Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Al Gore : une vérité qui dérange (3)

2 Octobre 2007 , Rédigé par momo Publié dans #Surpopulation & décroissance

 

Al Gore : une vérité qui dérange (3)

 

 

 

 

 

 

Le très important chapitre sur la surpopulation mondiale actuelle et à venir et certaines de ces conséquences.

 

 

 

 

 

 

Al Gore est le seul, avec il y a déjà bien longtemps, René Dumont, qui évoque la surpopulation mondiale. Chez Nicolas Hulot, Yann Arthus Bertrand et les Verts (en théorie héritiers de René Dumont, en réalité des communistes qui ont dénaturé et récupérer l’Ecologie), c’est silence radio sur cette très importante question. Nous sommes les seuls en France à en parler. Chez le très timide Antoine Waechter, c’est tout aussi timide.

On a l’impression que ce sujet leur fait peur alors qu’il est la principale cause autant directe qu’indirecte de l’excès de GES (gaz à effets de serre) rejeté dans l’atmosphère.

On peut même parler d’une vérité qui dérange à l’intérieur de cette vérité qui dérange.

Même Al Gore lui-même, dans le supplément rajouté dans son DVD, revient sur ce sujet en le modérant (influence des lobbies ???) et en affirmant assez gratuitement, sans le démontrer, qu’il devrait y avoir une réduction de l’augmentation de la population mondiale une fois les 9.000.000.000 d’habitants atteint. Quand bien même cela serait, il y a fort à croire que le point de non-retour de l’emballement de la machine climatique sera alors dépassé.

Ce qui est grave, c’est que personne, pas même Al Gore ou Antoine Waechter, ne présentent de solutions, contrairement à nous, pour stopper l’accroissement de population et aller vers une réduction. Selon Al Gore, cela se ferait tout seul. Permettons nous d’en sérieusement douter. L’Histoire démontre que les pires catastrophes (épidémies, guerres, famines) n’ont fait que ralentir, tout au plus stopper provisoirement le processus de hausse démographique depuis le Néolithique et qu’il s’est emballé depuis la Révolution industrielle malgré les guerres mondiales, la grippe espagnole, les exterminations de masse des nazis et des communistes, le SIDA, les famines dont la courbe (également en hausse) ne suit qu’avec retard celle de la démographie. Seule exception maintenant assez bien connue : la grande peste de 1347-1351 en Europe qui réduisit de moitié sa population et qui est légèrement visible sur le 1er graphique d’Al Gore dans ce chapître.

Nous sommes bien les seuls à travailler dans ce sens, d’où la nécessité absolue de nous rejoindre et de nous soutenir.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article