Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Endettement (1)

23 Août 2011 , Rédigé par momo Publié dans #Sociétal

Endettement

 

Mais quelle est la cause de l’endettement des états ?

Une des causes, car elles sont multiples, est indéniablement les privatisations.

Ces dernières ont commencées dès Mitterrand. Aujourd’hui, il n’y a pratiquement plus rien à privatiser car ce qui a été privatisé était ce que l’Etat possédait de plus rentable.

En effet, personne n’aurait acheté des actions d’une entreprise non rentable. Au début, l’Etat fut gagnant (et les actionnaires) avec ce pognon qui rentrait dans les caisses. Mais à plus long terme la disparition des recettes que procuraient à l’Etat ces secteurs rentables de son patrimoine se fait sentir et c’est aujourd’hui qu’on paye la facture de cette politique néfaste des Mitterrand, Fabius, Balladur, Chirac, Jospin et le dernier en date, de Villepin qui privatisa les autoroutes.

A cela se rajoute le fait que les secteurs que l’Etat possède encore sont ceux qui ne sont pas rentables. Ce qui aggrave le déficit. Enfin l’Etat a considérablement emprunté pour combler une partie du trou, et il faut maintenant rembourser, plus les intérêts.

Et bien évidemment, il a fallu aussi payer les dégâts des casseurs de 11/2005, financer, en pure perte, le plan banlieue de Fadela Amara auxquels se rajoute les guerres (Côte d’Ivoire, Liban, Afghanistan, Libye). Il faut aussi payer pour les colonies dont la France est le seul pays à ne pas s’être séparé (Corse, Antilles, Nelle Calédonie, Réunion). Il faut payer pour l’Europe avec tous les pays pauvres qui viennent d’y entrer et entretenir les parasites bruxellois. Il faut payer pour l’OTAN que l’on a réintégrée. Et on pourrait en rajouté des tonnes comme ça.

 

C’est pour cela, qu’en 2012, les élections ce sera « Tout sauf Sarko ! ». Il faut tout faire pour virer ce con qui a encore accru le déficit en donnant aux banques, en réduisant l’impôt sur les riches (alors que Berlusconi vient de l’augmenter), en réduisant la TVA à 5.5 % dans la restauration peuplée de petits patrons macros, etc…

Le retour à la TVA normale dans la restauration suffirait a lui seul à rapporter les 10 milliards de réduction du déficit exigés par les agences de notations.

C’est dire !

Et pourtant, l’abruti de nain s’entête à maintenir ce cadeau qui n’a pas créé d’emploi ni n’a fait baisser les prix.

 

Enfin, la suppression des allocations familiales permettrait, outre les économies nécessaires, de mettre un terme à une surpopulation française qui fait exploser les loyers et ruine les pauvres (bien plus que ne les « ruinerait » la suppression des dites allocations)… mais vu que ça enrichit les riches et que c’est justement la politique de Sarko…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article