Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Bilan du test

14 Février 2008 , Rédigé par momo Publié dans #Poil à gratter


Bilan du test :

 

5 commentaires reçus (en fait 4 puisque 2 émanent de la même personne), mais hors-sujet pour 4 et ne répondant pas à la question posée.

2 adhésions dont 1 déjà demandée avant le test mais qu’on comptera quand même.

0 photos reçues.

Soit 2 %, 40 %, et 0 % de résultat.

Nulle part la barre des 50 % n’est franchie et pour 1/3 ça ne décolle même pas du plancher restant scotché à 0 %.

 

On va quand même répondre aux « hors-sujet » :

1.      Je ne reste pas dans mon cagibi (je n’ai même pas Internet), je sors beaucoup en boîte, cinéma, théâtre, concerts et festivals (folk, rock), etc… et ceux qui connaissent bien ce Blog savent que je me déplace souvent en province. Je fréquente aussi les autres mouvements toutes tendances confondues et ils me connaissent même, certains(nes) très connus(es) me connaissent même très bien, même s’ils(elles) n’ont pas fait le lien entre moi et ce Blog (je ne suis pas idiot !).

2.      Ce qui réponds à une autre question sur ma santé mentale. Je vais très bien et il n’est pas prévu que je me suicide pour leur faire plaisir.

3.      Quand aux accusations péremptoires, non démontrées, etc… du style aliéné, asile, etc… il faut rappeler que la psychologie est un jeu de miroir (donc accusations réversibles) et qu’émanant de gens qui prétendent lutter contre le racisme, le fascisme et le nazisme, cela fait bien rire lorsqu’ils défendent leurs similaires communistes. Soit on a affaire à une provocatrice communiste, soit cela démontre l’importance de ce Blog pour nettoyer le cerveau des gens de leur propagande.

4.      Je ne sais pas si over-blog est le pire où le meilleur. Comme je l’ai dit, je n’ai pas Internet et met en ligne depuis Internet-café. Le texte est le plus important et over-blog m’est apparu comme le meilleur pour ça ! Je ne vois pas en quoi ce que les films pourraient apporter de plus. Sur U-Tube, y’a que des conneries pour débiles ! Ce n’est pas notre truc. M’enfin, si tu as des films qui concernent ce qu’on fait, t’as qu’à les envoyer ! Et si tu connais mieux qu’over-blog et sais te servir mieux que moi d’Internet, on t’attend.

5.      Les photos de films ne sont pas parfaites parce qu’elles tomberaient sous le coup de la Loi. Lire l’ « avertissement » qui précède tous les films sur DVD. Encore une provo bolcho de + ! Elles ne sont là d’ailleurs que pour illustrer le texte et le rendre moins barbant (pour les nuls ?) et plus explicite… et aussi pour faire de la publicité pour ces trop rares films. Rien de plus !

6.      De plus une photo de plus de 100 Ko ne serait pas accessible à des tas de gens. L’ADSL très haut débit n’est pas présent encore partout, loin s’en faut, notamment en province où on s’épile le moins (sauf pour celles qui veulent jouer les parisiennes). A ce tarif, la photo est forcément de basse définition. Tout le monde n’a pas sa chance d’habiter chez les bourgeois (et elle pleurniche en plus). Power DVD est d’ailleurs conçu justement pour ne pas dépasser 100 Ko. J’y connais peut-être (certainement plutôt) pas grand-chose en informatique, mais faut pas non plus me prendre pour une truffe !

7.      « Ne pas insulter les gens ! » :

a.       La preuve que ça paye puisque pour la 1ère fois depuis 1 an qu’il existe, ce Blog vient d’atteindre la barre des 5 commentaires par semaine.

b.      Les stats de fréquentation : ce n’est pas de mon fait puisque je n’ai pas Internet et que la mise en ligne ne compte pas pour une visite qui ne serait de toute façon que 1 de plus par semaine.

c.       Relire le §4 du Programme : Si on veut s’attaquer aux pourris qui sont élus, faut d’abord commencer par s’attaquer au plus de 50 % de cons qui les ont élus. « Elections = pièges à cons » disent les anars. C’est tout notre discours justement !

d.      Relire aussi Pouget et le Père Peinard (anarchiste), Céline, Lafargue (gendre de Marx) et bien d’autres. Certains commentateurs et correspondants courriels ont heureusement fait remarquer qu’il y a bien longtemps qu’en cette époque lamentable de politiquement correct anesthésiant, on n’écrivait plus comme ça et que c’est fort bon de remettre les pendules à l’heure et de revenir à un type de discours militant anarchiste (l’antisémitisme en moins pour Pouget et Céline) qui fut fort payant à l’époque. Evidemment, ce n’est pas ce qu’on lit dans la presse lèche-cul de l’électorat, politiquement correct de la presse communiste (comme des autres d’ailleurs). Nous ne sommes pas des politiquement corrects (et ça me ferait sacrément chier d’en faire)

8.      Si la masse nous ignore à quelques rares exceptions, ce n’est pas le cas de nos ennemis qui ne nous font pas de procès pour ne surtout pas nous faire de publicité. Car on sait qu’ils nous connaissent, nous lisent, nous piquent des idées (comme Attali récemment : Dans Le Parisien du 13/02/2008, il nous cite même au mot près sur les départements, allant même jusqu’à dire à propos de « ses » idées qu’il ne demande « qu’à se les faire pillées ». Manque pas de culot pour un « pilleur » !). Quand aux bolchos et même certains anars dogmatisés et stérilisés, on voit bien que ça les gêne salement aux entournures.

9.      Une dit qu’elle est poilue et en connaît plein. Facile à dire ! Des preuves ! On attend les photos y compris la sienne. Je connais suffisamment Marseille pour en douter. Ce n’est pas un hasard si se développe dans les sex-shops un rayon « poilues ». C’est parce qu’on n’en trouve plus ailleurs, notamment là où il fait plus chaud et où on se dévêt plus. En outre, à lire ce qu’elle dit sur Laetitia Casta (détestée par les communistes comme par hasard. Je me rappelle d’un tract distribué par des pseudo-féministes communistes devant les Galeries Lafayette il y a quelques années au début de sa campagne de pub pour cette enseigne… puant de haine à son égard), on en doute encore plus (faudrait faire gaffe aux contradictions !). 

10.  Elle dit aussi qu’elle à pas 20 balles, qu’elle est dans la misère, qu’elle a des tas de problèmes (on s’en serait douté à la lire) et qu’elle essaye de survivre.

a.       Déjà écrit sur ce Blog, quand on pense qu’à l’époque de Zola où les travailleurs étaient bien plus miséreux, ils trouvaient toujours quelques pièces au fond de leur poche pour acheter un journal militant et soutenir la cause. On croit rêver d’entendre ce discours.

b.      L’ « union fait la force ». C’est toi qui crèves de tes problèmes seule dans ton coin. Ferait mieux de rejoindre tes camarades pour les solutionner à plusieurs. Jamais rencontrer quelqu’un qui fait « fortune » seul. On a toujours besoin des autres et on ne fait jamais rien seul.

11.  Proverbe : « les conseilleurs ne sont pas les payeurs ». Surtout quand ça émane de gens qui ne font rien ! Si ils savent ce qu’il faut faire, ce qu’on doit faire ; qu’ils nous rejoignent pour qu’on puisse le faire ensemble. Après tout, autre proverbe (chinois, Lao Tseu) : « Celui qui n’essaye pas ne se trompe qu’une seule fois ». A PàG, on essaye tout ce qui peut marcher. Y compris le « secouage de puces ».

12.  Quand à celui qui n’a pas compris que c’est à cause de la surpopulation mondiale que la planète est en train de crever, que les océans se dépeuplent de leurs poissons et que les dernières forêts disparaissent au profits des champs cultivés et que malgré cela ¼ de l’humanité n’a pas assez à bouffer, je ne vois pas ce qu’on peut lui dire de plus tellement c’est évident. A part le fait que nous sommes bien peu à le dire uniquement que parce que la propagande capitaliste (les riches tiennent leur pouvoir sur le fait que les pauvres sur lesquels ils s’enrichissent doivent être de plus en plus nombreux), communistes (ils croient naïvement que plus ils y aura de misère, plus la révolution sera proche) et religieuse (la religion se nourrit de la misère. Misère qu’elle provoque en interdisant l’avortement, la contraception et la sexualité… et favorise ainsi la surnatalité par l’ignorance) ont acquis dans les médias un monopole qu’elles se partagent. 

13.   Enfin pour ceux, fidèles lecteurs qui regrettent qu’on en arrive là, à quoi peut bien servir un Blog, interactif par définition, s’il est confondu avec une émission de Star’Ac (et encore y’a des gens qui écrivent pour participer à l’émission), sans une plus grande participation et adhésion. Il ne sert à rien et me fait perdre mon précieux temps (j’ai bien d’autres projets dans ma vie bien remplie (voir §1)). Et y’a pas besoin d’avoir beaucoup de fric pour ça (faudra qu’elle me contacte pour que je lui explique comment on fait pour plus que survivre).

14.  Enfin évidemment rien dans le discours de cette fille sur le matriarcat, le féminisme qui s’apparente plus, une fois de plus au discours communiste (raciste pourquoi ? Parce qu’on est contre le voile islamique ? C’est le discours des communistes ça !) qu’au discours mai 68, le vrai, celui des hippies, pas celui des bolchos.

15.  Sur la lettre ouverte à Sarko et Dati, je suis très étonné de constater que 150 (estimation) femmes en prison pour de longues années, en vertu de lois maçonniques, en France, pas en Arabie Saoudite ; uniquement parce qu’elles se sont rebiffées face aux coups reçus pendants des années de leurs compagnons, n’ai aucun intérêt. Y’a que nous qui avons soulever le lièvre et cela n’a été repris par personne, ni les NPNS, ni évidemment les communistes, ni même nos partenaires du MIEL. Cela démontre l’ampleur inouïe du patriarcat machiste dans ce pays… même chez les femmes. Qu’en pense notre marseillaise plus préoccupée par le « droit » au port du voile… de futures femmes battues ?

16.  Pas d’archives ? Là, faut apprendre à lire ! Les archives du MP1PM (qui précéda PàG) sont répertoriées dans l’article « Récapitulatif », entre autres.

17.  Faire un fanzine ? Avec le radinisme actuel que je constate, tu crois qu’il se vendrait ? Faudrait encore avoir des cotisations d’adhérents pour avoir les moyens de le faire imprimer (ou a tout le moins photocopier) sans parler d’adhérentes poilues sous les bras pour le vendre à la criée. Déjà qu’elles envoient même pas leur photo… sans parler de leur adhésion préalable pour ce faire. Quand on sera plus gros, on le fera, c’est prévu d’ailleurs ! On t’attend pour ça une fois de plus. Toi et d’autres ! Et pourtant c’est mille fois vrai qu’un fanzine vendu à la criée par des militantes poilues sous les bras se vendrait quand même un peu. C’est même sur et certain ! Sans parler de la super-pub que ça ferait pour la cause ! Mais, une fois de plus, faudrait encore qu’elles pointent leur minois (et leurs poils). On attend toujours !

18.  Donc on en revient, en attendant qu’elles se réveillent, à ce que je disais :

 

50 commentaires sur l’article du Parigot, 1 reçu à ce jour (voir plus bas).

 

 

5 adhésions : 2 reçues à ce jour

5 photos : zéro reçue à ce jour (on attends celles de Marseille, si elle n’est pas une provo communiste)

 

Sinon tchao !

 

Didier n’a pu poster son commentaire (blocage de son PC, de son Internet ou d’over-blog), mais il a pu l’envoyer par e-mail ainsi que sa demande d’adhésion :

 

  Je suis nouveau sur ce Blog et mon avis d’ « ancien » et qu’effectivement je trouve cette société effarante par son côté « aseptisé », « stérilisé », « déshydraté », « lyophilisé », « gélifié ». Le sucre « blanc », l’utilisation abusive spécifiquement française de l’ « Eau de Javel », les colorants, stabilisants, anti-oxydant, rehausseurs de goûts, émulsifiants, conservateurs, sels ajoutés, etc… dans la bouffe, les femmes « épilées » E 131, les odeurs d’aisselles « désodorisées » E 428, des femmes « chimiques » en quelque sorte, l’abus des parfums qui masquent les odeurs naturelles et sont bien moins excitant sexuellement, de véritables « voiles islamiques odorants ». Je ne vais plus en boîte depuis bien longtemps, mais c’est le souvenir que j’en garde de ces filles chaudes, mouillées, ruisselantes de transpiration sur les pistes du disco et que l’on se disputait pour les slows pour mieux s’y coller et, suprême délice, lorsque leurs effluves naturelles gagnaient nos narines dilatées (et il n’y avait pas que les narines qui se dilataient).

Et quelle excitation visuelle aussi que ces poils aux aisselles trempés qu’elles avaient à l’époque. Des femmes « bio » quoi !  De vraies femmes ! Des vraies de chez Vrai !

C’était le bon temps ! Dommage que le tabac n’était pas interdit à l’époque.

Aujourd’hui, les jeunes hommes sont obligés de recourir à la cocaïne, à l’extasy, pour provoquer cette dilatation. Les odeurs d’aisselles féminines étaient probablement aussi efficaces, voir plus, sans danger pour la santé et tout a fait légales. Une vraie drogue naturelle !

Et quel plaisir pour les femmes de voir l’effet qu’elles produisaient sur les hommes. Qu’elles produisaient elles, et pas Chanel N° 5 (Nicole (Kidman), excuse-moi).  

J’adhère et je vous écris sur votre e-mail pour prendre ma carte.

 

 

Mille fois merci pour ce trop rare et précieux commentaire. C’est tellement mille fois vrai !

On va évidemment prendre langue avec toi. Ça change d’autres discours !  

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article