Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Actualités (11)

3 Mai 2007 , Rédigé par maurice Publié dans #Actualités

 

Actualités (11)

 

 

 

Avant le 2ème tour :

 

 

 

 

Le Pen appelle à l’abstention. C’est mieux que De Villiers qui a appelé sans vergogne à voter pour le candidat affairiste. Cependant si ce candidat gagne, sans l’aide du FN, alors que Ségolène perd malgré l’aide de l’extrême-gauche et d’une part majoritaire du centre, ce sera une nouvelle défaite pour le FN. Il eût mieux valu appeler à voter pour Ségolène. Le Pen, pour expliquer pourquoi il ne le fera pas, rappelle que Ségolène régularisera probablement des milliers de clandestins. Certes, mais lorsqu’on se présente comme le candidat des pauvres, il ne faudrait pas oublier que ces pauvres vont bien plus morfler avec Sarko qu’avec Ségo.

C’est pourquoi, nous appelons à faire barrage à Sarko, sachant bien que Ségo est la candidate des bobos honnis… et des aisselles épilées (voir photo).

 

 

 

 

 

 

Quand aux législatives, n’y aller surtout  pas (sauf dans les circonscriptions où un candidat anti-système, c'est-à-dire d’extrême-droite (à droite de P2V) ou d’extrême-gauche (à gauche du PCF) a des chances d’être élu). Dans les semaines qui suivent, nous rappellerons systématiquement à chaque bulletin l’unique objet des législatives : le financement des partis politiques (et ce qui explique que le système électoral est ainsi fait de façon que seuls les partis systémiques y aient des élus).

 

 

 

 

 

 

Pour le reste l’Assemblée Nationale ne sert pratiquement à rien ; les lois sont pour la plupart des cas l’objet de décrets qui ne passent pas elle, quand au reste elle n’est qu’une chambre d’enregistrement.

 

Ne pas aller voter aux législatives… est un devoir civique, face à ce détournement de l’argent public.

 

 

 

 

Nous en faisons d’ailleurs une campagne supplémentaire de nos campagnes actuelles et qui précédera le « 3ème été sans épilation » qui va bientôt être lancé avec nos partenaires habituels.

 

 

 

Turquie

 

 

 

 

Petite précision sur ce qui ce passe en Turquie aujourd’hui. Nous y avons une situation presque inverse de ce qui se passe en France. En Turquie, c’est l’extrême-gauche qui défend le laïcisme et se rapproche pour cela de l’Armée, garante du régime institué par Kemal ; et l’extrême-droite, les « loups gris » qui se rapprochent des islamistes dans une vision pan-turque incluant l’Azerbaïdjan, la totalité du Kurdistan, l’Albanie et la Bosnie ; vision qui peut se réaliser grâce à l’islamisme politique.

En France, c’est presque le contraire : c’est l’extrême-gauche qui oublie d’être athée et fayotte l’électorat musulman… et l’extrême-droite qui parle de la défense de la laïcité puisque l’extrême-gauche lui laisse la place libre sur ce terrain.

Presque le contraire, parce que pour l’extrême-droite, liée aux catholiques intégristes, un tel discours est plein d’ambiguïtés. Seule la stupidité (ou le manque de courage intellectuel) des dirigeants actuels de l’extrême-gauche et du PCF (y incluant malheureusement nombre de nos camarades anarchistes), prisonniers de dogmes datant de l’époque où le capitalisme était protectionniste (voir l’article sur alter-mondialisme et altermondialisme), font que cela est rendu possible. C’est l’un des aspects essentiels de notre combat.

 

 

 

Le grand débat  

 

 

 

 

Pas grand-chose à attendre de ce genre de débat à l’américaine où l’emballage compte plus que le contenu. Un scoop cependant où Ségolène nous apprend que la part du nucléaire dans la production d’électricité ne représenterais que… 17 %. Où donc a-t-elle été pêcher ce chiffre (précis qui plus est, pas 15, pas 20), alors que cette part est des ¾ depuis plus de 10 ans. Un chiffre qui fait parti de ceux qui doivent être connu par cœur lorsque l’on veut gouverner.

Le lendemain matin, au café du commerce, les propos entendus (« Ce qu’il faut pour gouverner ce pays, c’est une paire de couilles, pas une paire de seins ! » par exemple) confirment qu’il y a bien peu de chance de la voir élue. Le machisme profond, même chez les femmes, qui frappe ce pays et que l’on avait déjà vu lorsque une autre femme était 1er ministre, fait que le combat qui est le nôtre pour la liberté de la femme et la liberté sexuelle est loin d’être gagné. C’est le moment de rejoindre PàG !

Autre exemple : Marine Le Pen s’est fait huer lors du défilé du FN. Mais là, c’est plus logique ; le milieu en question est machiste par nature.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Après avoir reçu votre manifeste dans notre boîte aux lettres, ce fut la consternation.<br /> Eh oui, de nos jours, une connerie pareille existe encore....vouloir supprimer le suffrage universel et oser traiter les citoyens de \\\"beaufs\\\" ; voilà pour nous le summum de l\\\'intolérance, de la connerie et du n\\\'importe quoi. (démocratie = demos = peuple)<br /> Comment peux t\\\'on passer à coté de cette éléction, qui, au vu du taux de participation, a enfin eu le mérite de provoquer le débat et de relancer l\\\'intérêt des français pour leur politique.<br /> A vos yeux, je ne mérite pas de voter puisque je ne fait partie d\\\'aucun mouvement, d\\\'aucun parti et que de plus, je dois être une \\\"abrutie\\\" de la télé, inconsciente de ce qu\\\'elle fait...une citoyenne \\\"lambda\\\"... <br /> Et pourtant je vote ! (abomination selon vous, n\\\'étant qu\\\'une \\\"mimile\\\" prolétaire)<br /> Arrêtez donc de diviser la société en catégories, arrêtez d\\\'opposer les \\\"prolétaires\\\" aux \\\"bourgeois\\\" ! <br /> cette conception de la société date du 19ème, et elle est totalement dépassée à l\\\'heure actuelle. il faut évoluer, c\\\'est ça l\\\'avenir.<br /> et pour conclure, je suis fière de m\\\'être servie de cette \\\"invention du bourgeois\\\" , et d\\\'aller voter pour exprimer mes convictions.<br /> Sur ce, au plaisir de vous lire,en espérant cette fois, sans fautes d\\\'orthographe...<br /> <br /> Une citoyenne (beauf ?!) en colère
Répondre
M
<br /> <br /> Une réponse typiquement "beauf" du type des articles de la "grande presse" de désinformation et d'intoxication.<br /> <br /> <br /> Une réponse qui n'en est pas une puisqu'il n'y a... aucunes réponses, aucune contre-proposition.<br /> <br /> <br /> Le suffrage universel a été répandu en 1848 pour cette raison qui consiste à faire élire les maîtres par leurs propres esclaves. Manifestement très content d'eux.<br /> <br /> <br /> Très content de se faire exploiter, de passer 8 heures/jour à faire un boulot con, de consacrer 10 mois/12 à payer des impôts directs, indirects, etc... et seulemnt 2 pour soi-même.<br /> <br /> <br /> A passer 2 heures/jour dans les transports, à consacrer la moitié du salaire qui reste à payer un loyer ou rembourser un prêt sur 25 ans ; etc...<br /> <br /> <br /> Et j'en passe. Lire le Blog en entier pour le reste.<br /> <br /> <br /> Quand aux fautes d'orthographe, même réponse que pour le bourgeois du Trocadero.<br /> <br /> <br /> D’ailleurs, parfois je me demande parfois pourquoi continuer à faire de la politique pour des gens qui préfèrent voter pour des<br /> personnes qui ont fait profession de se faire un maximum de fric sur votre dos.<br /> <br /> <br /> Tu fais probablement partie de cette classe moyenne, celle que Staline appelait les koulaks. Car il est un fait que ton rejet de<br /> l’opposition patrons-ouvriers est caractéristique de cette classe moyenne, une classe sans éducation politique qui vote au centre, une classe qui vit pourtant en permanence avec la classe<br /> ouvrière qu’elle encadre… mais qui fait toujours le jeu des patrons avec qui ils ne vivent pas et ne vivront jamais et souvent ne les voient même pas (au contraire des syndicalistes dont je fus<br /> et les connais bien mieux que toi). Une classe moyenne qui voit sont niveau de vie baisser régulièrement, de plus en plus pressurée d’impôts (alors que les riches n’en payent pas de même que les<br /> pauvres), et cela ne fera que s’accroitre car elle ne représente que 20 % de la population (chiffre en baisse aussi) alors que les riches et très riches sont 40 % et les pauvres et très pauvres<br /> 40 %. Rien à voir avec les USA où la classe moyenne représente 60 % de la population blanche. Cette non prise de conscience et ce satisfecit de petit propriétaire égoïste et idiot est<br /> caractéristique du koulak, être inculte dont la culture n’est qu’un vernis et qui connaît peut-être l’orthographe mais ne sait pas lire et encore moins comprendre et qui surtout justifie<br /> malheureusement l’existence des partis communistes et ce discours d’opposition patrons-ouvriers dans lequel il faut bien rentrer... par la faute de cette classe moyenne. C’est justement l’objet<br /> de notre discours, discours de rééducation politique de la classe moyenne (et de la basse classe), qui permettra de sortir de l’impasse communiste, d’exclure la bourgeoisie de la vie politique<br /> (le rôle de capitaine d’industrie doit être incompatible avec celui de décideur politique) et de rendre au peuple par le biais de ses partis politiques affranchis des tutelles d’intérêts, sa<br /> souveraineté. C’est le sens profond de l’engagement politique qui est le nôtre. Dans le cas contraire, l’Histoire a prouvé que c’est la disparition de la classe moyenne (et c’est le cas en<br /> France, elle disparaît progressivement) qui mène au fascisme qu’il soit noir ou rouge.<br /> <br /> <br /> A méditer !  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> A+<br /> <br /> <br /> <br />