Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

La Dictature des apparences (1)

12 Décembre 2011 , Rédigé par momo Publié dans #SEXPOL

La Dictature des apparences (1)

 

Si l’on peut comprendre l’attitude des filles de cette classe de primaire qui s’étonnait de voir Kate Middleton leur rendre visite en jeans et en basket, par contre on ne va pleurer sur le sort des pétasses qui se sont fait implanter des prothèses mammaires. Elles ne sont plus à la maternelle !

Car d’une part, si on en arrive là ; c’est évidemment parce que l’on s’est soumises au diktat épilatoire d’abord ; et ensuite, parce qu’il faut savoir que ce n’est pas qu’un acte médical. Un acte médical pas vraiment nécessaire, pas vital du tout en tout cas et que c’est surtout un marché, et un marché juteux, comme c’est toujours le cas quand il s’agit de gagner du fric avec la connerie des gens.

… et comme toujours dans ce cas de figure, on y retrouve tout un tas de margoulins qui ne vont pas hésiter a utiliser comme silicone, le même que celui que vous utiliser pour les joints de votre salle de bains ou de votre lavabo.

 

L’incroyable de l’histoire, c’est que si l’on admet que la Sécu prennent en charge les victimes de ces charlatans, il faut savoir qu’elle va aussi prendre en charge toutes celles qui veulent se les faire retirer, même celles qui n’ont pas développé de maladies. Là, on admet beaucoup moins, d’autant plus que les filles qui ont recours à ces prothèses ne sont pas des pauvres, et que les pauvres sont appelés à financer le trou de la Sécu. Encore des pauvres qui vont payer pour les conneries des riches.

Ça ne change pas, ça continue !

 

Et pour changer, voilà ce que vous ne pouvez pas voir en France où règne la Dictature des apparences plus que partout ailleurs ; la Peur, les terrorismes bolchevique et islamique qui empêchent les françaises de faire comme les américaines.

 

http://www.youtube.com/watch?v=S0O2omcCNT0

 

L’incroyable de l’Histoire, c’est que dans les années 50/60, à l’époque où les troupes US étaient présentes en France (jusqu’en 1966) ; c’était les françaises qui étaient réputées « naturelles » par rapport aux américaines qui étaient épilées (du moins dans les couches supérieures de la société).

Incroyable retournement de situation.

 

Rappelons que c’est à Seattle qu’eu lieu la percée de l’altermondialiste (dont José Bové donnera une version française communiste et fausse : http ://poilagratter.over-blog.net/article-6084916.html) et que la ville est restée la capitale mondiale du « Poil » depuis.

Les vidéos mises en liens plus haut viennent de là pour la plupart.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article