Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

Anti-pub… les + cons (suite de pub moins con que d’habitude)

14 Avril 2008 , Rédigé par momo Publié dans #Rubrique

Anti-pub… les + cons (suite de pub moins con que d’habitude)

 

En se mettant sur le même plan que leurs adversaires par leurs attaques frontales imbéciles, les déboulonneurs et autres casseurs de pub justifient ce titre.

 

On passera sur ce que l’on a écrit sur eux (et on vous y renvoie) dans l’article suivant notamment : http://poilagratter.over-blog.net/article-5724853.html, dans le chapitre consacré aux « terminators » communistes.

On sait aussi qu’ils sont une excroissance du Parti de la Décroissance dont on parle (pas en bien) dans http ://poilagratter.over-blog.net/article-5444516.html. Prôner la décroissance économique sans lui lier obligatoirement la décroissance démographique est absurde. On devrait plutôt l’appeler le parti de la paupérisation, car ce serait le résultat d’une telle politique.

 

Mais pour en revenir au sujet qui nous concerne dans cette série d’article « Pub », on peut observer ceci par opposition à ce que font nos « émules » avec leurs étiquettes autocollantes.

1.      Pas de slogans du type « putain du système » que l’on peut voir chez les déboulonneurs qu’ils taggent sur les affiches où l’on voit des mannequins.

 

 

 

 

Celle-ci trouvée sur leur Blog est gentille (raison pour laquelle ils l’ont publiée) par rapport à d’autres que vous allez bien sur avec empressement m’envoyer par e-mail.

 

a.       C’est un discours machiste et sexiste qui n’est pas le nôtre.

b.      C’est une contradiction. Ces filles sont payées par le Système, certes, mais les déboulonneurs sont eux-aussi, pour la plupart des salariés du Système. C’est aussi « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » qu’Emmanuelle Béart avec ses sans-papiers qu’elle se garde bien d’héberger dans ses vastes propriétés.

 

2.      Nos « émules » ont bien raison de ne pas mettre l’autocollant sur le visage, mais près de l’aisselle (pas dessus, on ne verrait pas qu’elle est épilée). Contrairement aux déboulonneurs, ils respectent la fille.

a.       Le discours anti-épilation dit que l’épilation est une violence faites aux femmes. Ce serait une contradiction que de le mettre sur le visage… ce qui serait interprété comme une violence faites aux femmes justement.

b.      L’autocollant ne masque pas le message du publiciste. Il s’y rajoute seulement. Il passe le sien et nos « émules » le nôtre. Pacte de non-agression qui fait, que l’on sache, que nos « émules » n’ont pas été l’objet de plainte.

c.       Mis sur le visage, nos « émules » se mettraient le public à dos :

                                                                   i.      Les garçons diraient : « Quel dommage, elle a une belle tronche ! »

                                                                 ii.      Les filles diraient : « On savait que les féministes sont vieux jeu, ringardes ; des vieilles moches, jalouses et non-épilées. La preuve ! »

 

3.      Malgré leur personnel considérable et leurs gros moyens, les déboulonneurs n’ont rien obtenus. Avec nos maigres effectifs et nos petits moyens (et l’aide d’ « émules » inconnus mais intelligents), Laetitia (et peut-être bientôt Estelle) nous ont rejoint dans notre discours, les publicistes semblent commencer à en tenir compte. On ne serait jamais arrivé à cela si on ne les avait pas toujours respectées.

 

4.      Le but des déboulonneurs est de se prendre des procès pour :

a.       L’action « terminator » sus-mentionnés et dégoûter des militants, en général de jeunes anarchistes manipulés (de futurs concurrents des communistes, de la politique à vie (véritable raison officieuse).

b.      de se faire connaître, par ce biais, du public par la presse qui s’en fait l’écho (fausse raison officielle).

En vérité, la masse (des cons) s’en fout ! On le sait bien. C’est justement pourquoi ils n’ont rien obtenu, si ce n’est de faire rire les cons qui les regardent faire… et se faire embarqués par les flics.

Par contre, nous, qui savons (et l’avons prouvé sur ce Blog) qu’il n’y rien à attendre des cons ; nous nous adressons à l’élite… et avançons, lentement mais sûrement (et on avancerait plus vite si leurs militants nous rejoignais ; donc appel à eux !)

 

Voilà pourquoi nous devions consacrer un article dans cette rubrique « pub » en général consacrée aux publicistes, à leur anti-thèse tout aussi systémique parce que communiste et par conséquent totalement à côté de la plaque dans un discours qui ne peut pas être le leur.

Raison pour laquelle, ils ont éjecté le MIEL qui s’était proposé de les rejoindre et d’y ajouter notre discours anti-épilation.

En fait, contrairement à leurs militants manipulés, ils ne sont pas si cons que ça. Cela procède d’une stratégie bien étudiée qui ne se comprend que si l’on sait que ce sont des communistes. Et là tout devient clair comme le jour.  

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article