Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Georges Marchais

5 Septembre 2010 , Rédigé par momo Publié dans #Histoire

SOUVENEZ-VOUS !

 

 
   
Petite piqûre de rappel salutaire : Lettre de Georges Marchais de 1981
 

1015 815 interview apple don quichotte vs georges marchais
 

   Ce texte de Georges Marchais, mérite d’être lu, de nos jours une telle déclaration générerait immédiatement un immense tollé des communistes et des socialistes « défenseurs des peuples opprimés », des organisations anti-racistes comme le MRAP créées par ce même parti communiste quelques années à peine plus tard. 

 
 
   Pour ceux qui ont quelques souvenirs, un « bonhomme » qui a marqué la période politique de son époque…
«  Sacré Georges »…
  Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, il aurait quelques soucis judiciaire politique et médiatique à se faire ! Même Le Pen n’oserait pas en dire autant ! Inutile de dire que la situation qui est dénoncée à juste titre par le défunt secrétaire général du PCF est plus que jamais et de très loin dépassée.
  


  
Lettre de Georges Marchais, alors secrétaire général du PCF, reproduite 

  Dans « L’Humanité » du 6 janvier 1981.  
 
 
 
Elle est adressée au recteur de la mosquée de Paris, qui venait de s’indigner contre la destruction au bulldozer (Le 24 décembre 1980,  veille de Noël !) d’un foyer de 300 travailleurs maliens par le maire  communiste de Vitry, Paul Mercieca.
  
 
      Extraits :

 

  - « Je vous le déclare nettement : oui, la vérité des faits me conduit à approuver, sans réserve, la riposte de mon ami Paul  Mercieca. (…) Plus généralement, j’approuve son refus de laisser s’accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé, de travailleurs immigrés »
   - En raison de la « la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leur familles (Combien aujourd’hui ? NDLR), la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures  indispensables. »
   - « La cote d’alerte est atteinte. (…) C’est pourquoi nous disons : il  faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux  travailleurs au chômage. »
   - « Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. »

  - « Il faut résoudre l’important problème posé dans la vie locale française par l’immigration ».
  - « Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays.

  Cela rend difficiles leurs relations avec les Français. »
  - « Quand la concentration devient très importante (…), la crise du  logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder. Les charges d’aide sociale nécessaires pour les familles immigrés plongées dans la misère  deviennent insupportables pour les budgets des communes ».

 

 

A ceux qui ont la tête dure ou ne savent pas lire, c’est écrit dès les 1ères lignes de ce Blog et dans les « pages » de présentation du Mouvement.

« Notre Mouvement se réclame des idées de la Gauche d’hier pour combattre la Gôche d’aujourd’hui ».

Notre constatation : la Gôche marche la tête à l’envers, défend les intérêts des patrons, de la bourgeoisie et des étrangers ; s’est ralliée au mondialisme.

Notre objectif : remettre la tête de la Gauche à l’endroit.

 

Notre Gauche à nous est celle qui défendait la classe ouvrière française aussi bien que celle où naissait dans les communautés hippies « hairies » les idées écologistes, d’amour libre, de naturisme, etc… évidemment impossible aujourd’hui avec le port du voile, l’islamisation rampante de la société et l’épilation qui ne suscite pas même 25 signatures d’opposition.

 

Tas de cons !*

 

*Le discours « tas de cons ! » ne s’adresse évidemment qu’aux anciens (depuis 2007 pour PàG) qui viennent ici et ne font rien, n’ont jamais rien fait pour cette Cause. Il ne concernera évidemment les nouveaux que s’ils sont aussi cons(nnes) que ces anciens. Le discours « tas de cons » est apparu à la fin de l’été 2008 en constatant que la masse était devenue complètement bovine. Ce qui était le rêve du Système dans les années 70 vient, hélas, de devenir une réalité quasi presque complète. Au printemps 2009, la campagne « Oise » l’a encore reconfirmé et on dépasse maintenant, avec l’échec de la pétition (été 2010), l'invraisemblable. Le discours «  tas de cons ! » devrait même laisser sa place à un discours « tas de fumiers » !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article