec l’échec de la pétition (été 2010), l'invraisemblable. Le discours «  tas de cons ! » devrait même laisser sa place à un discours « tas de fumiers » !

 

Les protestants ont au moins un certain sens moral. Les catholiques n’en ont aucun. La seule chose qui a contraint Ingrid Bétancourt à renoncer à ses demandes (il parait qu’elle a fait la même demande… à la France) n’est pas une question de morale, mais uniquement le fait que son image dégradée fasse baisser les ventes de son livre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article