Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog poilagratter

LE VOILE POUR LES IGNORANTS

2 Novembre 2019 , Rédigé par momo Publié dans #Actualités, #Histoire, #Politique, #Résistance, #Sociétal, #SEXPOL

LE VOILE POUR LES IGNORANTS(et ils sont nombreux)

Les filles dès le plus jeune âge n'ont pas le choix, elles n'ont pas choisi d'être voilées ! On les a voilées !

Le voile n'est pas un signe religieux, ce n'est pas non plus un simple bout de tissu, un foulard sur la tête. Il devrait dissimiler entièrement le corps de celle qui le porte, à commencer par le visage et la tête tout entière.

C'est le refus d'accepter un espace commun entre l'espace féminin et l'espace masculin, plus précisément il définit et LIMITE l'espace féminin.

La femme doit se tenir à l'abri du regard des hommes, dans l'intérêt des hommes.

La Loi des mosquées qui est bien la séparation des femmes et des hommes devrait s'appliquer à l'ensemble de l'espace public, hors des mosquées.

La règle est que la fille n'a aucun droit, le garçon a TOUS LES DROITS, il occupe l'espace public et se rassemble souvent dans la rue, sur les places. Les femmes jamais.

La femme n'y a pas sa place alors si elle y passe, elle a l'obligation de porter le voile ou mieux cacher entièrement son corps aux regards en dehors de chez elle.

Que dit l'ISLAM ?

Tout a été défini depuis des siècles et cela ne peut pas changer, c'est dans le CORAN et transmis de générations en générations, il n'y a pas de traduction exacte en langue française !

Nâmous est l'honneur sexuel de l'homme. Il doit à tout pris le préserver sous peine de perdre son honneur à jamais. Le voile est donc un "abri" pour l'honneur de l'homme, indispensable et dans son identité profonde.

Qeyrat symbolise la capacité de l'homme à préserver son Nâmous, sa virilité et son honneur sexuel, sous le regard des autres hommes.

La femme non voilée peut ébranler l'édifice de l'identité masculine dans l' ISLAM.

Ainsi des hommes musulmans peuvent être perdus à jamais, si la fille, la femme, la soeur, ou la mère ne respecte pas les dogmes de la pudeur de la femme:

une seule solution, porter le voile !

Comme une sorte d'assurance sur l'honneur de l'homme, dépendant essentiellement de la femme.

L'Hojd et Hayâ de la femme, parlent de la pudeur et de la honte de la femme en dehors de son espace limité.

Plus une femme est pudique et honteuse, plus l'honneur de l'homme augmente.

Celui ci sans lequel, l'homme ne serait plus rien, est la merci du voile porté par la femme !

Tout contact, toute tentative de rapprochement entre les femmes et les hommes déshonore l'homme musulman.

Le voile condamne le corps féminin à l'ENFERMEMENT pour PROTEGER AVANT TOUT L'HONNEUR DE L'HOMME. La femme est de toute façon responsable de toute faute qui atteindrait l'honneur de l'homme.

Enfin le voile rappelle un interdit de l' ISLAM :

Le corps féminin,

Sa conséquence est qu'il attire encore plus, les regards illicites des hommes (et des femmes) ! et même provoque des fantasmes d'où un certain nombre de litiges et de complications.

Certaines femmes voilées ne sont pas contre le port du voile, car il attire les regards et aussi les désirs sexuels des hommes malgré qu'il devrait avoir l'effet inverse.

L'explication est que sans le voile, elles seraient ignorées dans la foule des sans voiles...

D'après le livre de Chardortt Djavann (chez Galimard) qui est une iranienne ayant porté le voile pendant 10 ans de 13 à 23 ans, elle est romanciére, vivant à Paris...

 

 

La conclusion est simple : l’Islam est incompatible avec nos valeurs et celles de la République et de la laïcité ; et pas seulement le voile !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article