Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Actualités (5)

20 Mars 2007 , Rédigé par maurice Publié dans #Actualités

Actualités (5)

 

 

 

Corinne Lepage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Scandaleux et pas surprenant de voir la présidente millionnaire de CAP 21 rejoindre le candidat choisi par la CIA et maintenant aussi par la rue Cadet. La corruption de la classe politique française atteint des sommets. Pas étonnant non plus ce soutien de la CIA, Ségolène et Sarko s’étant opposé à l’intervention américaine en Iraq.

Selon des informations en provenance de l’extrême-droite (à prendre au conditionnel), Bayrou ferait parti de la Trilatérale, organisation crée justement par la CIA et regroupant les principaux membres du lobby militaro-économico-politique atlantiste (OTAN).

Sachant l’emprise des capitaux américains ou pro-américains dans la presse et les organismes de sondages français…

Intéressant aussi de voir l’ampleur de la manipulation des masses. Question : qu’est-ce qu’un sondage ? Est-ce un révélateur de l’opinion à un instant donné ou un machin truqué qui fait dire ensuite à la partie hésitante des masses : « Tiens Bayrou monte dans les sondages ! Après tout, pourquoi pas ! Oui, je voterais bien pour lui ! ». Quand on sait que près de 65 % des masses hésitaient encore il y a peu…

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi la réalité finit par rejoindre l’arnaque de la fiction et fait ensuite dire aux organismes de sondages : « On l’avait bien prévu cette ascension de Bayrou », même si au bout du compte il fera moitié moins que les scores surréalistes (23 %) qu’on lui donne aujourd’hui ; 12.5 % étant de toute façon bien mieux que le 6 % maximum auquel il aurait pu prétendre sans ces sondages truqués.

Voilà à quel point on nous prends pour des cons… et ça marche car c’est la logique du suffrage universel, une majorité d’électeurs étant effectivement des cons (en politique s’entend). (Voir le point 4 de notre programme sur les « élections (de suffrage universel) pièges à cons »)

 

 

 

Bon débarras

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 12 ans à la tête de l’Etat, dont 5 par défaut, on ne va pas se morfondre comme certains sur le départ à la retraite de Chirac. Seul point positif, son attitude sur la 3ème guerre du Golfe et son musée quai Branly. Pour le reste, c’est une cata. : l’endettement de l’Etat, la hausse des impôts locaux, l’arnaque de l’Euro (et la claque du Referendum qui en fut la conséquence), le CPE, les émeutes des banlieues, l’explosion de l’immobilier et l’accroissement de la pauvreté, du mal logement, des sans logements, l’augmentation du temps de transport, l’arnaque du Développement Durable (trop peu ! trop tard !), etc… et surtout le développement d’une mentalité réac. dans la population devenue majoritaire et qui pourrait se résumé par le triptyque : Travail, Famille, Patrie (et non ce dernier mot est devenu, hélas, un gros mot), Petit Pavillon Individuel à la place.

Individualisme, égoïsme, frilosité, chacun pour soi, peur du changement d’une population qui ressemble de plus en plus à celle de septembre 1938, qui ne veut pas le changement pour ne pas avoir la guerre civile… et qui aura, pour plagier Churchill, et la guerre civile, et en prime un changement pire encore que celui dont elle n’a pas voulu.

Chirac, ce fut le Daladier de notre époque !

 

 

 

Musique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Herbert Léonard est connu de tous comme chanteur de variétés, chanteur de charme.

Beaucoup moins connu est l’historien ; et non des moindres. Il a pondu un certain nombre de livres particulièrement pointus sur l’aviation qui en font un spécialiste de réputation internationale, notamment de l’aviation… soviétique.

 

 

 

Euthanasie

 

Dans le procès de Périgueux de l’infirmière et de la doctoresse, on a un excellent exemple de la faillite du Pouvoir, de tous les pouvoirs :

1.      médical : la hiérarchie a botter en touche, n’a pas pris ses responsabilité, n’a pas couvert les 2 exécutantes. En gros leur a-t-elle dit : « faites ce que vous jugerez bon de faire, mais démerder-vous pour la suite ». Lâcheté !

 

 

 

 

 

 

 

 

2.      justice : cela aurait du initialement passer en correctionnelle, mais il aurait fallu que les juges prennent leurs responsabilités… et jugent. Ils ont préféré transférer cette affaire aux Assises et laisser se dépatouiller 12 jurés populaires à leur place. Lâcheté ! Qu’on ne viennent pas après cela, nous parler de la nécessaire indépendance de la Justice. On la cherche encore !

 

 

 

 

 

 

 

 

3.      les politiques : après tout, c’est eux qui font les lois. Si elles ne sont pas bonnes, qu’ils les refassent. Une commission d’enquête parlementaire aurait pu régler le problème. Sous la 3ème République, elles étaient fréquentes. Aujourd’hui, il y en a peu (sectes, Outreau) et pas du tout au Sénat qui peut parfaitement en diligenter aussi. Car cette affaire relevait bien d’une commission d’enquête sénatoriale. On se demande depuis le Référendum de 1969 (qui vit l’éviction du Gal de Gaulle et où la question de l’existence du Sénat avait été posée) à quoi sert le Sénat. Ces « pantouflards », cette maison de retraite pour anciens de la politique comme Robert Hue, a perdu là une bonne occasion de prouver son utilité. Lâcheté !

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand à l’exécutif, Matignon, les ministères de la Santé et de la Justice, il n’est pas en reste non plus en matière de lâcheté dans cette affaire.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car c’est bien le problème de notre société, ils veulent tous le Pouvoir et la paye qui va avec ; mais aucuns ne veut des responsabilités qui vont aussi avec et c’est 12 citoyens à peine dédommagés qui ont été obligés de faire le travail que ces parasites ne veulent pas faire.

 

 

 

 

 

 

 

 

A cause de ces lâchetés, les accusées de meurtre (qui n’est en fait qu’un suicide assisté), leurs familles, et la famille de la suicidée ont vécu 3 années d’enfer.

 

 

 

Lucie Aubrac

 

Résistante de la 1ère heure (chose rare), femme chef de réseau (chose encore plus rare), on retiendra malheureusement qu’en tant que communiste elle servit d’alibi au PCF pour se dédouaner dans son attitude des plus ambiguë entre septembre 1939 et juin 1941, puis ensuite dans les exactions de l’épuration. C’est en partie grâce à elle que le PCF est aujourd’hui encore le seul PC occidental à ne toujours pas avoir déstalinisé.

 

 

 

L’étonnant monument à la Résistance de la Croix de Chavaux à Montreuil (93). Mais de quelle résistance s’agissait-il entre septembre 1939 et mai 1940 ?

 

 

 

 

 

 

Elections et prise de position

 

Et bien voilà ! L’incroyable comédie des parrainages est terminée et nous devons maintenant nous décider à adopter une position. Pas facile car nous savons que ces élections ne vont pas changer grand-chose quelque soit le résultat. Nous vous conseillons de bien relire nos articles sur le « spectre du 21/4 » et sur « altermondialisme… et altermondialisme ».

En tout état de cause, nous n’appelons pas à voter pour les communistes (Buffet, Laguiller, Besancenot, Schivardi et… Bové), nous n’appelons pas à voter pour la gauche caviar (Royal, Buffet (déjà nommée), Voynet), nous n’appelons pas à voter pour la droite libérale et mondialiste (Bayrou, Sarkosy).

On vous laisse donc le choix entre ce qui reste… et l’abstention ou le vote blanc ou nul. Telle est donc notre position, aucun candidat ne trouvant grâce à nos yeux, n’ayant pas répondu positivement à nos courriers, ou pas répondu du tout. Et surtout pas ceux et celles sus-nommés vis-à-vis desquels c’est un ordre de boycott absolu.

On citera Simone Veil qui qualifiait Bayrou de « pire de tous ». On partage totalement cette opinion.

On citera aussi Nicolas Hulot, qui constate que depuis son retrait, l’écologie a disparu de la campagne (Voynet et Bové se préoccupant plus des sans-papiers et du droit de vote des immigrés que du sort de la planète. NDLR).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article