Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

L’incroyable bêtise de la masse : le Roi.

7 Janvier 2010 , Rédigé par momo Publié dans #Sociétal

L’incroyable bêtise de la masse : le Roi.

 

Décidemment, on n’arrivera jamais à terminer cette série. Voilà qu’on a découvert le Roi des cons. Et oui, il existe !

 

Freud définissait 3 âges de la sexualité : enfance : excrémentiel ; adolescence : masturbatoire ; adulte : génital. On l’a déjà vu dans ce Blog.

 

Et bien voilà un mec (adulte ?) qui prône l’apologie de la masturbation.

 

Certains d’entre-vous le connaissent : il a créé un bref laps de temps un Blog classé X qui fut rapidement censuré. Non pas pour le X publié, son accès était bien référencé « accès restreint » ; mais pour non paiement des droits d’auteurs à ATK principalement. En réalité piratage pur et simple. Il dit (voir ci-dessous) qu’il fait des photos et vidéos. On les cherche encore. Nous, on a publié les nôtres dès le début du Blog.

Je crois que je l’ai eu au téléphone un soir. Un mec suffisant très imbu de lui-même à l’accent marseillais. Des tas de questions : combien vous êtes, y-a-t-il des filles… mais beaucoup moins disert dans l’autre sens. Donneur de leçons en plus, faudrait faire ça, et puis  ça, c’est nul chez vous, c’est pas comme ça que ça marchera, etc… mais là-aussi peut bavard sur ce qu’il fait LUI.

Si c’est bien lui que j’ai eu au téléphone, lisez-vous mêmes ce que ce con fait. Edifiant !

 

On ne va pas s’étaler sur les réponses qu’on lui a faites, lisez-les vous-mêmes aussi.

 

D’abord, on a reçu, avec d’autres sympathisants de la cause « poil », ce mail… qu’on n’a pas demandé à recevoir.

 

Salut,

Je ne pense pas me tromper en disant que nombre d'entre vous se souviennent de Bunny, modèle récurent d'amkingdom.
Alors si comme moi vous faites partie de ceux qui se sont fait exploser le gland au delà du raisonnable sur ses photos et que vous ne rechigneriez pas à remettre ça, voici le lien d'un internaute d'imagefap qui en a rassemblé des centaines. Enjoy, comme on dit : http://www.xxxxx


Pour ceux qui ne connaissent pas imagefap (http://www.xxxx), il s'agit d'un site du cul où on peut créer des pages de photos. Tapez par exemple hairy harmpits dans la zone de recherche et régalez vous. On trouve pas mal de photos connues d'atk mais aussi beaucoup de photos d'amateurs, comme seamouse, par exemple : http://www.xxxxx

On peut aussi s'enregistrer sur ce site pour créer ses propres pages. C'est gratos et on ne se fait pas spamer. Je le sais, m'étant inscrit pour pouvoir visiter les clubs mais je n'ai pas trop le temps de faire des posts. Alors si vous en faites, faites nous les partager, ça permettra à cette liste de revivre un peu.

Bien à vous
CY

 

Il reçu la réponse suivante, pas bien méchante :

 

C’est assez incroyable de constater qu’il y en a qui préfèrent se branler sur des photos ou des vidéos plutôt que de se taper des filles dans la réalité.

 

Déjà confronté à la connerie la plus incroyable dans le 60 pour une autre campagne, on va pas en rajouté une autre encore plus stupéfiante (préférer la branlette à la baise) pour l’ESE.

 

 Pour ce faire, y’a pas 36 solutions : rejoindre la campagne ESE justement (voir lettre N°2).

 

Une bonne raison :

 

Pas évident de demander à une fille quon drague si elle s’épile sous les bras. Il y’aura de bonne chance de pas conclure et qu’elle vous prenne pour un malade.

 

C’est donc souvent au moment de passer au lit qu’on s’aperçoit… qu’il y a pas de poils. Et impoli aussi d’aller lui dire d’aller voir ailleurs à ce moment là.

 

Donc le meilleur moyen reste donc bien l’ESE. Là on est sur que les filles qui sont là sont toutes poilues. C’est aussi le meilleur moyen d’en rencontrer d’autres.

 

M’enfin, si y ‘en a qui se contentent des films et vidéos…

 

Pas bien méchant. Mais Môssieur ne l’entendit point de cette oreille :

 

 

Bon, saches déjà pour ta gouverne que non seulement je me branle devant des photos et des vidéos de femmes non épilées mais qu'en plus, je fais des photos, des vidéos et que je baise une femme (la mienne) qui a accepté de ne pas s'épiler.
Personnellement, je ne me permettrais pas de juger un type qui s'astique devant la photo ou la vidéo d'une femme correspondant à ses fantasmes. Comme tu le dis si bien, "
Pas évident de demander à une fille qu'on drague si elle s’épile sous les bras. Il y’aura de bonne chance de pas conclure et qu’elle vous prenne pour un malade". Pour cette bonne raison, nombreux sont ceux qui "se contentent", comme tu dis, de ce qu'ils trouvent sur le web pour satisfaire leurs pulsions.

Pour toi, la seule solution pour pécho des filles non épilées, c'est de rejoindre la campagne ESE du MIEL. Si j'ai bien compris, ça fait 3 ou 4 ans que tu milites pour cette campagne et je n'ai pas le sentiment que les résultats soient très probants. Tu parles "
(...)des ESE 1 & 2 qui avaient permis un début de percée médiatique". Ou ça ? Dans quels médias ? Pourquoi on n'en a rien su ? En été, je traine pas mal les plages et je n'ai pas encore vu le moindre bord de mer débordant de filles laissant le persil sortir du panier. Oh bien sur j'ai discuté du sujet avec certaines exceptions mais aucune d'entre elles n'avait entendu parler de l'ESE ou du MIEL. Et oui, je milite parfois, à ma façon. Mais peut-être m'y prends-je mal car aucune n'a voulu y prendre fait et cause.

Donc à mon avis, il y a plus de chance de se faire une nana non épilée en étant très attentif qu'en militant au MIEL pour l'ESE. D'autre part, je me dis qu'il ne doit pas y avoir pléthore en la matière dans tes rangs, puisque tu n'arrives même pas à en trouver 2 ou 3 pour ton stand de Lilles. Mais bon, ça ne m'étonne pas trop quand on voit l'agressivité envers tes membres en puissance dans tes newsletter : "(...)
Vous vous débrouillerez avec les communistes  (...)", " Il serait donc grand temps de vous remuer le popotin. Même pour les idées de thèmes de campagne, vous n’avez pas beaucoup d’imagination non plus."
Et que dire de l'agressivité du mail que tu m'as envoyé. Tu as un bon problème de communication pour quelqu'un qui veut rameuter. Surtout pour une campagne aussi délicate que celle qui consiste à contrer les idées ancrées dans le crâne de nos contemporains par les grands groupes de cosmétiques. A mon avis, ils doivent rigoler doucement. A condition, bien entendu, qu'ils aient entendu parler de cette campagne.

Un hairy lover qui continuera à se branler devant des photos, ce qui ne l'empêchera pas de baiser

 

 

Evidemment, hors de question de laisser cela sans réponse :

 

Pas mal de contradictions dans ton discours.

T’as réussi a baiser avec UNE femme non-épilée : la tienne. Bien, content pour toi !

 

A mon tour : pour ta gouverne, quelques une de celles que j’ai connu… et elles sont sur mon Blog si tu te donnais la peine de le parcourir :

 

Copines :

http://poilagratter.over-blog.net/article-6968978.html

http://poilagratter.over-blog.net/article-6642492.html

http://poilagratter.over-blog.net/article-6194483.html

http://poilagratter.over-blog.net/article-5842884.html

 

Grâce à l’ESE donc. Je parle donc par expérience.

En outre, il a rapporter quoi le discours politiquement correct avec le MIEL ? Rien justement, raison pour laquelle c’est fini avec eux.

 

Voila pourquoi on en revient au discours agressif pour secouer les poils des cons et des connes. Parce que c’est celui qui marche et qui fait réagir. Parfois au début les réactions sont, disons surprise, comme la tienne, ensuite 2 cas de figure :

Ceux qui veulent rester dans leur coin : qu’ils se contentent du Web !

Et ceux qui en veulent plus et finissent par nous rejoindre.

 

On a donc quitter le MIEL il y a 3 ans déjà et on ne fera pas l’ESE (s’il a lieu) avec eux cette année.

 

Les médias qui en ont parler ? Voir le site du MIEL justement !

 

Plages où il y a des filles poilues : Baltique, Mer Noire. Des tonnes ! Sort un peu, découvre le monde !

 

Quand à la psychologie du recrutement, évite de donner des leçons à des professionnels, tu serait surpris. J’accepte les leçons.... mais de ceux qui ont réussis seulement.

 

L’ESE m’a permis d’en convaincre et toi, tu reconnais toi même ne pas savoir t’y prendre. Comment pourrais-tu si tu n’adhère pas et ne reçoit la formation idoine ?

 

Ah, j’oubliais le meilleur !

Outre des articles dans le Monde et Libé (des journaux que tu dois pas lire souvent manifestement, ce qui explique que tu n’en ai pas entendu parler. Un journal, ça parle pas, ça se lit !), une fille poilue que j’ai recruté qui est passé à M6 et qui s’est malheureusement révélé être communiste (tout ça est consultable sur le site du MIEL, faudrait encore savoir lire au lieu de se contenter de copier les photos pour se branler. A part mon courriel, t’as pas lu grand-chose manifestement : ça fait plus de 3 ans que je suis plus au MIEL : c’est eux les communistes, ça fait 3 ans que je le rabâche. Dans quelle langue faut l’écrire ? Faut croire que je suis pas encore suffisamment agressif. Mais lisez bordel !) ; il y a Laetitia Casta. Un film avec un discours copié-collé de ce que j’écrivais à l’époque au MP1PM. Et cela à recommencer avec Asia Argento grâce à PàG.

 

Tout cela aurait-il pu avoir lieu sans nos sites et blogs et l’ESE ?

 

Par contre, ton bref blog X, lui, nous a causé beaucoup de tords et est, selon certaines, la cause d’une baisse d’audience de notre cause ; notamment la fuite des filles qui auparavant venaient nous voir sans peur. Sache que ton porno fait plus peur aux filles que mon discours politiquement incorrect qui finira par devenir « tendance ».

La preuve, le nombre de photos poilues envoyées par les anglaises… et si peu par les françaises. Il est un fait qu’il y a beaucoup moins de branleurs outre-Manche. A croire que les français ne sont que des branleurs. Lorsque les françaises se rendent compte à quoi servent leurs photos, on comprend que ça leur fasse peur.

D’ailleurs, il t’on rapporté quoi tes branleurs ? A part tripler les stats de fréquentation, ça rapporte rien d’autre ! Rien de substantiel.

 

Enfin, la politique à laquelle tu ne t’intéresse pas (dommage, tu apprendrais bien des choses), nous apprends que la masse, on s’en fout ! On leur a léché le cul avec les communistes du MIEL pendant des années. Cela les a-t-ils convaincus ? En a-t-on rallié ? Les seuls adhérents qu’on a faits… étaient déjà adhérents à autre chose. Ce que tu me reproches EST ce que je reproche au MIEL justement, raison pour lesquelles je les ai quitté. Ça fait 3 ans que je le rabâche aussi, mais lisez bordel au lieu de dire n’importe quoi ! 500 pages pourquoi sur PàG ; t’en a pas lue une seule manifestement. Il suffit de te lire pour s’en rendre compte immédiatement. Tu poses des questions alors que les réponses à ces questions sont déjà écrites depuis 3 ans.

Au fait tu les trouve où ces mimiles qui n’ont jamais entendu parler de l’ESE ? A Paris, dans les manifs, toutes nous connaissent. Il est vrai qu’il s’agit de l’élite, faudrait encore que les autres sachent lire, là-aussi !

Par contre, outre ces militants, malheureusement souvent d’extrême-gauche manipulés par les communistes, seule l’élite a réagit. Laetitia et Asia, bien sur ; mais aussi Attali qui nous a pompé sur un autre sujet sur lequel nous sommes actuellement plongés (cet échange de mails a eu lieu au printemps dernier et aurait du être publié en septembre après l’ESE… mais les attaques de la secte du FN (étonnant de nous attaquer puisque nous serions des racistes) où vous êtes restés lâchement neutre, nous ont obligé à différer la publication). Mais la masse c’est quoi ? 2 commentaires d’abrutis… qui trouvent qu’ils ne payent pas assez d’impôts.

 

Comment peut-on lécher le cul de cons pareils ? Par contre, en leur bottant le cul, on obtient quelques réactions. Y’a plus ensuite qu’a leur ouvrir les yeux. Les 2 cons ne nous écriront peut-être plus (la honte !), mais s’ils reviennent sur le Blog, ils verront à quel point ils se sont plantés.

C’est déjà ça de gagner. Pour le poil c’est pareil ! La masse s’épile parce que les autres le font. Demain elle ne s’épilera pas parce les autres ne le feront plus. Hier les filles couchaient avec des allemands, aujourd’hui avec des noirs et des arabes. La masse, c’est ça : de la merde ! Des pions, comme à la guerre, remplaçable à volonté. C’est ça la politique ! Triste à dire, mais c’est comme ça. SEULE L’ELITE COMPTE ! Si certains nous rejoignent, aujourd’hui des marginales, voir des « classiques » temporairement ; demain des « classiques » durablement et s’engageant ; alors la masse suivra sans qu’on ait besoin d’avoir beaucoup d’adhérentes. Elles adhéreront après… mais ce sera plus select pour les mecs à ce moment-là.

 

Conclusion : c’est maintenant qu’il faut adhérer.

 

Ça à du lui scier le cul car la réponse fut plutôt liminaire :

 

Bah non, ça m'intéresse plus. Mais alors plus du tout. Perdre du temps avec un gus qui se prend pour un cador, qui sait pas communiquer sans insulter, qui juge sur des présomptions (t'as faux sur toute la ligne), même un épisode de derrick est plus intéressant, t'sais

merci d'oublier mon adresse

 

Il se trouve rapidement en manque d’arguments alors qu’on en avait encore dans la manche et conclue par la pirouette habituelle et plus que facile. Ben oui, je suis un cador. Il en faut bien au moins un… et c’est pas toi !

 

« Le problème avec les français, c’est qu’il veulent tous être le chef et personne ne veut obéir ». Prieur de la Marne, député de la Convention. C’est bien le même peuple qu’il y a 200 ans.

« Le problème avec les français, c’est l’incroyable ignorance qui est la leur. Mais le pire, c’est qu’ils sont tout le temps en train de donner des leçons et de dire aux autres ce qu’il faut faire ou penser. » Thor Heyerdahl, explorateur norvégien.

 

Manifestement pas complètement idiot vu le vocabulaire qu’il emploi, ça lui permet d’être le petit mac local (Marseille ; on espère qu’ils sont pas tous comme lui, là-bas), imbu de lui-même, autoritaire et suffisant qui ne tolère personne au-dessus de lui, qui est pour la discussion uniquement si on lui lèche le cul et y coupe court, même si c’est lui qui l’a engagé, si ça prend une tournure qui ne satisfait pas son égo. Moi, quand je rencontre un maître, et ça m’est arrivé plus d’une fois, je m’y soumets pour apprendre de lui ce que je ne sais pas encore. Pas ce trouduc-là ! Voilà qui nous permet d’en avoir enfin trouvé un, une bête hors-concours, un champion de France : un Roi des cons.

 

Cela pourrait presque rendre crédible la campagne du MIEL exclusivement à charge sur la pornographie s’il n’y avait pas cependant quelques points positifs à la pornographie. Car ce mec, pur produit de la génération porno (un des thèmes favori du MIEL), est un cador dans son genre. Inutile de préciser qu’un branleur ne sait pas quelle est la différence entre « tirer son coup » et « faire l’amour ». On plaint sa meuf (qui n’a jamais eu le droit de s’exprimer sur son Blog ; à PàG, elles peuvent tout dire les filles, même des conneries), elle doit pas connaître l’orgasme tous les jours. Quel macho en plus, qu’une meuf (et elle est malheureusement pas la seule dans le genre) accepte de se faire tirer par un porc pareil, c’est forcément une pute. Doit être friqué le con ! Mais doit être aussi cocu ! Forcément ! Et pas si intelligent que ça ; ça coûte rien les vacances en Lettonie, Lituanie, Bulgarie ou Roumanie. Y’a aussi la Slovaquie, l’Ukraine, etc… on peut même y aller en voiture, c’est pas si loin. Sur les plages, le poil est encore majoritaire.

 

En tout cas, on comprend qu’un tenant pareil du patriarcat, le plus débile et le plus répugnant qui puisse exister, ne veuille pas se joindre à un mouvement qui considère la femme, s’affirmant féministe mixte. On l’en aurait d’ailleurs rapidement exclu.  

Et ne parlons même pas de son militantisme. C’est à cause de cons pareils que l’ESE est un échec... faute de militants. Il dit par exemple que les filles qu’il a rencontrées ne connaissent pas l’existence de l’ESE. Evidemment, connard, le seul tracteur est dans le nord (moi). Et comme personne d’autre ne veut faire ce boulot indispensable, ni le MIEL, ni les branleurs comme lui ; y’a pas de raison que ça s’améliore. Et ce con trouve en plus le moyen de me reprocher à moi le résultat de sa fainéantise à lui. On rêve !

 

Mais qui dit Roi, dit sujets. Et il en a des sujets, ce qui lui permet de croire qu’il peut la ramener. Son bref Blog X a eu une audience 10 fois celle du MIEL, site pourtant référencé Google traduit en 20 langues… mais extrêmement peu de commentaires. Evidemment !

 

Et c’est là que se trouve l’échec de l’ESE. Coincé entre les communistes du MIEL et le triptyque  récupération-dénaturation-sabotage d’une part, et le troupeau de branleurs qui ne savent ni lire ni écrire (sauf leur Roi qui sait écrire, mais lit, et de travers, seulement ce qu’on lui envoie, sans avoir vraiment compris de quoi on lui parle… et qui découvre, lui qui croyait avoir tout compris, qu’il est loin, très loin du compte… et il n’aime pas) d’autre part ; on a là le pourquoi de cet échec… en France.

 

En France, parce que n’importe où ailleurs, tout est encore possible. Y’a qu’en France qu’on trouve, en Occident, à la fois des communistes si puissants et une telle population de branleurs. Si on pousse le raisonnement, W. Reich donne la réponse dans son Psychologie de masse du fascisme, le fascisme d’aujourd’hui étant le communisme et la répression sexuelle étant la masturbation de substitution que le Roi des cons reconnaît, justifie et prône.

La prééminence des 2 en France, communistes et branleurs, serait liée ? Voilà qui plairait pas mal à Wilhelm Reich. Et voilà qui devrait (enfin) conclure cette série interminable sur la (votre) connerie. Enfin peut-être !

 

… et ce n’est pas fini. On allait lui envoyer ce qui précède lorsqu’on a reçu ce qui suit. Manifestement, il devait avoir un arrière-goût dans la gorge qui s’appelle frustration.

 

 

Bon, c'est le dernier message que tu recevras de ma part.

D'après toi, je ne lis pas : J'ai fait de longues études de littérature, j'ai soutenu une thèse ayant pour toile de fond la tolérance dans les écrits du XXème siècle, concept qui t'es manifestement étranger (désolé si ce mot t'écorche).

D'après toi je n'aurais pas réussi : Je suis chercheur au cnrs à 4500€ mensuel, salaire qui me permet d'aider, à mon niveau, les plus démunis. Je le faisais déjà quand j'étais crevard, d'ailleurs. C'est pas la thune qui m'a fait partir creuser des puits en Afrique et monter des tentes au Soudan à l'époque.

Contrairement à toi, j'ai compris que la masse est riche d'enseignements, immensément plus que l'élite qui pratique la rétention du savoir. J'accueille chez moi des SDF et leur apporte gîte, couvert, hygiène et chaleur jusqu'à ce qu'ils se replacent sur les rails, pendant que toi tu les regarde crever, vu qu'ils ne sont que la masse. J'ai beaucoup appris d'eux.

Tu semble prétendre que tu milites pour la bonne cause, pour libérer la femme de l'emprise du soi-disant devoir d'épilation et tu reproches à ceux que tu appelles les branleurs de n'y voir que la concrétisation de leurs fantasmes alors qu'il est sous-jacent que ta motivation est d'ordre sexuel, tant les arguments que tu apportes penchent de ce côté là : "(...)
quelques une de celles que j’ai connu (...) Grâce à l'ESE donc. Je parle donc par expérience", "Déjà confronté à la connerie la plus incroyable dans le 60 pour une autre campagne, on va pas en rajouté une autre encore plus stupéfiante (préférer la branlette à la baise) pour l’ESE. Pour ce faire, y’a pas 36 solutions : rejoindre la campagne ESE justement (voir lettre N°2). Une bonne raison : Pas évident de demander à une fille qu'on drague si elle s’épile sous les bras. Il y’aura de bonne chance de pas se la faire et qu’elle vous prenne pour un malade.C’est donc souvent au moment de passer au lit qu'on s’aperçoit… qu’il y a pas de poils. Et chiant aussi d’aller lui dire d’aller voir ailleurs à ce moment là. Donc le meilleur moyen reste donc bien l’ESE. Là on est sur que les filles qui sont là sont toutes poilues. C’est aussi le meilleur moyen d’en rencontrer d’autres.." Quand on lit ça, on a du mal à se dire qu'elle est noble, ta motivation, et qu'ESE = Baisodrome en puissance pour ta libido. Au moins, moi, j'assume. Je n'ai pas honte de prétendre que si j'aime les femmes non épil��es, c'est juste parce que ça me fait bander. Je ne vais pas me cacher derrière un prétexte fallacieux.

Quand à tes propos réactionnaires et racistes ("
qui s’est malheureusement révélé être communiste", "SEULE L’ELITE COMPTE !", "La masse, c’est ça : de la merde ! Des pions, comme à la guerre, remplaçable à volonté. C’est ça la politique !", "Hier les filles couchaient avec des allemands, aujourd’hui avec des noirs et des arabes"), ils en disent long sur tes convictions. Alors comme avec ce genre de discours on frise le point Godwin et que je brûle d'envie de diffuser cette conversation, je préfère encore m'en tenir là. Fais-en autant.

 

 

Et paf ! Dans le mille ! On a bien affaire à un friqué et à ce que ça implique avec certaines filles.

Vu les menaces à peine voilées, on ne lui a donc pas envoyé cette suite (et encore moins ce qui suit). Il y a des gens, surtout lorsqu’ils croient tout savoir, tout connaître et que le Système leur a fourni le papier-diplôme qui leur permet de le croire, qui sont près à tout pour avoir raison quand même et avoir le dernier mot (comme à la maternelle). Même les tribunaux ! Quand à la publication, il ne le fait évidemment pas, vu que ce n’est pas particulièrement à son avantage. C’est pourquoi, nous on le fait ; parce que franchement, on va pas redire ce que l’on a écrit dans « Sylvie Noachovitch 1 & 2 » (http://poilagratter.over-blog.net/article-29884122.html, http://poilagratter.over-blog.net/article-30153331.html). Et en plus, on n’a rien à cacher, nous ! Ni à se reprocher non-plus ! Et en plus, c’est plein de révélations des plus intéressantes.

La masse ? Ben oui, et c’est pas la peine de me répéter comme un perroquet, je suis encore capable de me relire ; nous aussi, on en apprend d’elle, et tout les jours. Et c’est ce qui permet d’alimenter désormais ce Blog depuis l’échec de l’ESE à cause de gens comme lui. La masse est désormais devenu notre principal champ d’étude. Henri Bergson ne devait pas être au menu de sa thèse, bien que du XXème siècle : « Mais quelle est donc cette masse qui a peur de verser quelques gouttes de sang de 3 fois rien sur les barricades, pour des choses concrètes que sont les salaires et les conditions de travail ; et vont par millions donner leur vie pour ces idées abstraites de patrie et de liberté. » (On est actuellement confronté au « patriotisme départemental » qui l’a remplacé). La connerie de la masse transparaît dans nombre d’écrits, mais il manque à Sapiens… la capacité de reconnaître qu’il en est encore loin… surtout au CNRS.   

En tout cas, ravis de savoir qu’il y a des branleurs au CNRS. Ça justifie a posteriori, les réformes de Claudie Haigneré et Valérie Pécresse.

Les puits au Sahel (c’est là que l’on en creusait à l’époque, de même que des tentes qu’on y installait et pas au Soudan que les ONG ne fréquentaient pas encore, ce qui me laisse penser qu’il baratine), de l’avis même de Yann Arthus-Bertrand dans « Home », se sont révélé un leurre et sont à sec depuis belle lurette après avoir épuisé la nappe phréatique.

Quand aux fantasmes sexuels ; ben oui, je préfère avec les poils (ça s’appelle fétichisme quand on le réalise ; fantasme c’est pour les branleurs… sauf que le fétichisme, c’est celui de l’épilation ; et ça, ce serait à un chercheur du CNRS de le dire et de le démontrer, pas à moi). Pourquoi le dire ? C’est l’évidence même ! Mais on aura du mal à faire croire que 500 pages de ce Blog ne sont rien d’autre qu’un alibi pour ne pas le dire.

En outre, Laetitia Casta s’en charge pour moi de le dire (tient, pas un mot sur notre plus grand succès ! comme d’ailleurs sur nos autres arguments).

Quand aux siens de fantasmes, on se marre ! Tout le monde sait que les filles de l’humanitaire sont des filles très ouvertes et que les mecs qui y vont, c’est QUE pour ça. L’humanitaire, ils s’en branlent ! Et c’est pas pour se taper des « locales » qu’ils vont là-bas. Et c’est lui qui me taxe de raciste… on croit rêver. Surtout quand on sait que c’est les « blanches » qui sont le plus poilues (voir articles sur Neandertal) et que les africaines le sont fort peu alors que lui préfère avec les poils. Quel hypocrite de bourgeois (ce qu’ils sont tous !).

Et on s’en fout de son humanitaire dont on sait qu’il aggrave les choses, notamment en matière de surpopulation (mais oui mon pote, tu ne sais pas lire : c’est sur le Blog ça aussi ; faut encore le lire : http://poilagratter.over-blog.net/article-24721018.html ; article tiré d’études et de livres qu’il n’a certainement pas lu non plus, FAO inclus). Les chiffres sont d’ailleurs là : presque 3 décennies d’humanitaire et on vient de passer le cap du milliard de sous-alimentés sur la planète. Plus y’a d’humanitaire… et plus la misère augmente. Plus on leur donne à bouffer (au lieu de contraceptifs et de préservatifs), plus ils font des gosses qui crèveront eux-aussi la dalle. C’est un cercle vicieux ! Y’a qu’un crétin de sous-savant du CNRS pour pas avoir fait le rapprochement.

 

Ma libido ? Ben oui, j’aime la baise ! Et alors ? C’est mieux que la branlette, non ? Là-aussi, cet abruti pétrit de propagande communiste n’a pas du lire non plus Wilhelm Reich, ne doit pas savoir ce qu’est l’Orgone et n’a pas lu ce Blog… qui lui est consacré pourtant.

Il dit que je dis qu’il n’a pas réussi. Oui, relit ce que j’écris crétin ; je parle de réussite… en militantisme & recrutement. Encore une fois, apprends à lire !

 

Ça fait franchement beaucoup de lacunes pour un chercheur.

Si je touchait 4500 €/mois, il y a longtemps que l’ESE aurait percé. Tout ça n’est qu’une question de moyens, raison pour laquelle on cherche des adhérents(es) pour y parvenir. Et si on parvenait à quelque chose au niveau politique, il n’y aurait plus de SDF du tout. Alors là-aussi, marre des donneurs de leçons qui trouveront toujours de bonnes raisons (ou mauvaises plutôt) pour ne pas prendre leur carte.

Des abrutis de diplômés qui touchent 4500 €/mois (et même plus), j’en côtoie tous les jours dans ma boîte (une banque). C’est à cause d’eux que le monde est dans la merde aujourd’hui. Instruction n’a jamais rimé avec intelligence. Et c’est manifestement le cas lorsque l’on voit qu’il n’a pas échappé à la manipulation communiste avec les termes habituels et abusifs de raciste et réactionnaire pour disqualifier déloyalement un contradicteur. Un bon gauche-caviar, le fumier ; les pires.

Avec quelqu’un de droite, il arrive que l’on marque des points ; mais avec ces ordures de gauche-caviar, aucun dialogue n’est possible convaincu qu’ils sont de détenir la vérité absolue. Ils connaissent, croient-ils, les questions et les réponses… puisqu’ils auraient écrites ces dernières.

Mais le Peuple (dont je suis, et j’ai moi-même connu la misère étant jeune, connard ; l’école ne m’ayant pas appris grand-chose, c’est en adhérant à des partis et mêmes des sectes que j’ai appris ce qui m’a permis de m’en sortir) a d’autres réponses. Lorsque je discute avec la masse, certains ont ces réponses intuitivement. Mais je n’ai jamais vu un bourgeois de droite, comme de gauche faire preuve de ce « bon sens populaire » que ce Blog exprime justement. Et c’est bien ce qui vous emmerde, bande de salopards ! Car ce que je dis tout haut, c’est ce que dit la masse tout bas et que tu aurais du entendre puisque tu prétends apprendre beaucoup d’elle.

 

 

Quand au discours où il dit héberger des SDF, je me marre. Même Emmanuel Béart n’en fait rien. Si c’était vrai, il y a longtemps que ce serait passé à la télé. Et c’est sa femme qui fait le ménage après leur passage ? A quel service de désinfection fait-il appel ? Mensonges, fadaises, billevesées, baratin, bluff, balivernes, sottises, niaiseries, inepties, inanités, fariboles, calembredaines, sornettes.

Si c’était vrai, il aurait créé l’antenne marseillaise des « Don Quichotte ». A ma connaissance, il est inconnu chez eux. Le branleur, de par la nature de sa sexualité et du fantasmatique qu’il implique, n’importe quel psy vous le dira, en devient mythomane. On vient d’en avoir la preuve. Du baratin ! Il en est réduit à dire n’importe quoi pour avoir le dernier mot et pour avoir raison quand-même. Va te faire soigner ! Avec 4500€/mois, ça devrait être dans ses moyens.

 

Quand à sa conscience politique : à part répéter les poncifs de la propagande bolcho comme un perroquet (et il faut principalement n’être rien d’autre qu’un bon perroquet pour décrocher un diplôme), ne sait probablement pas d’où vient le pognon de Mélenchon… et s’en fout.

 

La tolérance ? Les francs-maçons n’ont que ce mot à la bouche et ils le sont presque tous dans les écrits du XXème siècle. Voir Actualités N° 74 sur ce qu’on en pense, et on n’est pas les seuls manifestement (§ sur la LDDDH), et Livre du mois N°17 sur ce que Sophie Coignard en dit. Ce n’est probablement pas dans sa thèse… car sinon il ne serait pas au CNRS. Car c’est ça leur tolérance : t’as intérêt a ne pas dire ce que ce Blog a pour mission de dire, sinon t’aura même pas de boulot. Par contre, si tu baisses ton froc, si tu fournis la vaseline, bref si tu collabores (ce mot étant effectivement à prendre au sens qu’on lui a donné pendant la 2ème GM) ; tu seras bien récompensé. T’auras un bon boulot, bien payé ! On m’a proposé la même chose dans la banque, dans le syndicalisme, en politique et dans la vie associative. A chaque fois, j’ai refusé, moi ! Je ne suis pas une pute, moi ! Les frangins ont essayé de m’acheter de nombreuses fois, vu mon talent. Jamais je n’ai accepté, moi !

Voilà pour ta gouverne, collabo !

Y’a pas plus intolérant que la secte du tablier. C’est là une autre des raisons qui lui a fait aller au Sahel ! Ça faisait partie des « épreuves » d’initiation. Faut pas me prendre pour un con, bonhomme. J’ai refusé d’en être, mais je connais le parcours « obligé & obligatoire », de la « carte de visite » a présenter aux « parrains » pour être admis.

 

Tous ceux qui connaissent la franc-maçonnerie me confirmeront. Alors, mon pote, à d’autres ! T’es mal tombé avec moi. Tout le monde (de ceux qui sont bien informé ; c’est là que l’on voit la rentabilité d’avoir investi dans les adhésions que j’évoquais plus haut) sait que le CNRS est truffé de frangins. Je suis tellement fort (et oui, je suis bien un cador), psychologue intuitif, que je n’ai même pas besoin de pousser mon talent bien loin pour faire avouer l’inavouable à un frangin (il lui est interdit de révéler son appartenance) ; car la réponse du roi des cons en est l’aveu implicite sinon explicite.

  

S’il était VRAIMENT un VRAI savant, un VRAI chercheur ; il se servirait (comme Attali l’a fait pour les départements) de ce Blog pour faire avancer la recherche, pour faire avancer la résolution des problèmes où 3 décennies d’erreurs (dont il se vante) nous mène à la destruction de la planète.

Mais non ! Pour se défendre du SEUL reproche d’être un branleur (ce qu’il revendique pourtant), il va chercher des trucs incroyables pour avoir quand même raison… des trucs dont ce Blog parle aussi. Preuve qu’il ne l’a effectivement pas lu.

 

Il fallait donc que le Roi des cons soit membre du CNRS (et qui s’est bien gardé de se joindre aux recherches des universitaires du MIEL, drôle de chercheur alors que c’est pourtant son pôle d’intérêt, on se demande bien à quoi il est payé si cher ; pas étonnant que nous soyons écrasé par le fisc !). Bien triste affaire qui en dit long sur l’incapacité de cette société à se réformer, à s’améliorer avec des élites d’un si bas niveau. Mais on en connaît les causes, ce bas-niveau est le fait de la franc-maçonnerie qui les gangrène. Ce qui fait que les élites, les VRAIES (Casta, Argento, Attali) qui réagissent, le font si timidement et prudemment contrairement aux USA. On trouvera là une explication possible de l’énorme avance des USA où la franc-maçonnerie est bien différente de la nôtre.

 

Parce qu’elle est composée de gens qui se sont autoproclamé Sapiens (pour des raisons déistes chez les anglo-saxons, mais uniquement anthropocentriste en France)… ce qui prouve qu’ils ont encore bien du chemin à faire pour l’être vraiment. A commencer par se défaire de cet incommensurable orgueil, de cette suffisance, de ce machisme puant (qui a son équivalent chez les femmes : lire les derniers commentaires des bourgeoises puantes de l’Oise), qui confine à la schizophrénie pure et simple.

 

Vous connaissez cette histoire ? C’est un fou qui monte sur le mur de l’enceinte de l’asile et regarde les gens qui marchent dans la rue. Il en hèle un qui passe près du mur et lui demande : « Mais qu’est-ce que vous foutez là-dedans ? »

Et si ce fou avait raison ? Et si les VRAIS fous étaient ceux qui sont dehors ?

 

En tout cas, pour quelqu’un qui ne saurait pas argumenter, qui ne saurait qu’insulter (une fois de plus, y’a plus de 500 pages à lire, et y’a pas que des insultes, loin s’en faut, pour ceux qui savent lire ; les insultes : c’est parce qu’il y en a qui savent pas lire… et pour eux), ce long, très long, trop long article est pour ta gouverne ducon !    

 

    

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article