Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog poilagratter

Campagne pour la libération des Pussy Riot

19 Décembre 2012 , Rédigé par momo Publié dans #Rock'n Roll

Campagne pour la libération des Pussy Riot

 

 

On en parlera une fois sur ce Blog ; et si, comme d’habitude, vous ne vous bougez pas le cul, on n’en parlera plus.

Cette campagne est lancée sur l’autre Blog, principalement à l’International où l’on obtient désormais des résultats très intéressants comparativement à la France où vous ne foutez rien. Comme cette campagne ne s’adresse que peu aux mecs (bienvenus pour tracter, coller, etc…, ce qui vous a toujours fait chier depuis le début*), mais surtout aux filles, on espère que vous allez enfin vous bougez les françaises ; car il ne s’agit pas de montrer ses seins comme chez les Femen, mais seulement vos poils.

Ne me faites pas croire qu’il n’y a QUE des bourgeoises parmi les lectrices de ce Blog qui, à en croire Carla Bruni, n’ont pas besoin du féminisme.

 

Voici donc en tout cas, les affiches et tracts (4 sur feuille A4) de cette nouvelle campagne. En français pour le cas où (voir plus haut, mais je ne me fais guère d’illusion vu le type de connards vu en bas*), et surtout en anglais car je pense que là on réussira. Quand on pense que c’est moi qui aie créé le discours « Poil » en France en 1988 et que c’est ailleurs qu’en France que ça marche le mieux comme on peut le voir sur l’autre Blog…

 

affiche f

 

 affiche e

 

* un connard me demandait récemment comment on fait pour accéder au club de rencontres. Je lui répondais par http://poilagratter.over-blog.net/pages/Comment_regler_votre_cotisation_-8311690.html, passage obligé désormais depuis la fin de cet été et la manière dont s’est terminé le 8ème ESE, et lui fit remarquer qu’un an de militantisme était désormais exigé AVANT. Il me répondit : « Vous rêvez j’espère. » Connard, fumier, enc. ! Voilà le genre de f.d.p. auquel on a affaire et raison de plus d’en rajouter encore. 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article