Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Surpopulation (3)

19 Janvier 2009 , Rédigé par momo Publié dans #Surpopulation & décroissance

 

 

Surpopulation : Le grand mensonge

 

Lorsque René Dumont se présentait en 1974 lors de la 1ère candidature d’un écolo à la Présidence de la République et qu’il évoquait la surpopulation comme problème écologique N°1, nous étions à l’époque 3 milliards et demi.

En 1987, nous sommes 4,3 milliards ; en 1989 : 4,9 milliards ; en 2000 : 6,168 milliards (données du QUID).

 

Selon l’arnaqueur, le Bernard Tapie de l’écologie, le margoulin qui s’en sert pour s’en mettre plein les fouilles, le mec bien avec la gauche, la droite, le centre, l’extrême-gauche, la bourgeoisie, les patrons, etc… le dénommé Yann Arthus-Bertrand ; on serait en 2009… 6 milliards.

 

On sait aujourd’hui que l’on nous ment outrancièrement sur ce sujet depuis plus de 10 ans.

 

En 2009, le chiffre réel approche… les 9 milliards.

 

Inutile de dire que « les autres », « ces autres », ceux que nous vante YA B prennent, comme sur son affiche, de plus en plus de place. Et on voit bien dans quel camp il est. Manifestement pas dans le nôtre. Mais dans celui des « autres ».

 

 

Il ne faudra pas dire, lorsque l’on vous expulsera pour installer des étrangers à votre place, comme cela m’est arrivé tout gosse… en 1965 (déjà ! et oui !) à Sarcelles que vous ne saviez pas. Ça fait assez longtemps que l’on vous prévient. Et maintenant, ce ne sera pas quelques dizaines de familles dont tout le reste de la France se foutait comme en 1965, ce sera bien pire. YA B vous le dit clairement : faudra vous pousser ! Faudra, vous les cons de prolos, pas lui le bourgeois, leur laisser la place. D’ors et déjà, il est terminé depuis bien longtemps le temps où le prolétariat français pouvait trouver logement à Paris. L’Abbé Pierre le dénonçait déjà… en 1954… avant qu’il ne devienne un tiers-mondiste. Maintenant, même en banlieue (et en 1965, c’était en banlieue), vous êtes des expropriables en puissance. Et on vous expulsera sous tous les prétextes possibles et imaginables (non paiement du loyer (car, vous, vous devez payer), des traites de remboursement du prêt de l’achat (ou d’un autre prêt, peu importe), non mises au normes qui seront bientôt obligatoires (l’écologie a bon dos), etc…). Par contre, ceux qui vous remplaceront auront toujours de bonnes excuses et de bons soutiens politiques.

Ce n’est pas nouveau. La politique d’éradication du prolétariat de Paris avait commencé dès 1871 pour y installer une population rurale plus malléable. Aux USA, les quartiers populaires de New-York furent rasés en 1863… par les nordistes pour y installer à leur place de nouveaux immigrants en remplacement de ceux qui furent déportés (mobilisés) sur le front (voir le film Gang of New-York).

Aujourd’hui, les mouvements de population conséquence de la bombe démographique sont tels que nous nous retrouvons à nouveau devant ce cas de figure.

 

Et il n’y pas que nous qui devrons nous pousser pour faire de la place à ces « autres », car c’est là qu’on voit une autre aberration du discours de gens comme Nicolas Hulot ou Yann Arthus-Bertrand. Car, en Afrique, ces mêmes gorilles, éléphants, rhinocéros que les 2 clowns bourgeois précités prétendent défendre aussi, devront non seulement se pousser, mais carrément disparaître (voir les chiffres de l’ONU sur la bombe démographique africaine donnée dans notre autre article sur le Hors-Série du Monde).

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article