Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

France-Algérie (7)

13 Novembre 2010 , Rédigé par momo Publié dans #Histoire

France-Algérie (7)

 

Dans ce pays où on n’arrête pas de nous gonfler régulièrement avec le devoir de mémoire, il est très étonnant de constater l’incroyable amnésie, et au plus haut niveau, qui règne sur certains sujets. La guerre d’Algérie, comparativement aux 2 guerres mondiales (et encore, pas tous les chapitres de la dernière), en est un exemple criant.

Si tout est fait pour glorifier la victoire de nos ennemis d’hier (et peut-être de demain) come l’atteste le nombre de place et de rue portant la date des accords d’Evian, fait unique dans l’Histoire et les annales de tous les pays du monde confondus ; par contre la mémoire de ceux qui sont tombé pour une guerre, non seulement perdue, mais aussi, vue rétrospectivement, que l’on voulait perdre et que l’on se félicite manifestement d’avoir perdue ; en est sacrifiée.

On reviendra dans d’autres articles sur les causes, les raisons et les sources d’un tel comportement si bizarroïde dont la vérité galvaudée a déjà été abordé dans les précédents articles pour le passé algérien d’avant 1830.

Un petit tour d’horizon sur la façon dont est traitée un aspect de cette mémoire concernant la Guerre d’Algérie n’est auparavant pas inutile.

 

Noailles (60)

 

P1000292a

 

Une guerre honteuse avec des monuments (quand il y en a) sans noms planqués dans les coins les plus reculés et déserts de la commune. Histoire de dire qu’il y en a un !

Quoi d’étonnant dans ce département d’abrutis* ? (voir la campagne « Oise » du printemps 2009)  

 

Moulins Engilbert (58)

 

Un progrès dans cette commune de la Nièvre. Les noms sont marqués de même que la date du décès. Mais le monument se trouve… à 5 km à l’extérieur de la ville en pleine cambrousse et dont l’emplacement est à peine indiqué par des poteaux indicateurs sur la route et dans la ville.

 

P1000437b

 P1000438b

P1000440b

P1000439b

 

Mais si l’on trouve une participation publique, des efforts continus de privés ont été nécessaires pour parvenir à ce résultat mitigé.

 

Saint-Pourçain-sur-Sioule (03)

 

Par contre dans le département voisin, et ça mérite d’être souligné vu la rareté du fait, le monument au mort de la guerre d’Algérie se trouve à côté de celui des 2 guerres mondiales.   

 

P1000441a

 P1000442a

P1000443a

 

Seule réserve, ce n’est pas dans la préfecture ni même dans une sous-préfecture mais quand même dans une ville assez importante du département.

 

Sur le monument, on constate un nombre de morts plus important en nombre que ceux de la 1ère GM. Il faut bien entendu relativisé. Ceux de la 1ère GM sont ceux originaires de la commune et ceux de la guerre d’Algérie sont ceux de l’ensemble du département.

 

Il n’en demeure pas moins que la guerre d’Algérie fut beaucoup plus couteuse en vies françaises que la plupart des gens ne l’imagine : (http://encyclo.voila.fr/wiki/Guerre_d%27alg%C3%A9rie#Les_pertes_fran.C3.A7aises). Des pertes, en comptant les civils, voisines de celles des USA au Viêt-Nam.

 

Sauf, que pour les USA c’est terminé. Pour nous, ça recommence… et sur le territoire métropolitain qui plus est.

 

 

Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !

 

Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons ! (bis)

 

Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
Grand Dieu ! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées !

 

 

En outre, les USA ont fait leur devoir de mémoire avec un énorme monument à Washington DC où figure les noms des 46.370 morts inauguré le 13/11/1982 que l’on voit souvent dans les films et séries US.

En France, on est encore loin du compte. Probablement parce que la Guerre d’Algérie n’est pas terminée. Après une pause, elle se rallume sur le territoire métropolitain avec des enfants d’immigrés qui veulent faire de notre pays une nouvelle Algérie, islamiste qui plus est.

 

 

*Le discours « tas de cons ! » ne s’adresse évidemment qu’aux anciens (depuis 2007 pour PàG) qui viennent ici et ne font rien, n’ont jamais rien fait pour cette Cause. Il ne concernera évidemment les nouveaux que s’ils sont aussi cons(nnes) que ces anciens. Le discours « tas de cons » est apparu à la fin de l’été 2008 en constatant que la masse était devenue complètement bovine. Ce qui était le rêve du Système dans les années 70 vient, hélas, de devenir une réalité quasi presque complète. Au printemps 2009, la campagne « Oise » l’a encore reconfirmé et on dépasse maintenant, avec l’échec de la pétition (été 2010) (http://7814.lapetition.be/), l'invraisemblable. Le discours «  tas de cons ! » devrait même laisser sa place à un discours « tas de fumiers » !

Le discours «  tas de cons ! » s’adresse aussi à TOUS ceux qui votent et/ou s’apprêtent à voter pour les partis suivants et leurs candidats : PCF, NPA, LO, PS, Verts et affiliés, partis de traîtres à la classe ouvrière française et même étrangère puisqu’ils ne défendent plus que les étrangers qui ne travaillent pas (roms) ; bref ceux que l’on appelle la Gôche et dont NOUS, LA VRAIE GAUCHE, la Gauche Nationale Laïque et Républicaine, ne se reconnaît plus.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article