Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

La conquête de l’Espace (12)

1 Octobre 2012 , Rédigé par momo Publié dans #Conquête de l'Espace

La conquête de l’Espace (12)

 

 

 

Les fusées militaires (1)

 

 

Les SRBM :

 

Brève parenthèse pour parler, bien que cela ne ressorte pas de la conquête spatiale mais comme c’est des technologies qui y sont liées, des missiles militaires.

On parlera ici des SRBM (http://en.wikipedia.org/wiki/Short-range_ballistic_missile) du V 2 à nos jours et des autres missiles plus performants (MRBM, IRBM, ICBM, SLBM) plus tard ainsi que des ALCM / SLCM (descendants des V 1, eux).

Les SRBM se divisent comme on l’a vu, en 2 catégories : les missiles tactiques dit du champ de bataille et les missiles stratégiques à courte portée. L’arrivée de l’arme nucléaire dont seuls les USA disposent jusqu’en 1949 donnent à ses missiles une importance bien supérieure au V 2 à charge classique qui fut utilisé aussi bien à des fins stratégiques (sur Londres) que tactiques (sur Anvers, arrière logistique du champ de bataille et le pont de Remagen objectif de champ de bataille proprement dit). En fait, son impact fut plutôt d’ordre psychologique, moins que ne le fut les Scud de Saddam Hussein qui visaient aussi un but politique (l’entrée en guerre d’Israël).

Hitler renonçât en outre à doter les V 2 d’une tête chimique vu les représailles autrement plus massives du même type qui auraient frappées les villes allemandes.

 

Le 1er missile militaire développé par les USA pour succéder au V 2 en tant que missile stratégique de courte portée fut le Redstone (http://en.wikipedia.org/wiki/PGM-11_Redstone) et on a là l’une des raisons du pourquoi de cette parenthèse sur les missiles militaires puisque c’est ce missile qui envoya Alan Shepard, 1er américain dans l’espace. Mis en service en 1958, c’est un progrès plutôt léger par rapport au V 2 pourtant âgé de 15 ans à ce moment (34 Kg/t de poussée contre 25, 401 km de portée contre 320, tête nucléaire de 3 t contre 1, c'est-à-dire 500 KT avec une bombe A qui passera à 3.5 MT lorsque l’on y mettra une bombe H). Semi-mobile comme le V 2, il fut déployé en RFA. Il resta le seul missile stratégique SRBM US.

Sur le plan tactique, le 1er missile US fut le Corporal dont on a déjà parlé pour sa version modifiée dans le projet Bumper mis en service à partir de 1954. Le suivant fut le Sergeant (http://en.wikipedia.org/wiki/MGM-29_Sergeant) mis en service en 1961. Le seul progrès notable par rapport à son prédécesseur fut que l’on passa de 15 camions à 3 par missiles et de 7 heures à 1 en terme de délais de tir.

Ces missiles ont pour vocation de frapper l’arrière logistique du champ de bataille.

Pour le champ de bataille lui-même fut mis en service le Honest John (http://en.wikipedia.org/wiki/MGR-1_Honest_John) mis en service en 1953. Plus mobile que le Corporal, il nécessitait quand même 7 camions.

Il fut remplacé par le Lance (http://en.wikipedia.org/wiki/MGM-52_Lance) en 1971, encore plus mobile (2 chenillés cargo dérivés du M113/M548). Il a été retiré et non remplacé suite au traité INF USA-URSS de 1987 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_sur_les_forces_nucl%C3%A9aires_%C3%A0_port%C3%A9e_interm%C3%A9diaire)

 

Côté soviétique, nous trouvons le SS-1 Scunner* qui est la version militaire de la R-1, elle-même copie du V 2 avec des fonctions identiques. Ils seront suivi des SS-2 Sibling puis SS-3 Shister.

La réponse aux Redstone sera d’abord le fameux Scud (http://en.wikipedia.org/wiki/SS-1_Scud) puis le SS-12 (http://en.wikipedia.org/wiki/TR-1_Temp), une version très mobile à portée accrue. Il sera ensuite encore grandement amélioré (SS-12M) au point que l’OTAN lui donnera une nouvelle désignation (SS-22).

Le Lance recevra le SS-23 (http://en.wikipedia.org/wiki/OTR-23_Oka) en 1980 comme opposant qui disparaîtra avec le traité INF comme le Lance lui-même.

Sur le champ de bataille, les soviétiques mirent en service pour répondre aux Honest John toute une série de Frog dont le dernier est encore en service (http://en.wikipedia.org/wiki/9K52_Luna-M) dans de nombreux pays. Suivi le SS-21(http://en.wikipedia.org/wiki/OTR-21_Tochka), maintenu en service face aux Honest John turc et sud-coréen notamment et le tout nouveau SS-26 (http://en.wikipedia.org/wiki/9K720_Iskander) d’une Russie en plein renouveau militaire.

 

Côté français, on mettra en service le missile de champ de bataille Pluton (http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_Pluton), peut satisfaisant car moins maniable que le Lance. Il devait être remplacé par le Hadès (http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_Had%C3%A8s). La signature du traité INF, bien que la France ne l’ait pas signé, servit de prétexte à l’annulation du programme, surtout dû au fait qu’on n’a plus de fric et à l’envoi à la ferraille du Pluton. 

 

Pour les autre pays, reportez-vous à la page Wiki SRBM.

 

 

 

*On utilisera la terminologie OTAN utilisée et seule connue jusqu’à la chute du mur, la soviétique n’est connue que depuis et vous la trouverez dans le s références Wiki.  

 

 

 

 

srbm-20comparison-20chart-20-20from-20mda-20good.jpg

Les SRBM en service actuellement dans le monde.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article