Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

DSK

16 Mai 2011 , Rédigé par momo Publié dans #Politique

DSK

 

Le journaliste Alain Duhamel nous dit que JAMAIS une chose pareille ne s’est produite dans la vie politique française. Et effectivement, dans la classe politique pourrie et corrompue de ce pays, il est évident que si une telle chose se produit (et ça s’est certainement produit), ce serait purement et simplement étouffé… en France.

Mais aux USA, ce n’est pas le cas et PERSONNE n’est au-dessus des lois, pas même le Président des USA ; et évidemment le Président du FMI.

 

Rappelons qu’une affaire similaire s’est déjà produite avec quelqu’un de pourtant bien moins important que le Directeur du FMI, en l’occurrence Johnny Hallyday, un chanteur, où une femme de chambre sur son bateau a proféré des accusations plus grave (puisqu’elle dit avoir été violée, alors que DSK n’est accusé que de tentative), et que le chanteur n’a même pas été placé en garde à vue*. Alors a fortiori avec une star de la politique et un personnage aussi puissant que DSK. Ce qu’il a peut déjà fait dans des hôtels français, européens ou du Tiers-Monde sans que cela ne se soit évidemment jamais su, n’est pas possible aux USA. A force de voyager partout dans le monde, il a fini par prendre ce que l’on voit en France et presque partout ailleurs dans le monde comme étant aussi la règle non-écrite aux USA.

 

Il faut savoir à quel point notre pays est pourri jusqu’à la moelle car de telles accusations ne vaudrait au pékin moyen que 3 mois de prison avec sursis, surtout s’il est d’origine immigrée… en France.

 

Mais nous sommes aux USA et c’est ce qu’il risquerait s’il plaidait coupable. Mais il plaide non coupable et aux USA, s’il est reconnu coupable, risque… 20 ans. Parce que là-bas, la Justice est un mot qui veut encore dire quelque chose.

Je dirais même plus : malgré ses défauts et toutes les tares qu’on lui connaît (et que l’on combat), il n’y a qu’un pays au Monde où l’on peut voir ce que l’on vient de voir. Et c’est les USA que cela plaise ou non.

 

Quand aux journalistes français, si vous n’aviez pas encore de preuve de leur côté « vendu », c’est désormais prouvé où l’on parle même de complot (après l’affaire de la Porsche comme par hasard – ben oui, le hasard** : ça existe !) et que ça va profiter au FN (la femme de chambre va bientôt être accusée d’être un agent du FN)... mais se gardent bien de rappeler qu’il a déjà été poursuivi pour une affaire de meurs et blanchi in extremis et surtout de rappeler que l’exclusion de l’adversaire « idéal » de Marine, le patron du FMI, profite en fait et surtout à Sarközy… dont la femme de chambre, si elle est un agent, l’est bien plus sûrement des barbouzes gaullistes adeptes de ce type de coups tordus**, que du FN.

 

En tout cas, il est un fait que dans une population qui en a marre de la pourriture, des vendus, des corrompus, des passe-droits et au-dessus des lois qui nous gouvernent, cette population dit merci aux USA pour ce nouveau débarquement pour nous en libérer… USA qui nous donnent une nouvelle et belle leçon de Démocratie, de Justice impartiale et d’honnêteté dans un pays où le mot « EGALITE » ne figure pourtant pas aux frontons de leurs bâtiments administratifs contrairement aux nôtres.

 

A PàG, on a envie de dire comme au soir du 11/9/2001 : « Nous sommes tous des américains ! »

 

Un détail qui mérite d’être précisé : lorsqu’un homme prend de force une fille, à la limite du viol, sans lui demander ; puis part ensuite en laissant un paquet de biffetons et ne voit ensuite rien venir ; il va sans dire que cette situation s’est déjà produite, et souvent, pour qu’il recommence indéfiniment jusqu’à ce que il y en ait une qui ne se contente pas de seulement dire non. Et DSK était justement quelqu’un qui avait la réputation de ne pas s’embarrasser de préliminaires. Ça ne surprendra donc que les hypocrites et vendus de la politique et du journalisme (sauf, pour un fois, la presse people) et notamment ceux qui se targuaient de le connaître et sont ceux qui justement jouent la comédie de ceux qui sont les plus surpris. Comment voter pour eux, maintenant qu’ils occupent désormais sa place de leader du PS aux primaires, après de tels salmigondis ?

 

Heureusement, qu’outre la presse people, Internet est là, comme en Tunisie, Libye, Egypte (les exemples mêmes cités par tous ces hypocrites il y a peu), pour rectifier le tir des mensonges et désinformations de la presse officielle « aux ordres ».

Bien évidemment, Internet va maintenant être accusé, par les mêmes qui l’encensait il y a peu en Afrique du Nord, de remuer la merde. 2 poids, 2 mesures… comme d’habitude !

Et comme d’habitude, il y aura une majorité de cons pour tomber dans le panneau.

 

 

 

*Mieux, c’est la femme de chambre qui a été placée en garde à vue.

 

**Un « hasard » que n’évoqueront évidemment pas les médias officiels est le blanchiment de Charles Pasqua, ancien chef du SAC et des réseaux Foccart (par des Juges aux ordres de Sarközy ?),  dans l’affaire de l’Angolagate  qui est survenue… quelques jours plus tôt. Le renvoi de l’ascenseur ?

 

     

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article