Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Pub la + con (12)

2 Septembre 2008 , Rédigé par momo Publié dans #Rubrique

Pub la + con (12)

 

Reprise de cette autre importante rubrique suspendue depuis janvier dernier.

 

Au moment où l’ancien trotskiste (ce que peu de gens savent) José Bové s’apprête à rallier le NPA néo-trotskiste, une petite pub sur un sujet qui aurait du attirer l’attention de ce soit-disant défenseur de la bonne bouffe.

 

 

 

Viande bovine ? Une façon de nous dire que ce n’est pas une côte de bœuf… mais de la vache, de la barbaque, de la semelle, de la merde.

La côte de bœuf, en France (car aux USA, elle ne coûte rien) ce n’est pas à moins de 600 ex-francs le Kg. Alors, 10 fois moins, inutile de dire qu’il faut pas nous prendre pour des cons.

Par contre, sur la photo, de visu, les connaisseurs reconnaitrons bien du bœuf… sur la photo, bande d’empaffés !

 

Il est à signaler que chez le voleur de boucher du coin, sur l’étiquette, c’est marqué « côte de bœuf » et jamais « côte de vache » ni même « viande bovine ».

 

En supermarché, on trouve cependant la mention « vache à viande » ou « vache à lait » (la dernière est à peu près mangeable). Evidemment, le bœuf proprement dit y est là fort rare et la plupart du temps d’importation d’Europe de l’Est et d’une qualité très discutable (c’est du porc qu’on mange là-bas).

 

C’est quand même incroyable que dans le pays du « charolais », je n’ai jamais mangé de bœuf français. Il a fallu que j’aille aux USA pour découvrir à quoi ressemble cette viande au goût. Et effectivement, y’a pas photo comparé à la merde du boucher du coin qui prétend te vendre du bœuf pour 600 f le kilo… alors que c’est de la vache et qu’il le sait parfaitement, ce fumier de voleur.

Mais va le prouver !

 

Et Bové ne dénonce pas ça !

 

Et y’avait un diplôme « Meilleur ouvrier de France » au mur de son gourbis !

 

Quand au « rosbeef », on ne sait pas si c’est du bœuf dans les îles britanniques, mais en France, cela devrait plutôt s’appeler « roscow ». Aux USA, l’histoire du Far-West nous parle des cow-boys, pas des beef-boys. Là au moins, on ne nous bourre pas le mou.

 

A noter que l’on trouve du vrai bœuf argentin en France en restaurant argentin rue Mouffetard à Paris, et à un prix abordable.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article